Guadeloupe : « tant d’ îles en elle », pour nous


Cette fois, on peut l’affirmer haut et fort : les îles de Guadeloupe ont bien repris leur envol…

Non pas que les professionnels du tourisme présents sur cette édition de Top Resa en aient vraiment jamais douté. Mais tout de même, il y a des choses parfois qu’il convient de bien mettre au clair.

Histoire de faire taire quelques détracteurs de la destination. Et de démontrer à nos chers confrères de la presse généraliste et audio-visuelle que le chikungunya, la gréve des pompistes et autres phénomènes de violences individuels n’étaient pas de nature à contrecarrer les efforts des guadeloupéens pour mettre en valeur, promouvoir et développer leur archipel.

Les quelques 150 personnes réunies à l’invitation du CTIG ont ainsi pu prendre connaissance des principaux chiffres clés de l’année 2013 . Un moment fort pour le président Hilaire Brudey et son équipe emmenée par un Willy Rosier affûté comme un marin au long cours à la veille du départ de la Route du Rhum Saint Malo/ Pointe à Pitre.

Parce que les chiffres, eux, ont parlé. Avec 487 000 touristes, soit 70 000 de plus qu’en 2011 (année des records déjà), c’est une progression de 70 000 visiteurs (+16 %) qui a été enregistrée.

Des chiffres édifiants en cette période de crise économique planétaire, et d’autant plus remarquables que 57 % de ces visiteurs venaient pour la première fois en Guadeloupe.

Très majoritairement métropolitaine (93,5 %) et familiale (80 %), la clientèle aime profiter de la plage, du soleil, de la nature et des sites exceptionnels qu’offre tout l’archipel.

On notera que la clientèle étrangère est elle aussi en progression de 37 %, avec 32 000 touristes (belges, suisses et allemands). Chiffres qui laissent une réelle marge de progression sur les marchés européens mais aussi et surtout sur ceux de l’Amérique.

La montée en puissance de la part des retraités et une durée de séjour moyenne de 14 jours -due surtout au tourisme affinitaire-, sont également des résultats à prendre en compte.

Enfin, pour être tout à fait complet dans cet inventaire de nature à faire la fierté des Guadeloupéens et en premier lieu celle des équipes du CTIG, on soulignera la progression du secteur de la croisière.

Entre 2011 et 2013, il y a eu 56 000 passagers supplémentaires pour arriver à un chiffre de 158 358 personnes.

Quand on aura dit que 94% des visiteurs ont avoué « être satisfaits » de leur séjour, le tableau sera complet. Et d’autant plus intéressant que ces 487 000 touristes auront dépensé 505 millions d’euros sur les îles de Guadeloupe. Soit une augmentation -toujours par rapport aux chiffres de 2011- de 87 millions de recette !

Voilà en tout cas des chiffres qui n’engendrent pas la mélancolie. Et qui ont donné à cette présentation (à la fois rencontre inter-professionnelle et conférence de presse) une petite allure d’événement. Un sentiment rehaussé, alors que la présentation du nouveau film appelé à vanter les atouts de la destination sur les écrans TV se terminait, par l’arrivée de Madame George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer.

Guadeloupe, iles de Guadeloupe, Hilaire Brudey, Willy Rosier, Route du Rhum, Saint Malo, PointePour l’heure, le président Brudey et tous les guadeloupéens se préparent à recevoir en novembre l’arrivée de la Route du Rhum, événement majeur tous les quatre ans dans l’archipel. (1 ) .

En attendant, ce sont d’autres marins de l’information touristique qui s’apprêtent à débarquer en Guadeloupe.

Pour la première fois en effet, l’A.J.T -l’Asociation des Journalistes de Tourisme- tiendra son Assemblée Générale annuelle dans un département hors métropole.

Grâce à la détermination du CTIG, grâce aussi au concours efficace et précieux de partenaires comme Corsair (pour l’aérien) et Des Hôtels et Des Îles (pour l’hébergement), ce sont 80 journalistes qui vont visiter le grand papillon et ses îles.

Les travaux se tiendront eux dans le complexe de La Créole Beach », là où les solitaires de la Route du Rhum termineront leur périple.

D’aucuns pensent que certaines plumes de la presse tourisme pourraient bien s’essayer à une autre route du rhum. Plus terrestre celle là…

Jean BEVERAGGI

Photos illustration : J.B pour La Quotidienne

A/ Lors de cette édition de Top Résa, le président du CTIG a paraphé avec Mme Stéphanie Villedroin, Ministre du Tourisme d’Haïti, un protocole d’accord visant à promouvoir les deux destinations à travers la mise en synergie des atouts communs et l’élaboration d’une offre touristique complémentaire permettant la découverte de deux pays en un seul voyage.

