La Chine ensevelie sous une tempête de sable géante


La capitale chinoise Pékin a été enveloppée d’une épaisse poussière brune hier 15 mars à la suite de vents violents venus du désert de Gobi et de certaines parties du nord-ouest de la Chine, dans ce que l’agence météorologique nationale a appelé la plus grande tempête de sable depuis une décennie.

L’Administration météorologique chinoise a ainsi annoncé une alerte jaune lundi matin, affirmant que des tempêtes de sable s’étaient propagées de la Mongolie intérieure aux provinces de Gansu, Shanxi et Hebei, qui entourent Pékin.

Les habitants de la ville utilisaient des lunettes, des masques et des filets à cheveux pour se protéger de l’air étouffant, tandis que les monuments touristiques tels la Cité Interdite et le siège distinctif de la chaîne publique CCTV étaient partiellement obscurcis derrière une brume apocalyptique de poussière et de sable.

Le gouvernement de la ville a ordonné à toutes les écoles d’annuler les sports et événements extérieurs et a conseillé aux personnes souffrant de maladies respiratoires de rester à l’intérieur, tandis que certaines autoroutes étaient partiellement fermées.

Plus de 350 vols ont été annulés lundi dans les deux aéroports principaux de Pékin, et des dizaines d’autres ont été retardés.

La Mongolie voisine a également été frappée par de fortes tempêtes de sable, avec au moins 341 personnes portées disparues, selon l’agence de presse officielle chinoise Xinhua.

Les aéronefs ont été également cloués au sol à Hohhot, la capitale de la Mongolie intérieure.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le salon Indaba à Durban, témoin du succès du tourisme vers le sud de l’Afrique

Le salon Indaba à Durban, témoin du succès du tourisme vers le sud de l’Afrique


21 mai 2024 0

Organisé chaque année par l’Afrique du sud, le salon Indaba, est la vitrine touristique...

Tourisme et Cannabis : pourquoi la Thaïlande retourne sa veste

Tourisme et Cannabis : pourquoi la Thaïlande retourne sa veste


17 mai 2024 0

La nécessité de réguler le secteur du cannabis face à un afflux d’investisseurs étrangers...

La Zambie, très loin du tourisme de masse

La Zambie, très loin du tourisme de masse


16 mai 2024 0

Qu’il s’agisse de safaris à pied dans la vallée du léopard, au cœur du...