Des hôteliers en colère après les annulations des grandes manifestations sportives de l’automne


Incompréhensible, c’est le constat de la plupart des hôteliers niçois qui ont l’impression de subir une double peine. Déjà l’attentat du 14 juillet avait provoqué dans nombre d’établissements des annulations de séjour. En août selon le syndicat des hôteliers de Nice les réservations ont chuté de 8 % dans les hôtels et le chiffre d’affaires de 25 %.

« Pour notre hôtel 3 étoiles en centre-ville, pourtant loin de la Promenade, la perte varie selon les semaines de 18 à 25 % de chiffre d’affaires, c’est grave » souligne cette gérante. Elle constate par exemple que la clientèle japonaise après les attentats de Paris et de Nice ne voyage plus en Europe privilégiant désormais les pays scandinaves ou du Sud (Italie, Espagne Portugal) en évitant délibérément la France, la Belgique ou l’Allemagne, pays touchés par les attentats.

nice-2Elle met en cause les grands médias nationaux (presse écrite et audiovisuelle) qui reviennent sans cesse en première page la situation et le climat « post attentat « découragent les professionnels de programmer la France dont la Côte d’Azur.

Revenant d’un salon professionnel du tourisme, elle a notamment constaté que nombre de TO étrangers s’interrogent sur le fait de mettre dans leur catalogue la Côte d’Azur à l’occasion d’évènements comme le carnaval de Nice sachant qu’ils ne savent pas pour l’instant si la manifestation se déroulera.

nice-3« C’est d’autant plus grave que l’on injecte dans le même temps des fonds publics dans des opérations de communications pour les attirer tout cela est à la fois paradoxale et contre-productif. »

Certains grands hôtels de la Promenade des Anglais ont même reçu des annulations de séminaires pour la rentrée. La plupart comptait sur l’automne et les grands évènements sportifs programmés de longue date (championnat d’Europe de cyclisme, triathlon de Nice, ou marathon Nice Cannes …) pour amortir les baisses de chiffre d’affaires.
Ils s’appuyaient sur le fait qu’à Paris de grands événements sportifs et festifs ont été maintenus comme Paris Versailles, la course Mickey, Techno Parade…).

On saura jeudi prochain si le marathon Nice – Cannes qui doit avoir lieu le 13 Novembre sera conservé.

nice 4Quoi qu’il en soit les annulations en série, dont le Triathlon une semaine seulement avant son déroulement, ont été une très mauvaise affaire, non seulement pour les hôteliers, commerçants et restaurateurs mais aussi pour l’image de la destination alors même que le CRT et l’Office de Tourisme viennent d’engager avec Atout France une opération de communication sans précédent avec publicité et mobilisation des réseaux sociaux pour soutenir la fréquentation touristique.

La Préfecture exige des mesures de protection que l’Etat n’est pas en mesure de fournir alors qu’à Paris les effectifs suffisants ont mis en place.

Les hôteliers niçois ne comprennent pas cette différence de traitement ou subodore une vengeance politique après l’accueil assez froid des niçois aux autorités gouvernementales après l’attentat et les déclarations de Christian Estrosi, maire de Nice mettant en cause la police nationale et els mesures de sécurisations prises lors du 14 juillet.

Pascal Thiriot, l’organisateur depuis neuf ans du marathon Nice – Cannes, observe une inégalité de traitement entre Paris et la Côte d’Azur. Car au-delà de l’évènement sportif, les manifestations sont d’un intérêt économique évident pour des acteurs du tourisme qui souffre dans leur activité.

nice 5« Le marathon Nice Cannes c’est 10 millions d’euros de retombées économiques, le triathlon de Nice c’est entre 5 et 10, et les championnats d’Europe de cyclisme c’était 25 M€« .

Les hôteliers niçois redoutent aussi que les annulations s’accélèrent comme le village de Noël, le carnaval ou le Paris-Nice aussi…

Sarcastique, Denis Cippolini, président des hôteliers de la métropole niçoise, observe que dans ces conditions on peut aussi supprimer toutes les manifestations sportives comme les matchs de l’OGCN à l’Allianz Riviera qui attirent autant de monde sinon plus que les évènements précédemment annulés.

Les professionnels demandent au service de l’Etat d’assurer la sécurité d’événements économiquement importants, sinon, assurent-ils les terroristes auront réussi leur opération déstabilisation.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi Anantara s’installe en Malaisie

Pourquoi Anantara s’installe en Malaisie

763 vues
15 novembre 2019 0

Anantara Hotels, Resorts & Spas s’installe en Malaisie avec l’ouverture du Anantara Desaru Coast...

Ruby Hotels : la famille Otto acquiert 25 % des parts

Ruby Hotels : la famille Otto acquiert 25 % des parts

803 vues
14 novembre 2019 0

La famille Otto vient d’officialiser l’acquisition d’un quart des parts de Ruby Hotel. Cette...

Accor et Alibaba veulent dessiner le futur de l’hôtellerie

Accor et Alibaba veulent dessiner le futur de l’hôtellerie

1179 vues
12 novembre 2019 0

Accor et le groupe Alibaba, plus grand acteur de l’e-commerce au monde, ont annoncé...