Le Bikini, une arme de destruction lascive


Le bikini moderne a été inventé par l’ingénieur français Louis Réard, qui tient la boutique de lingerie de sa mère, en 1946. Il l’a nommé ainsi après que l’atoll de Bikini, situé dans le Pacifique, ait été choisi pour être le site d’un essai de bombe atomique, essai qui a eu lieu le 1er juillet 1946.

Réard espérait que l’excitation causée par son maillot, constitué d’un bandeau pour le haut et de deux triangles inversés pour le bas, serait aussi explosive que la bombe atomique. Alors que son contemporain Jacques Heim avait appelé son bikini précurseur « Atome » en raison de sa taille, Reard a affirmé avoir « divisé l’Atome » pour le rendre encore plus petit.

Le bikini est un type de maillot de bain pour femme constitué d’un soutien-gorge et d’une culotte triangulaire. Ces deux pièces sont séparées et laissent le ventre découvert (d’où son surnom de maillot de bain deux pièces).

On parle de microkini ou micro bikini quand la partie inférieure est un string, appelé dans ce cas string de bain. Souvent, le mot microkini signifie que la partie supérieure couvre également beaucoup moins que dans les bikinis classiques.

Qui coule de source aujourd’hui

A la fin du xixe siècle, les femmes se baignent en corset et pantalon bouffant. Les hommes, eux, portent un costume qui s’arrête aux mollets et à manches longues car il est inconvenant de montrer le torse. Vers 1900, les femmes portent une robe légère qui s’arrête au genou sur une culotte bouffante de la même étoffe.

Au début des bains de mer au xxe siècle, le costume de bain est codifié par le corps médical et les hygiénistes qui préconisent un costume bouffant en laine ce qui gagne en confort et un bonnet sur la tête.

Dans les années 1920, Coco Chanel lance la mode du teint hâlé (bronzage), qui permet de dénuder bras, jambes et épaule et en 1946 apparaît le bikini qui ne s’imposera vraiment que dans les années 1960.

Et les historiens rappellent que le vêtement était déjà connu depuis l’Antiquité, notamment dans la villa romaine du Casale en Sicile, où des archéologues ont mis à jour des mosaïques représentant des femmes jouant en bikini.

On connait la chanson

Traduite en français, la chanson  » Itsy Bitsy Petit Bikini  » relate l’histoire d’une jeune fille qui n’ose pas s’afficher en bikini sur la plage. En 1960, le maillot de bain deux pièces fait encore figure d’outsider sur les plages de France. Seule Brigitte Bardot, avec son apparition dans  » Et Dieu créa la femme « , parvient à démocratiser peu à peu le bikini.

En tout cas, à sa sortie en 1960 aux Etats-Unis, nul ne se doute que la chanson  » Itsy Bitsy Polka Dot Bikini  » interprétée par Brian Hyland deviendrait un hit mondial.

L’influence de la chanson se ressent immédiatement sur les ventes de bikinis.
Aujourd’hui, ce modèle de maillot de bain est l’un des plus vendus au monde.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Israël : comment Tel Aviv a complètement réhabilité un ancien quartier nazi

Israël : comment Tel Aviv a complètement réhabilité un ancien quartier nazi

681 vues
18 janvier 2020 0

Sarona est un quartier de Tel Aviv en Israël, ancienne colonie d’une société protestante...

Trois Harley à Hurler

Trois Harley à Hurler

709 vues
14 décembre 2019 0

La société Harley-Davidson ouvre son premier atelier, en 1906, avenue Juneau à Milwaukee, qui...

De l’Or rouge au Maroc avec du Safran de Taliouine

De l’Or rouge au Maroc avec du Safran de Taliouine

1039 vues
30 novembre 2019 0

D’après la légende, le safran aurait été introduit dans le bassin méditerranéen par les...