L’ APST s’en tire à bons comptes


L’APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme) a terminé l’année 2017 en atteignant les objectifs qu’elle s’était fixée, tant sur le plan financier que sur le plan de la communication et l’information. Tout n’a pas été simple pour autant tant l’association a traversé plusieurs tempêtes ces dernières années.

Avec un fond de garantie à fin 2017 de 17,2M€ auquel il faut rajouter les plus values latentes de 10 M d’euros sur un ensemble immobilier évalué à environ 35 M d’euros, la fin des achats immobiliers et des adhésions en hausse, la trésorerie s’est nettement s’améliorée.

« Nous avons pu compter sur un excèdent de l’exercice 2016 de 5,2M€ et sur l’exercice 2017 de 5,5M€ » précisait hier lors de son déjeuner de presse Alix Philipon (photo), la présidente de l’association qui devrait se représenter devant les électeurs en avril prochain.

Un nombre de sinistres le plus bas depuis 12 ans

De 51 sinistres en 2015, l’APST est passée à 43 en 2016 pour se stabiliser à 28 en 2017, le nombre le plus bas depuis 1996.
Une excellente nouvelle donc avec également l’augmentation du nombre des adhérents (3 542 en 2017 contre 3 508 Adhérents en 2016) et le retour de grands comptes tels le groupe TUI, Costa Croisières, Syltours ou Pierre & Vacances notamment …

Et, parallèlement à l’automatisation informatique des informations purement administratives, l’APST entend améliorer en profondeur les relations du siège avec les membres en s’appuyant sur un service qualité qui entretiendra la personnalisation des relations au sein de l’association.

Un accent mis sur la formation

Pour l’année 2017, TravelPro Formations a réalisé 114 journées de formation auxquelles ont participé 736 personnes, pour un chiffre d’affaires HT de 178 285 €, soit une croissance de 58 % par rapport à 2016 et un résultat positif de 12 845 €.

Denier grand sujet du plan Ensemble vers 2020, la communication vers les adhérents mais surtout vers le grand public.

Dès 2017, l’APST a initié une grande campagne, qui sera poursuivie en 2018, à la fois pour renforcer son statut de référence auprès des pouvoirs publics, valoriser l’effort financier des adhérents auprès du consommateur et combattre le para-commercialisme avec la garantie des fonds déposés comme argument massue.

« Autant profiter de l’accalmie et du bon climat des affaires actuels, précise Alix Philipon, surtout si l’on veut rassurer et attirer de plus en plus d’adhérents« .

Une juste stratégie de bon sens, alors que les banques et les assurances se retirent elles du marché de la garantie …





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Ou en sont les clients lésés par la faillite de Thomas Cook voyages ?

Ou en sont les clients lésés par la faillite de Thomas Cook voyages ?

2128 vues
2 juillet 2020 1

L’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme vient de faire un point chiffré de la...

Flash Info : Enfin des nouvelles de IFTM Top Resa 2020

Flash Info : Enfin des nouvelles de IFTM Top Resa 2020

2025 vues
23 juin 2020 0

En 2019, IFTM Top Resa a accueilli 34.150 visiteurs, 1.700 marques dont près de...

Toute l’Europe en reconquête de son tourisme

Toute l’Europe en reconquête de son tourisme

1701 vues
16 juin 2020 0

L’Europe vient à la rescousse d’un secteur touristique partout meurtri. Malgré la menace d’une...