Le Club Med en mode Actions


Andrea Bonomi vient de lancer une contre-OPA sur le Club Méditerranée.

L’homme d’affaires italien propose désormais 21 euros par action et 22,41 euros par obligation convertible, ce qui valorise le Club à 790 millions d’euros. Soit 22 % de plus que l’offre du tandem Ardian-Fosun.

andrea_bonomi_club medCette contre-OPA d’Andrea Bonomi, via sa société Strategic Holdings, qui détient plus de 10 % du groupe, a surpris par sa rapidité et par son ampleur car « il paie une prime de 30 % sur la valeur des actifs« , comme le soulignent les analystes d’Oddo Securities, qui valorisent eux ces actifs à 16 euros par action.

D’autres la jugent attractive et généreuse compte tenu du contexte économique difficile dans lequel évolue l’industrie du tourisme, avec un « pricing power » (capacité d’une entreprise à faire admettre les prix de ses produits à sa clientèle) très limité.

« L’actionnaire français Ardian ne veut probablement pas remonter son offre, parce que le Club Med n’a qu’un intérêt stratégique limité pour lui. C’est différent pour Fosun, pour qui le Club Med représente un développement en Chine et une marque forte en portefeuille« , déclare par contre un autre expert du secteur.

Pour l’opérateur chinois Fosun, si son OPA Fosun réussissait, « le Club Med disposerai de cinq années avec un actionnariat renforcé et stable« .

Mais Andrea Bonomi, qui détient déjà 10,56% du Club Med et qui doit financer 720 millions d’euros, dont 475 qu’il compte apporter sur fonds propres, risque bien de contrecarrer ces plans, son montage étant jugé par ailleurs très solide par les experts du marché.

Ce montage prévoit ainsi 150 millions d’investissements, avec le développement de 6 nouveaux villages en quatre ans dont trois en Asie, une focalisation accrue sur la France

Le 23 mai dernier, lors de la clôture de l’OPA, sa société Strategic Holdings s’est hissée en moins de deux mois au rang d’actionnaire principal du Club Med, avec 10,07 % du capital, devant les 9,5 % du conglomérat Fosun et les 8,9 % d’Ardian.

Hier mardi, l’action a pris près de 10 % sur le marché parisien, atteignant 21,45 euros en clôture. Le cours de l’action se situe donc désormais au dessus du prix proposé par Andrea Bonomi.

Et le marché n’exclut pas une nouvelle surenchère.

« Le conseil se réunit cet après-midi pour examiner les termes de l’offre« , a déclaré hier une source proche du dossier, sans préciser si une décision serait annoncée à l’issue de la réunion.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Grands changements à la tête de TUI, le premier voyagiste mondial

Grands changements à la tête de TUI, le premier voyagiste mondial

1156 vues
29 juin 2022 0

Le conseil de surveillance de TUI a confirmé hier les propositions du comité présidentiel....

Pourquoi pour une fois, l’ Otan est bonne pour le tourisme

Pourquoi pour une fois, l’ Otan est bonne pour le tourisme

1370 vues
28 juin 2022 0

A deux jours de l’ouverture du prochain sommet de l’Alliance Atlantique Nord dans la...

Côte d’Azur : le tourisme renoue enfin avec 2019

Côte d’Azur : le tourisme renoue enfin avec 2019

1407 vues
27 juin 2022 0

Célébrant les 80 ans de sa création, le CRT Côte d’Azur France confirme une...