L’ Afrique du Sud retrouve le sourire


C’est dans les locaux de son ambassade au Quai d’Orsay que le ministre du tourisme d’Afrique du Sud, Marthinus van Schalkwyk, avait choisi d’inviter, pour un petit déjeuner informel, quelques journalistes de la presse professionnelle, l’occasion pour lui de dresser un premier bilan de la fréquentation française en Afrique du Sud et d’aborder concrètement les cruciales questions de développement touristique d’un pays trop souvent limité selon lui, dans l’esprit de certains distributeurs et du grand public, à l’image d’Epinal des safaris.

 » Nous bénéficions, il est vrai, d’un environnement exceptionnel pour ce qui est de la flore et de la faune mais notre pays se caractérise principalement par sa diversité  » a t-il précisé, rappelant l’importance du marché français (en 3ème position derrière le royaume-uni et l’Allemagne) dans la stratégie globale de son ministère.

Cette diversité touristique évoquée par le ministre (culture, business, gastronomie, rencontres avec la population) a, en tout cas, été réellement plébiscitée par les français, revenus en force en Afrique du Sud (91 000 durant les 9 premiers mois de 2013 pour cloturer l’année avec environ 130 000 selon les prévisions), soit une augmentation de 8 % par rapport aux 122 000 français comptabilisés en 2012.

« Ces bons chiffres sont à mettre évidement au compte du dynamisme de notre bureau de Paris et valident notre stratégie globale européenne  » commente le ministre accompagné pour ce petit déjeuner de Frank Kilbour, Président du Conseil d’Administration de South African Tourism, Linda Sangaret, la Directrice France de l’Office du Tourisme d’Afrique du Sud et de Thulani Nzima, le PDG de South African Tourism.

Les actions auprès des professionnels (programme Foundy et opération « My Afrique du Sud », notamment mais également roadshows, éductours, fam-trips ou e-learnings) ainsi que les campagnes publicitaires grand public semblent donc avoir porté leurs fruits (en 2014, une nouvelle campagne sur le thème « A la rencontre de l’Afrique du Sud » est ainsi d’ores et déjà programmée) mais également la dévaluation du Rand, la monnaie locale, qui a favorisé l’arrivée d’une nouvelle génération de touristes ravis du rapport qualité-prix qu’offre en ce moment l’Afrique du Sud.

 » Nous devons continuer nos efforts sur la qualité de notre accueil et sur les prix proposés mais également sur les conditions d’accès au pays  » complète Frank Kilbour, Président du Conseil d’Administration de South African Tourism,  » sur les visas, notamment, qui seront prochainement accessibles et réservables sur internet « .

L’office de tourisme sud africain, très concentré sur les marchés porteurs européens, ne lache cependant pas non plus des yeux les marchés émergents, Chine et Inde principalement, mais également tout le continent africain (un bureau de représentation vient de se créer au Nigéria), qualifié de « ‘mine d’or » par le ministre.

Après le retentissement mondial des obsèques de Nelson Mandela, il réfléchit également à la programmation d’un véritable circuit Madiba (surnom de Mandela), belle opportunité il est vrai de découvrir (ou re-découvrir) les quatre belles provinces de cet « arc-en-ciel » multi-facettes.

PR

Photo de gauche à droite : Frank Kilbour, Marthinus van Schalkwyk, Linda Sangaret et Thulani Nzima.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi les métiers du tourisme attirent toujours autant ?

Pourquoi les métiers du tourisme attirent toujours autant ?

1926 vues
28 mai 2020 3

Dans un secteur du tourisme complexe, très concurrentiel et impacté par des crises exogènes...

Après Thomas Cook, un autre distributeur de voyages en grand danger

Après Thomas Cook, un autre distributeur de voyages en grand danger

14793 vues
26 mai 2020 3

La faillite de Thomas Cook restera l’un des plus grands traumatismes de la profession...

Les indépendants du voyage (Cediv) se lancent à fond sur la France

Les indépendants du voyage (Cediv) se lancent à fond sur la France

2551 vues
19 mai 2020 0

Le Cercle des Indépendants du Voyage (Cediv) est prêt à lancer des produits touristiques...