B/Les présidents respectifs des Îles de Guadeloupe et de l’Association des Journalistes de Tourisme, Hilaire Brudey et Albert Lugassy, ici accompagnés de Willy Rosier, le directeur du CTIG, et de Sandrine Guillemin, la directrice de la communication de Corsair. Absent sur ce cliché, Daniel Arnoux , Pdg du Groupe Des Hôtels et Des Îles, lui aussi partenaire officiel de l’opération.

(1) Pour cette 10ème édition, le Comité du Tourisme des iles de Guadeloupe met en place un dispositif d’exception :

Une campagne d’affichage 4 X 3

Du 27 au 30 octobre, elle sera déployée dans les villes de Nantes, Rennes, Caen, St Malo, Dinard et Cancale, pour encourager près de 900 000 bretons à rejoindre le pavillon Guadeloupe à Saint-Malo et à venir assister aux arrivées triomphales en Guadeloupe.

Des packages « Îles de Guadeloupe » pour assister à l’arrivée.

Après avoir sondé, formé et accueilli en éductour les agences du réseau dans l’archipel, les 16 points de ventes du réseau d’agences de voyages CELTEA VOYAGES proposeront aux malouins et aux bretons de venir profiter des festivités qui seront organisées sur Pointe-à-Pitre autour de la ligne d’arrivée. Une campagne promotionnelle dédiée (avec jeu-concours) dans le journal Ouest France sera mise en place pour annoncer ces packages.

Fin Octobre, Babette de Rozières, l’incontournable Chef, mettra le Cap sur St Malo pour deux émissions spéciales Route du Rhum, diffusées dimanche 02 et dimanche 09 novembre, dans le cadre de son émission Les Petits Plats de Babette. Pour cette session en Bretagne, Babette se déplacera en foodtruck et proposera des recettes associant cuisine bretonne et la « Babette touch » sauce créole !

http://www.franceo.fr/emissions/les-ptits-plats-de-babette

PLANNINGS DES ANIMATIONS

A SAINT-MALO :

Au sein du Pavillon Iles de Guadeloupe sont programmés : initiations en musique à la langue régionale de l’archipel, ateliers de création de coiffes traditionnelles, restaurant pédagogique, et présentation du savoir-faire guadeloupéen à travers ses artisans, son agriculture, son tourisme, son agro-industrie et au nautisme. Mais aussi animations photos et ballades virtuelles dans l’archipel.

Enfin, au coeur de la ville, se tiendront des défilés carnavalesques.

http://www.routedurhum.com/userfiles/Documents/Planning/AnimationsdelaRgionGuadeloupe

A POINTE-A-PITRE :

Le village officiel de la Route du Rhum Destination Guadeloupe ouvrira ses portes sur la place de la victoire de Pointe à Pitre du 7 novembre pour se clôturer le 23 novembre.

Sur ce village seront présents 80 stands dont une grande partie de la production Guadeloupéennes avec les chambres consulaires, le CTIG, la Mairie de Pointe à Pitre, la Région Guadeloupe, et les partenaires de la course.

Cette année, nouveauté : le podium d’animation situé sur l’espace agora de Place de la Victoire sera aux couleurs du Gwadloup Festival.

De nombreuses pointures se produiront sur cette scène du 7 au 23 novembre avec en point d’orgue la cérémonie des « Elwa d’or » le samedi 22.

Sur la marina un village une vingtaine de stand seront dédiés aux métiers de la mer.

http://www. villagearriveepap.com





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme et transport aérien : Le coût exorbitants des erreurs stratégiques

Tourisme et transport aérien : Le coût exorbitants des erreurs stratégiques

1660 vues
15 octobre 2019 1

Un communiqué de presse paru dans Airlines Business à propos d’ Etihad Airways m’a...

Après avoir racheté les parts Partouche, le groupe Madar dévoile ses ambitions pour le Palm Beach

Après avoir racheté les parts Partouche, le groupe Madar dévoile ses ambitions pour le Palm Beach

857 vues
15 octobre 2019 0

Au salon Tax Free à Cannes, Jean Madar a dévoilé ses projets pour le...

Comment les espagnols ont sauvé Thomas Cook Belgique

Comment les espagnols ont sauvé Thomas Cook Belgique

5043 vues
14 octobre 2019 0

C’est une excellente nouvelle ! Le groupe Wamos reprend une partie du réseau de...