Jamais sans sa femme pilote favorite …


Le 6 avril dernier, un commandant de bord d’Air India refusa de décoller sans sa co pilote favorite. Les 110 passagers réservés à bord du vol Bombay/Male via Thiruvananthapuram durent attendre au sol pendant plus de deux heures le dénouement de ce caprice.

Force est de reconnaitre que les femmes indiennes sont de remarquables pilotes. En effet, un équipage entièrement féminin vient de battre le record mondial du vol direct le plus long. Le 6 mars dernier le vol Air India 173 relia Bombay à San Francisco soit un vol sans escale d’une distance de 14 500 kilomètres. Elles rentrèrent à Bombay le 8 mars par le même itinéraire.

femme copilote air indiaMais revenons à notre commandant de bord capricieux. Il faut dire qu’il venait de démissionner la semaine précédente. Il était donc en période de préavis et effectuait l’un de ses derniers vols avec la compagnie nationale indienne. Il avait demandé à voler jusqu’à son départ définitif avec sa copilote favorite. Mais la compagnie avait refusé sa demande. Dans un premier temps, il se déclara en maladie.

Mais, sans doute rapidement rétabli, il reprit le service le jour du départ et renouvela sa demande de voler avec sa copilote favorite. Prouvant ainsi qu’il avait vraiment de la suite dans les idées.

Au bout de plus de deux heures de retard, Air India céda et le vol pu être effectué normalement comme notre pilote le souhaitait. De toute évidence, le caprice d’enfant gâté. Où alors la révélation d’une belle histoire d’amour contrariée. Qui sait ?

Mais c’est loin d’être un exemple isolé, en ce qui concerne les retards bien sûr. Air India est réputé pour la fréquence de ses retards qui prennent régulièrement les passagers en otage.

Au cours de l’année en cours, plusieurs incidents ont été constatés.

Un vol a été lourdement retardé suite à une rixe entre deux stewards. Un autre vol n’avait aucun pilote désigné au moment de partir.

Pire, et classique à la fois, les pilotes d’un vol en partance ont été réquisitionnés pour permettre le transport de politiciens et de juges sur un autre vol.

Le mois dernier les passagers d’un vol opérant de Delhi à Kolkata ont été bloqués pendant 13 heures suite à un incident technique.

Une récurrence importante et fort désagréable pour des passagers qui, en Inde, ne sont pas dédommagés pour ce type de dysfonctionnement.

Il est à noter qu’un rapport de l’aviation civile indienne pointe qu’Air India est au sommet du hit parade des vols commerciaux retardés.

François Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Une habitude qui mène en prison

Une habitude qui mène en prison

1039 vues
12 juillet 2019 0

En République nationaliste de Chine en tout cas. On ne plaisante pas avec la...

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

2135 vues
12 juillet 2019 0

Tout aura été tenté pour garder Alitalia hors de la noyade. Ethiad est désormais...

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

1962 vues
10 juillet 2019 0

On croyait que les politiques avaient abandonné le projet de taxer le transport aérien....