Fuerteventura attire Pierre & Vacances dans ses filets


Depuis bientôt deux ans, la fréquentation touristique française en Espagne ne cesse de progresser.

En 2013, 9,5 millions de touristes français ont séjourné en Espagne confortant ainsi sa position de 1ère destination accueillant des touristes hexagonaux.

Avec 5 milliard 925 millions d’euros de dépenses totales en 2013 (+ 17, 9 %) et une augmentation de 10 % de la dépense moyenne par touriste et par séjour (624 €), le tourisme se confirme en Espagne comme étant l’un des secteurs majeurs de l’économie ibérique, véritable moteur de la croissance.

Bien sûr la Catalogne, l’Andalousie, la Castille y Léon ou l’Extrémadure ont les faveurs des français, mais depuis quelques années on assiste également à l’émergence d’un engouement constant pour l’archipel des Canaries, autrefois exclusivement visité par une clientèle anglaise, allemande ou hollandaise.

Constituées, dans la partie Est, des îles Lanzarote, Fuerteventura, Ténérife, Gran Canaria, La Gomera, La Palma et El Hierro, cet archipel n’est finalement pas très connu en France, malgré ce que l’on pourrait penser de prime abord.

Destination touristique de premier plan, (principalement Tenerife) avec près de onze millions de touristes par an, les Canaries veulent aujourd’hui convaincre les professionnels français des avantages et des atouts à les inscrire durablement dans leurs programmations et leur préconisation.

« 6ème marché pour les îles Canaries, les touristes français, paradoxalement, ne passent pas par leurs agences de voyages mais préparent devant leur ordinateur leur vacances dans l’archipel  » explique Elena Valdés del Fresno, la nouvelle directrice France de l’office de tourisme espagnol.

Pourtant il y a là un marché prometteur offrant toujours à l’heure actuelle, un énorme potentiel de développement. Ce qu’ont manifestement très bien compris bon nombre de tour opérateurs français, à commencer par Thalasso N°1 (leader incontesté), Top of Travel, Visit Europe, Karavel, Fram ou le groupe TUI.

« Aux Canaries, les séjours sont plus longs et les dépenses par visiteurs sont également plus élevées  » poursuit Elena Valdés del Fresno, propos complétés par Mario Cabrera, le président du Conseil général de Fuerteventura, qui souligne que « la destination offre, à quelques heures de Paris une véritable alternative à certains longs-courriers avec un ensoleillement toute l’année, l’absence de moustique, des plages de rêves et une nature préservée« .

Avec de nouvelles ambitions et des moyens plus conséquents, la bataille des autorités canariennes pour la reconquête du B2B français est donc bien engagée.

« De 130 000 touristes (bon an mal an) aujourd’hui, nous nous fixons comme objectif de doubler ce chiffre d’ici trois ans » explique Mario Cabrera qui envisage de lancer prochainement une grande campagne de publicité pour déclencher les réflexes de ventes.

Au nord de Fuerteventura, le groupe Pierre & Vacances, n’a pas tardé à être séduit lui aussi par le charme naturel de l’île (d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’Unesco) offrant des eaux pures et cristallines propices aux baignades et à la pêche.

La pêche sur l’île est d’ailleurs un sacerdoce qui contribue d’ailleurs éminemment à la renommée mondiale, (notamment en terme de gastronomie) des Canaries.

museo de la pesca

Pierre & Vacances y a construit un nouveau village, le Fuerteventura Origo Mare, qui ouvrira ses portes au printemps prochain et deviendra ainsi le plus grand village club des Canaries, s’étendant sur plus de 120 hectares.

Avec des hébergements du studio deux ou quatre personnes jusqu’au maison select VIP pour 7 personnes, ce village proposera de nombreux espaces de loisirs qu’ils soient sportifs ou artistiques.

Fuerteventura Origo Mare - pierre et vacances

« Si l’ouverture du village club Fuertventura Origo Mare représente l’actualité majeure de la marque en Espagne cette année, il ne s’agit pas de l’unique nouveauté car en 2014, trois nouvelles résidences Pierre & Vacances ont ouvert en Espagne tandis qu’Andorre est entrée au Catalogne  » précise Ghislain d’Auvigny, le directeur  Espagne de Pierre et Vacances.

PR

Photo de Gauche à droite :
Ghislain d’Auvigny, Mario Cabrera, Elena Valdés del Fresno et César Zarceño, administrateur du Fuerteventura Origo Mare





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les Québécois à la rencontre des  professionnels du tourisme français

Les Québécois à la rencontre des professionnels du tourisme français

854 vues
11 décembre 2019 0

Du 19 au 21 novembre 2019, la délégation québécoise, composée de 18 partenaires (entreprises...

Tourisme gay et lesbien : La Californie remporte la Palm

Tourisme gay et lesbien : La Californie remporte la Palm

1270 vues
9 décembre 2019 0

Toute l’année Greater Palm Springs célèbre et accueille une communauté LGBT à la recherche...

Vacances Air Canada & Groupes Voyages Québec : Emmanuelle Winter fait le point

Vacances Air Canada & Groupes Voyages Québec : Emmanuelle Winter fait le point

1643 vues
4 décembre 2019 0

L’annonce du partenariat entre Vacances Air Canada et Groupes Voyages Québec a suscité de...