Lâcher de touristes aujourd’hui sur les Baléares


Ce lundi 15 juin les îles Baléares vont assister à une sorte de « lâcher de touristes » avec l’arrivée de milliers de touristes allemands. TUI et le groupe hôtelier Riu y sont associés avec la bénédiction de la présidente des îles Baléares Francina Armengol dont le regard avisé (elle est pharmacienne de formation) pourra surveiller les effets.

Ce n’est un secret pour personne, les Baléares sont l’une des destinations favorites des touristes allemands.

Pas un secret non plus que les Baléares vivent du tourisme au point que quasiment la moitié des actifs s’y trouve sans emploi depuis la crise en cours.

Autant dire que les hôteliers en particulier ont tout fait pour convaincre le gouvernement de l’archipel pour que, notamment, la clientèle allemande majoritaire puisse à nouveau entrer sur leur territoire.

Arguments entendus, selon la presse allemande, puisque la présidente Armengol a accepté qu’avant l’ouverture officielle prévue, en principe, en juillet, celle-ci soit précédée d’une opération expérimentale..

A partir du 15 juin donc, près de 11 000 citoyens venant de régions allemandes où les cas de Covid-19 se sont faits rares, auront donc un rôle de témoins permettant d’apprécier la possibilité, dès cet été, de passer des vacances « safe » à Majorque, Ibiza, Tenerife ou Formentera & co.

Il s’agit d’un test pilote grandeur nature. S’il s’avère positif, ce sera le coup d’envoi d’une relance en bonne et due forme à partir de juillet.

Pour l’heure cela ne concerne que les Baléares, mais ni les Canaries (qui, toujours selon la presse allemande devrait exiger, pour un peu plus tard en juillet, des contrôles sanitaires plus contraignants) ni la partie continentale.

Pour ces vacanciers-test aucun test obligatoire n’est prévu pour le Covid-19 mais il semblerait que les autorités doivent rester en contact avec eux par téléphone pour pouvoir réagir vite en cas d’urgence.

Pour le reste : restaurants, bars et plages seront ouverts comme avant sans restrictions. Reste juste à savoir comment vont réagir les habitants sur place, notamment dans les zones qui accueilleront la plupart de ces touristes.

Evelyne Dreyfus





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le Tourisme en Tunisie tourne la page

Le Tourisme en Tunisie tourne la page


6 juillet 2020 0

Encore un bon signal du côté du tourisme tunisien, de l’avis général des professionnels,...

Toujours pas de tourisme au Canada, ni aux Etats Unis

Toujours pas de tourisme au Canada, ni aux Etats Unis


3 juillet 2020 0

Mises en oeuvre depuis le 18 Mars dernier et devant expirer le 30 Juin...

L’aéroport le plus fréquenté d’ Espagne

L’aéroport le plus fréquenté d’ Espagne


1 juillet 2020 0

Une question d’actualité à poser pour affirmer votre culture professionnelle à votre entourage :...