L’Alchemist va renaitre à Copenhague


Un an après la fermeture de l’Alchemist, le Chef et Co-propriétaire, Rasmus Munk, âgé de 27 ans, a finalement révélé les principales caractéristiques de son restaurant de rêve, qui se développe sur plus de 2.200 m2 à Copenhague. Le nouvel Alchemist est prêt à ouvrir ses « imposantes » portes début 2019.

Rasmus Munk a ouvert l’Alchemist en 2015 avec l’objectif de défier les limites de la gastronomie et de servir plus que de la « simple » grande cuisine. Quand il a commencé à penser au nouvel Alchemist en 2016, son rêve initial était de réaliser un restaurant capable de stimuler tous les sens pour offrir une expérience gastronomique sensorielle unique. Aujourd’hui, ayant trouvé le cadre idéal du nouvel Alchemist, son rêve devient réalité.

Le nouveau restaurant est 20 fois plus grand que le précédent. La taille du bâtiment historique, occupé précédemment par le Danish Royal Theater, offre à Rasmus Munk non seulement un vaste espace qui permet de donner une nouvelle dimension à son restaurant expérimental mais cela l’oblige aussi de fixer la barre encore plus haut.

Dans le passé, Rasmus Munk et l’Alchemist ont souvent été associé à la cuisine moléculaire. Mais Rasmus Munk n’a jamais voulu enfermer l’Alchemist et son style de cuisine dans un cadre ou tout autre type de catégorie culinaire. C’est pourquoi il a préféré créer une nouvelle cuisine qu’il a appelé « Cuisine Holistique » en référence à une vision d’ensemble plutôt qu’à une approche segmentée.

Rasmus Munk a toujours été inspiré par les anciens alchimistes. Dans la création du menu de l’Alchemist il s’inspire des éléments du système périodique utilisés par les alchimistes dans leur quête de transformer les métaux en or.

Le menu du nouvel Alchemist est composé de 50 plats, et se propose de stimuler les sens des hôtes en jouant sur les goûts, les effets sonores et lumineux, les parfums, les textures et l’esthétique.

Pour certains plats, ils vont par exemple priver les hôtes d’un sens pour renforcer sa perception des autres, ce qui va rendre son expérience totalement différente de celle qu’il aurait expérimentée à l’aide de tous ses sens. Pour un autre plat ils vont jouer avec la perception visuelle de l’hôte en utilisant des illusions d’optiques.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bienvenue au Beluga, le premier aquaparc du Beaujolais

Bienvenue au Beluga, le premier aquaparc du Beaujolais

514 vues
14 juin 2019 0

Sauter, courir, rire, grimper, glisser, tomber dans l’eau, rebondir un peu partout et s’amuser...

La Brasserie la Rotonde du Negresco s’est métamorphosée

La Brasserie la Rotonde du Negresco s’est métamorphosée

803 vues
24 mai 2019 0

Après 6 mois de métamorphose La nouvelle Brasserie La Rotonde se réinvente ! Seconde...

Randonner avec un âne : des vacances sans prise de tête

Randonner avec un âne : des vacances sans prise de tête

800 vues
17 mai 2019 0

Envie de sortir des sentiers battus et de vous reconnecter à la nature ?...