La Macédoine, nouveau-né touristique des Balkans


Encore peu visitée par les Français, la République de Macédoine se lance dans le développement d’un tourisme basé sur son riche patrimoine et sa nature intacte.

C’est une grande première pour les professionnels macédoniens. Accueillir les représentants de la presse touristique française est un événement purement symbolique pour l’ex république yougoslave qui fait ses premiers pas dans l’industrie du voyage.

En effet, le pays qui a proclamé son indépendance en 1991 est actuellement en recherche d’identité touristique et cette volonté de s’ouvrir aux marchés occidentaux (et de diminuer sa dépendance aux pays voisins) se manifeste par de nombreux projets de développement lancés depuis quelques années.

Après 23 ans d’existence, la République de Macédoine est en train de se construire sous nos yeux, et compte bien réécrire sa propre histoire.

La renaissance d’une capitale surprenante

skopje1En arrivant à Skopje, capitale de ce petit pays des Balkans comptant environ 2 millions d’habitants, un monde étrange s’ouvre aux curieux : remplie de statues gigantesques retraçant l’histoire du pays, la place centrale ressemble plus à un musée à ciel ouvert qu’à un carrefour stratégique de la ville.

Néanmoins, cette « exposition en plein air » ne remonte pas à plusieurs siècles, bien au contraire : les œuvres impressionnantes qui brillent de toutes les couleurs ont été installées progressivement depuis 2009 dans le cadre du projet « Skopje 2014 ».

Aussi spectaculaire que la statue d’Alexandre le Grand (officiellement le guerrier à cheval pour éviter un nouveau conflit culturel avec la Grèce), le projet d’urbanisme qui vise à donner un visage moderne à Skopje reste largement controversé.

Les dépenses colossales consacrées à la construction d’un centre-ville plutôt kitch qu’élégant divisent la population locale ainsi que les professionnels. En effet, les acteurs du tourisme comptent plus sur l’ouverture prochaine de l’hôtel Marriott que sur les œuvres d’art impressionnantes pour susciter l’intérêt des touristes français.

Cette opération de séduction est soutenue par le premier vol direct en direction de Skopje depuis Beauvais lancé par la compagnie aérienne low-cost Wizzair en avril 2014.

Comment faire venir les Français ?

Si l’accès aérien facile reste un facteur encourageant pour les voyageurs français, il n’est pas suffisant pour convaincre les professionnels du tourisme du potentiel de la destination. En effet, la Macedonia Agency for Promotion & Support of Tourisme (MAPST) mise sérieusement sur l’Hexagone et compte avant tout séduire les tour-opérateurs français afin qu’ils réservent quelques pages dédiées au pays dans leurs brochures.

« Nous avons identifié plusieurs axes de développement comme le tourisme vert ou les voyages culturels » précise Kristijan Djambazovski, jeune directeur du bureau de promotion plein de projets et d’idées originales.

macedoineL’objectif est audacieux mais loin d’être insensé : faire venir environ 25 000 Français d’ici quatre ans et par conséquent, faire de l’Hexagone un marché émetteur prioritaire.

Avec 4 000 clients français accueillis par an actuellement, le chemin est encore long mais la MAPST semble avoir trouvé l’argument clé pour donner envie aux tour-opérateurs de programmer la destination : elle accorde 25 € ou 15 € par client en fonction du voyage effectué (pour les circuits multi-pays dans les Balkans le montant de 15 € est valable en cas de deux nuits en Macédoine).

La recette se résume à une aide financière intéressante et une promotion renforcée, car le pays confirme sa volonté d’être présent au salon IFTM Top Resa en 2015.

Viktoria Varecza,
De Skopje, pour La Quotidienne.





    1 commentaire pour “La Macédoine, nouveau-né touristique des Balkans

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le 15 juin la Grèce ouvre son tourisme à l’international

Le 15 juin la Grèce ouvre son tourisme à l’international


26 mai 2020 0

C’est le Premier Ministre Grec Kyriakos Mitsotakis en personne qui a annoncé à la...

L’Acropole retrouve enfin ses touristes

L’Acropole retrouve enfin ses touristes


20 mai 2020 0

Le monument historique le plus connu de Grèce vient de rouvrir ses portes et...

Tourisme : L’Ile Maurice vient à bout du coronavirus

Tourisme : L’Ile Maurice vient à bout du coronavirus


19 mai 2020 8

À la date du dimanche 17 mai, aucun nouveau cas de Covid-19 n’avait été...