La Grèce encourage les vacanciers à jouer les espions


Pour lutter contre l’évasion fiscale, l’une des principales causes des problèmes économique actuels de la Grèce, le nouveau gouvernement vient de proposer un projet de loi visant à utiliser de manière provisoire, les talents des étudiants et des mères de famille grecques mais ô surprise également ceux des vacanciers, pour confondre les fraudeurs.

Cette mesure qui faisait déjà parti du programme du parti d’Alexis Tsipras, désormais au commande du pays, pourrait être prochainement votée au parlement.

Pour endiguer la fraude aux impôts, sport national en Grèce, estimée à 47 milliards d’euros, le nouveau gouvernement propose ainsi de recruter des inspecteurs non professionnels, « pour se faire passer, après une formation de base, pour des clients, pour le compte des autorités fiscales, en utilisant des systèmes vidéo ou d’enregistrement« , indique une lettre du ministre Yanis Varoufakis, accompagnant la proposition.

L’objectif est notamment de détecter les commerçants (hôteliers, restaurateurs, etc.) qui ne donnent pas de ticket de caisse pour échapper à la TVA. Ces contrôleurs occasionnels seraient payés à l’heure, pour une période courte et seraient remplacés tous les deux mois.

Le ministre Yanis Varoufakis dénonce «la culture de la fraude fiscale qui affecte profondément la société en Grèce». Selon lui, «les autorités fiscales ne sont pas seulement en sous-effectifs mais elles sont également immergées dans la logique de contrôles des documents administratifs lorsque le problème réside hors des papiers».

Le gouvernement grec espère ainsi  que les mesures mettra fin à la culture de l’évasion fiscale qu’il qualifie publiquement de « profonde» au sein de la société grecque et qui contribue à la paupérisation de l’économie nationale.

La fraude fiscale affecte grandement les revenus de l’État dont notamment, la contrebande de cigarettes qui fait perdre à l’État pas moins d’un milliard d’euros par an de recettes non perçues.

Les plans du nouveau gouvernement pour redresser l’économie et les finances ont été révélés dans un document, divulgué par le Financial Times et l’agence AFP, destiné aux ministres des Finances de la zone euro recensant les mesures à prendre pour aider au redressement économique.

Ce qui faisait dire hier matin dans les rues d’athènes : «Comment les partenaires européens peuvent-ils nous prendre au sérieux avec ce genre de propositions aussi légères





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme et nautisme : un danger de plus pour l’environnement ?

Tourisme et nautisme : un danger de plus pour l’environnement ?

2992 vues
21 juin 2024 0

L´enjeu est de taille quand on sait les ravages que peut occasionner la pollution...

La médiation touristique : pour qui ? pourquoi ?

La médiation touristique : pour qui ? pourquoi ?

2646 vues
20 juin 2024 0

La Médiation du Tourisme et du Voyage (MTV) a été créée le 18 juillet...

Le GDS Sabre veut révolutionner le service Conciergerie dans l’industrie du tourisme

Le GDS Sabre veut révolutionner le service Conciergerie dans l’industrie du tourisme

2594 vues
19 juin 2024 0

Le GDS Sabre  vient d’annoncer le lancement de SynXis Concierge.AI, une solution innovante exploitant...