FRAM : Thierry Miremont remet les pendules à l’heure


C’était un peu -de son avis même- son « baptême du feu », sa première grande intervention en tant que Président de Fram devant un parterre de journalistes.
Et le moins que l’on puisse dire c’est que Thierry Miremont s’en est tiré avec les honneurs.

Au gré des soubresauts qui agitent depuis quelques temps la vénérable institution, d’aucuns ironisaient, colportant que le bateau prenait l’eau de toutes part et que le plan de transformation annoncée ne saurait le maintenir à flot…

Sans agressivité, avec pondération même, M. Miremont n’a cessé de marteler que le redressement s’opérait et que grâce aux efforts des personnels comme des distributeurs, Fram reprenait une bonne vitesse de croisière.

Convaincu de la justesse de son combat, l’homme a su se montrer convainquant et ses arguments ne relevaient pas de la méthode Coué.

Ainsi, il a confié que si en absolu le nombre de clients s’ avérait cet été à la baisse, les marges quant à elles s’étaient améliorées !

« On recueille là les premiers fruits de nos efforts qui ont porté sur une rationalisation de l’offre et une optimisation de l’aérien » reconnaissait il.

De fait, comme pour beaucoup, le bilan de la saison chez Fram est pour le moins contrasté.

Les destinations toujours en forte baisse (Tunisie, Égypte, voire Turquie en juillet) ont été pour partie compensées par les hausses enregistrées sur la Croatie, la Crête, Malte et la Grèce. Un meilleur mois d’août, une forte croissance de VDM en septembre pourraient même venir inverser la tendance.

« Je vous le redis donc : Fram est là ». Et entend reconquérir la place qui était la sienne.

En commençant par exemple à proposer à ses clients des offres personnalisées, ou plutôt personnalisables.

« My Fram » se veut comme une offre Premiun différenciée susceptible de replacer Fram quelques longueurs devant ses concurrents.

« C’est notre ambition », a conclu Thierry Miremont. « Notre notoriété, la fidélité de nos clients, l’attachement de nos distributeurs et celui de notre personnel sont autant de signes positifs et encourageants pour y parvenir».

Entouré de tout son état major dont la plupart des membres portaient la désormais célèbre marinière rouge et blanche, le président Miremont pouvait passer le flambeau pour la présentation de la nouvelle collection de brochures Fram 2013/2014.

Histoire pour les participants à ce traditionnel déjeuner de presse dans le cadre de IFTM Top Résa de juger sur pièces de l’application des nouvelles directives. Mais ceci est une autre histoire…

Jean BEVERAGGI





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi Cruiseline à Monaco reste confiant

Pourquoi Cruiseline à Monaco reste confiant

1110 vues
6 avril 2020 0

La croisière ne s’amuse plus à cause du coronavirus. Et les avatars de navires...

Fin de parcours pour Plus Belle l’Europe

Fin de parcours pour Plus Belle l’Europe

1760 vues
2 avril 2020 0

« La crise sanitaire que nous traversons a eu raison de Plus Belle l’Europe » explique...

Tui est sauvé mais à quel prix

Tui est sauvé mais à quel prix

31963 vues
30 mars 2020 21

Toutes les entreprises du voyage sont en grande souffrance. On le sait, depuis la...