Le Louvre des Sables est sorti de terre


« Naissance d’un Musée », la première grande présentation de la collection permanente du Louvre Abu Dabi, a été inaugurée hier en présence de dignitaires émiriens et français : Son Excellence Cheikh Sultan bin Tahnoon Al Nahyan, Président du ministère de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi, Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication en France, Son Excellence Mubarak Al Muhairi, Directeur général du Ministère de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi, Jean-Luc Martinez, récemment nommé Président-Directeur du Musée du Louvre ainsi que son prédécesseur Henri Loyrette, et, enfin, l’architecte Jean Nouvel.

« Je voulais que ce bâtiment puisse être à l’image d’un territoire protégé qui appartienne au monde arabe et à cette géographie », explique l’architecte à qui l’on doit le Musée du quai Branly.

Le 6 mars 2007, la France et les Emirats signaient un accord de 30 ans sur une opération de coopération culturelle : le Louvre Abou Dhabi.
Dans le cadre de la création du district culturel, le gouvernement des Émirats Arabes Unis s’était en effet tourné vers la France pour la réalisation d’un musée universel. Trois ans après les choses ont bien avancées.

L’exposition révèle près de 130 œuvres. Du 22 avril au 20 juillet à Manarat Al Saadiyat, au centre d’art et d’exposition du District Culturel de l’île de Saadiyat, l’exposition offre aux visiteurs un aperçu de la collection du musée avant son ouverture prévue en 2015.

Le musée et sa collection permanente, en cours de constitution, appartiennent au gouvernement d’Abu Dabi. L’identité de la collection et du musée est unique par son concept et sa mission.

La collection comprend des peintures, des sculptures et des objets d’art provenant de nombreux pays parmi lesquels figurent l’Egypte, la Turquie, la Grèce et le Mali.
Elles présentent la richesse et la diversité de ces civilisations et illustrent les similarités et les correspondances entre ces dernières, dépassant ainsi les limites de la géographie et de l’histoire.

Des peintures de Paul Gauguin (Les Enfants Luttant, 1888) et René Magritte (Le Lecteur Subjugué, 1928) sont en dialogue avec des œuvres de Giovanni Bellini et d’Édouard Manet, ainsi qu’avec des œuvres contemporaines d’Alexander Calder, Paul Klee, Yves Klein et Cy Twombly.

Le « Portrait d’une dame » de Picasso, inédit, est aussi présenté. Toutes les œuvres et les artistes ont été soigneusement choisis pour présenter un regard singulier et original sur l’histoire de l’art et s’articulent autour de plusieurs thèmes-clés qui constituent l’essence même du nouveau musée.

Son Altesse Cheikh Sultan bin Tahnoon Al Nahyan, Président du Ministère de la Culture et du Tourisme (TCA Abu Dabi) a indiqué : « L’exposition « Naissance d’un Musée » permet de promouvoir Abu Dhabi comme lieu d’échanges s’inscrivant ainsi dans la longue tradition historique de la péninsule arabique, terre située aux confins de la route de la soie. Abu Dhabi perpétue ainsi cet héritage et s’inscrit comme un foyer foisonnant dans le monde de l’art dans la région ».





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi les croisières au départ de Singapour font un tabac ?

Pourquoi les croisières au départ de Singapour font un tabac ?

1222 vues
20 juin 2019 2

La situation géographique de Singapour aurait pu être un handicap. La ville-état se trouve...

Tourisme des seniors : les vraies bonnes raisons de s’y intéresser !

Tourisme des seniors : les vraies bonnes raisons de s’y intéresser !

1603 vues
19 juin 2019 1

Le Japon, qui accueille le G20, a mis sur la table des discussions un...

Suite et fin du débat sur les ambitions des tour opérateurs étrangers en France (Vidéo)

Suite et fin du débat sur les ambitions des tour opérateurs étrangers en France (Vidéo)

1135 vues
18 juin 2019 0

Troisième et dernière partie de cette 36 ème Table de La Quotidienne où l’on...