L’émission Thalassa du 20 janvier déclenche la polémique


Suite à la diffusion du sujet « Croisières, le prix du rêve » dans l’émission Thalassa le 20 Janvier, CLIA et ses compagnies de croisières membres souhaitent réagir aux différents sujets abordés.

CLIA s’étonne que l’interview de M. Bud Darr, Senior Vice President of Technical and Regulatory Affairs de CLIA Monde, réalisée à l’occasion d’une réunion de l’Organisation Maritime Internationale à l’automne dernier, ait purement été retirée du sujet de l’émission, à l’inverse des autres intervenants choisis tels que John Maggs, Président de l’ONG Clean Shipping Coalition ou encore Daniel Rieger de l’ONG allemande NABU, confortant l’orientation négative souhaitée par Thalassa.

« Bien qu’ayant été ouvertement accueillie à bord de navires de compagnies membres de CLIA, l’angle choisi par la journaliste et la rédaction de Thalassa ne correspond en rien au sujet initialement proposé aux compagnies concernées.

La résultante est un reportage racoleur, regorgeant d’inexactitudes et de polémiques scientifiquement non fondées, fait pour soutenir une émission en déclin et en quête d’audience » déplorent les croisiéristes membres de CLIA.

Des croisiéristes qui rappellent que le rapport sur la durabilité de l’environnement de CLIA (publié en 2016) détaille l’état des initiatives environnementales de l’industrie et son engagement constant en faveur d’une réduction de son impact.

« Le rapport souligne les efforts continus des compagnies de croisières pour collaborer avec les ONG environnementales, développer des technologies novatrices et être le moteur du secteur maritime en matière de politique environnementale » précisent-ils.





    5 commentaires pour “L’émission Thalassa du 20 janvier déclenche la polémique

    1. C etait une tres bonbe emisdion qui montre l envers du decor ,seu, les responsznlrs en faute sont en colere
      Jeter des ordures a la mer ,poluer l’air des habitants pres des ports est helas une realite qui provoque de vrais problemes respiratoires.
      Pourquoi nier l evidence puisqu il existe deja de bonnes solutions.
      J aime beaucoup les croisieres n en ai fait aussi et moi aussi j ai ete beaucoup incommodee par les fumees du bateau,notament dans les jacussi des ponts superieurs!
      J esper que l energie a nier les fait sera utiliser a lutter contre la polution en pensant a la terre que on va laisser a nos enfants .
      Merci a vous

    2. heureusement que cette émission n’évoque pas les voyages touristiques en avion car pour ce qui est de la qualité de l’air extérieur…
      Compte tenu du nombre de passagers transportés la pollution émise par personne n’est peut-être pas pire que un automobiliste seuk dans sa voiture sur le prériph de Paris.
      Je voyage de temps en temps en croisière, c’est génial quand on a des problèmes de santé, on est indépendant et voyage sans se fatiguer (trajets en bus si séjour, refaire les balises,etc…)les spectacles sont de qualité ainsi que le personnel toute catégorie confondue.
      Peut-être que la « journaliste » envisage de travailler pour un journal à sensation???

    3. avez vous lu ou entendu se commentaire qui dit qu’il y aurail trop de bateaux de croisieres bien sur polluents les médias en général sont toujours négatifs à la recherche du sensass pitoyable.

    4. Effectivement décevant ce parti pris rédactionnel pour une émission telle que THALASSA!

      On attendait mieux d’eux…….

      Subsiste une évidence que chaque professionnel du voyage devrait avoir en tête « un journaliste TV ne montre que ce que les téléspectateurs ont envie de voir :
      les monstres des mers qui polluent, le personnel exploité, les touristes demeurés, etc…

      Pas ou peu de place au contradictoire : les partenariats des compagnies maritimes avec les ONG, la prise en compte de celles -ci de l’environnement, les effets positifs des passagers sur les économies locales ,etc…

      THALASSA n’a donc pu résister à ce diktat manichéen de la production télévisuelle et on peut déplorer que l’approche universelle de la « thèse, anti-thèse, synthèse » n’ a plus droit de cité.

      on se consolera en analysant finement l’audimat de THALASSA!

      bonnes ventes…….de croisières!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’ Aéroport Nice Côte d’Azur réduit sa dégringolade

L’ Aéroport Nice Côte d’Azur réduit sa dégringolade

1952 vues
11 janvier 2022 0

L’ aéroport Nice Côte d »Azur aura traité 6,5 millions de passagers en 2021. L’...

Vacances été 2022 : Wizz Air renforce sa présence à Nice Côte d’Azur

Vacances été 2022 : Wizz Air renforce sa présence à Nice Côte d’Azur

1886 vues
5 janvier 2022 0

La compagnie Wizz Air annonce la mise en exploitation pour le programme été de...

Le CRT Côte d’Azur présente son plan d’action

Le CRT Côte d’Azur présente son plan d’action

3628 vues
29 novembre 2021 0

Quelques jours après la Métropole Nice Côte d’Azur, c’est au tour du CRT Côte...