L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent


Première exposition temporaire thématique du Musée Yves Saint Laurent Paris depuis son ouverture en octobre 2017, « L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent » rassemblera une cinquantaine de modèles haute couture inspirés de l’Inde, de la Chine et du Japon. Ces pièces issues de la collection du musée seront présentées en dialogue avec des objets d’art asiatiques prêtés par le musée national des arts asiatiques – Guimet et par des collectionneurs privés.

Yves Saint Laurent propose une vision à la fois littérale et imaginaire de l’Asie. Tout au long de sa carrière, il a regardé les costumes traditionnels indiens, chinois et japonais, pour donner vie à des créations haute couture. Dès ses premières collections, il réinterprète les somptueux manteaux des souverains de l’Inde.

Ensuite, la Chine impériale lui inspire la collection de l’automne-hiver 1977, pour laquelle il donne une image théâtrale et transformée du pays. Cette même année, le créateur met en exergue ces influences asiatiques à travers une nouvelle fragrance. La « sulfureuse » Opium suscite un vent de scandale qui lui confère un succès mondial. Fasciné par le Japon, et en particulier le théâtre Kabuki, il revisite plus tard le kimono.

Jusqu’au 27 janvier 2019
5 avenue Marceau
75116 Paris, France





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Hugo Pratt, vers les lignes d’horizons

Hugo Pratt, vers les lignes d’horizons

188 vues
9 mars 2019 0

Embarquez pour un tour du monde et traversez l’univers d’Hugo Pratt. Cet artiste qui...

Thabrate façon Badr El Hammami

Thabrate façon Badr El Hammami

181 vues
9 mars 2019 0

Badr El Hammami explore le concept de frontières à travers un ensemble d’installations, textes,...

À la maison Folie Moulins, on reprend des Couleurs

À la maison Folie Moulins, on reprend des Couleurs

187 vues
9 mars 2019 0

Une exposition immersive pour (res)sentir la couleur, pour les petits comme pour les grands....