Haïti veut reconquérir ses touristes


Haïti tente ces jours-ci de promouvoir le tourisme pour terminer sa reconstruction, mais aussi, créer des emplois. La ministre du Tourisme d’Haïti, Stéphanie Villedrouin (notre photo) , a affirmé qu’elle était persuadée que son pays pourrait ainsi s’affranchir de l’aide internationale.

Mme Villedrouin souhaite promouvoir de nouveaux vols à destination de son pays, pour faire venir ses précieux touristes.
Elle a affirmé que d’importants travaux d’infrastructures ont été effectués depuis le tremblement de terre qui a secoué le pays, il y a trois ans, le 12 janvier 2010, faisant 300 000 morts et autant de blessés.

Mais, encore aujourd’hui, sur le million de personnes qui vivaient sous les tentes dans des camps de fortune, 300 000 doivent toujours être relogées.

Selon Stéphanie Villedrouin, plus de 10 000 ONG et des dizaines de pays ont fourni de l’aide, matérielle et financière à la suite du désastre naturel, et pour elle, il est temps, maintenant, que son pays « commence l’ascension du chemin qui mènera à l’autonomie économique« .

De l’Auto-suffisance et du travail

« On veut être un pays autonome, au niveau financier aussi, a-t-elle indiqué.

Trop longtemps, Haïti a dépendu des pays bailleurs de fonds. Là, on veut prendre notre souveraineté, notre économie en mains, et quel meilleur moyen de le faire qu’à travers le tourisme.»
«  les dons ne sont pas une solution miracle pour Haïti. Il est important de revaloriser le travail chez la population. Ce qu’on veut c’est donner un travail à ces gens. La solution n’est pas de leur donner de l’argent« , a-t-elle mentionné.  » Il faut qu’ils soient autosuffisants et qu’ils travaillent

Haïti est le pays le plus pauvre d’Amérique du Nord. La majorité de la population vit sous le seuil de la pauvreté. Un important programme de revitalisation des infrastructures vise directement à stimuler l’économie du pays.
L’aéroport international, premier coup d’œil des touristes sur le pays, a été entièrement rénové.
La ministre du Tourisme tente de montrer que le pays n’est pas que corruption et sinistres.
« Le message qu’on veut lancer, trois ans après le séisme, c’est qu’il y a une belle Haïti et qu’il faut venir la voir !».





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les volcans font irruption dans le Tourisme

Les volcans font irruption dans le Tourisme

961 vues
12 juillet 2019 0

On pourrait croire que les touristes seraient effrayés par l’éruption d’un volcan ou un...

Quand le pouvoir malgache s’improvise voyagiste

Quand le pouvoir malgache s’improvise voyagiste

1426 vues
12 juillet 2019 0

Le football peut rendre fou tant la passion est exacerbée. Actuellement, la Coupe d’Afrique...

Le Nouveau Brunswick, la province Canadienne qui veut attirer les groupes francophones

Le Nouveau Brunswick, la province Canadienne qui veut attirer les groupes francophones

2554 vues
11 juillet 2019 0

Parlez du Canada à un français et aussitôt il vous répondra Québec et Montréal...