Google : le Snav en première ligne


Les revendications officielles de la Commission européenne, dans le cadre d’abus de position dominante du géant américain Google constituent une première dont le Snav, par la voix de son président Jean-Pierre Mas, se félicite.

Déjà l’année dernière, le Syndicat des professionnels du voyage (Snav) avait rejoint l’alliance OIP (Open Internet Project) et les 400 entreprises et organisations européennes unies pour protester et défendre les intérêts des entreprises du tourisme contre le mastodonte du web.

« Cette action constitue un signal d’alerte fort mais également de vigilance concrète envers les GAFA (Google/Apple/Facebook/Amazon) ainsi qu’aux nouveaux acteurs multinationaux et dominants » indique ainsi Jean-Pierre Mas.

Pour le président de l’Organisation patronale : « La commission européenne relève le risque d’abus de position dominante de Google, les liens sponsorisés qui polluent l’objectivité de l’information. Amorce d’une lucidité porteuse d’actions. Le système est, par ailleurs, perverti par l’évolution des coûts d’achat de mots clés qui sont un frein à l’accès aux adwords pour la majorité des acteurs économiques et par le détournement de leurs marques sur ces mêmes adwords.»





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Quark Expeditions : des vacances venues du froid

Quark Expeditions : des vacances venues du froid

1244 vues
24 mai 2019 0

Depuis 1991, Quark Expeditions s’est spécialisé dans les expéditions tourisme dans l’Arctique et l’Antarctique,...

L’ Aéroport de Nice lance la consultation pour son futur terminal

L’ Aéroport de Nice lance la consultation pour son futur terminal

897 vues
24 mai 2019 0

En 2019 l’ aéroport de Nice Côte d’Azur devrait traiter 14 millions de passagers....

Pour Bastille Day à New York, la Côte d’Azur sera l’hôte privilégié

Pour Bastille Day à New York, la Côte d’Azur sera l’hôte privilégié

817 vues
24 mai 2019 0

Sachant que le marché américain pour la Côte d’Azur figure à la troisième place...