La France veut construire sur du sable


Françoise Nyssen, ministre de la Culture a reçu son homologue, Dr Awwad Alawwad, ministre de la Culture et de l’Information d’Arabie saoudite dans le cadre de la visite en France du prince héritier Mohammed Ben Salmane afin de renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine de la culture, des échanges artistiques et du développement des industries culturelles et créatives. La Ministre a valorisé auprès de son homologue saoudien l’expertise française dans le secteur culturel et marqué la disponibilité de la France à travailler avec les autorités saoudiennes sur ces sujets.

Les deux ministres en présence de directeurs d’établissements culturels français ont signé une déclaration d’intention fixant le cadre général d’une coopération renouvelée dans les différents domaines culturels.

Cet accord bilatéral fixe l’ambition des deux pays de promouvoir les échanges culturels et artistiques, la politique en faveur du livre et des bibliothèques, l’appui au développement des industries culturelles et créatives, la coopération cinématographique et audiovisuelle, les politiques publiques en faveur de la culture, du partage de la valeur de la création et du droit d’auteur et enfin, les actions en faveur de la jeunesse, du soutien à l’éducation artistique et culturelle et à la formation des jeunes professionnels.

Forts de cette coopération renouvelée, les deux ministres ont présidé à la signature d’un accord de coopération avec l’Opéra national de Paris qui assurera une mission d’audit des installations musicales en vue d’accompagner les saoudiens dans la création d’un orchestre national.

Un autre accord permettra à la Fémis, école nationale supérieure des métiers de l’image et du son, d’accueillir de jeunes aspirants cinéastes saoudiens pour un programme de formation.

Enfin, l’Institut national de l’Audiovisuel apportera son expertise sur les contenus audiovisuels et accueillera des professionnels saoudiens.

La Ministre se félicite de ces partenariats et ces premiers résultats concrets.

Bien d’autres pistes, comme la traduction littéraire, restent à explorer pour approfondir les échanges culturels entre la France et le Royaume d’Arabie Saoudite.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Qui de Séraphine ou du Douanier Rousseau ?

Qui de Séraphine ou du Douanier Rousseau ?

535 vues
20 septembre 2019 0

À la rentrée, le Musée Maillol accueille plus d’une centaine d’œuvres issues du monde...

A Moto un grand Bol d’air en Or

A Moto un grand Bol d’air en Or

654 vues
13 septembre 2019 0

Le Bol d’Or, mythique course internationale moto de vingt quatre heures, se déroulera sur...

Des Bugatti de rêve depuis déjà 110 ans

Des Bugatti de rêve depuis déjà 110 ans

866 vues
6 septembre 2019 0

En 2019, Bugatti fête ses 110 ans. Une histoire riche et haute en couleurs...