Flash Info : Enfin des nouvelles de IFTM Top Resa 2020


En 2019, IFTM Top Resa a accueilli 34.150 visiteurs, 1.700 marques dont près de 200 destinations (françaises et internationales) sur 33.000 m2 d’exposition et proposé près de 100 conférences thématiques « made by IFTM » ainsi que 100 événements organisés par les exposants. Cette année, évidemment hors du commun suite à la crise sanitaire de coronavirus, le salon a été repoussé du 17 au 20 Novembre. La Quotidienne a interrogé Frédéric Lorin, le directeur du salon.

La Quotidienne : Vous avez décidé d’organiser IFTM – TopResa, à Paris, malgré les difficultés financières que rencontrent les professionnels du tourisme. Est-ce bien raisonnable ?

Frédéric Lorin : C’est non seulement raisonnable mais souhaité par une large majorité des exposants toutes catégories confondues (TO, Destinations, Croisiéristes, Régions, Technologies).

LQ : Avez-vous déjà reçu des messages pour que le salon se déroule cette année malgré la crise liée au coronavirus ?

FL: Cette décision n’a pas été prise dans une Tour d’Ivoire hors sol mais au contraire en prise directe avec le marché puisque nous avons interrogé une centaine d’exposants. Le résultat a été sans appel puisque 94% d’entre eux ont appelé de leurs vœux pour un report du salon en novembre. En revanche, beaucoup d’entre eux seront présents car chacun veut se positionner à un moment ou à un autre pour être acteur et non pas simplement spectateur de la reprise attendue.

LQ : Croyez-vous que les offices du tourisme – réceptifs étrangers pourront être présents cette année ?

FL : Probablement moins que d’habitude c’est évident. Il serait naïf de penser que cette crise n’aura aucun impact sur le salon cette année. Il a été demandé à certains Offices du Tourisme de participer à « l’effort de guerre » pour soutenir également leur tourisme domestique, ce qui peut amener à certains arbitrages budgétaires spécifiques au contexte de cette année si particulière.

LQ : Prévoyez-vous d’offrir des conditions financières spéciales pour les entreprises qui réserveront un espace ?

FL : Le salon n’étant pas annulé mais simplement reporté, les CGV habituelles élaborées par le groupe s’appliquent. Pour autant, même si la réflexion n’est pas encore aboutie, nous nous devons en tant que salon référent du tourisme en France d’essayer d’accompagner au mieux nos clients dans les difficultés rencontrées. IFTM Top Resa fait partie intégrante de cet écosystème qu’est le tourisme et fera sur ce sujet au mieux pour marquer sa solidarité au secteur. Je serai en mesure de communiquer plus tard sur ce point.

LQ : La santé financière de certains acteurs reste précaire risque-t-elle de limiter le nombre de visiteurs ?

FL : Vous le savez, le cœur de notre visitorat, ce sont les agents de voyages qui sont nombreux à venir chaque année au salon. J’ai coutume de dire que les vrais VIP du salon, ce sont eux. C’est important pour les agents, car venir sur le salon IFTM Top Resa c’est aussi une occasion de se former et de monter en compétences sur différents sujets de leur quotidien. Ce sera encore plus vrai cette année, nous travaillons sur divers projets les concernant avec un accueil privilégié et, entre autres, un programme ambitieux et complet de formations très variées, en partenariat avec les Entreprises du Voyage et d’autres acteurs clé. De belles surprises les attendent en 2020.

LQ : Prévoyez-vous d’organiser des conférences ?

FL : IFTM Top Resa travaille depuis quelques mois à la création de nouvelles conférences autour des thèmes majeurs transversaux afin de couvrir avec expertise l’actualité du marché. Les grandes journées thématiques habituelles seront au rendez-vous, les CEO Talks, le Digital Day et les Journées Internationales du Voyages d’Affaires (JIVA) notamment.

En partenariat avec les Acteurs du Tourisme Durable (ATD), le salon inaugurera en novembre prochain un programme exhaustif de conférences et workshops intitulé les Journées du Tourisme Durable.

LQ : On suppose que des mesures sanitaires seront prises durant le salon ?

FL : IFTM Top Résa a, bien entendu, déjà travaillé sur la régulation des capacités et des flux en rapport au contexte covid-19 ; des mesures simples et efficaces afin de permettre à chacun de profiter du salon dans un environnement sain et serein. Les dispositifs sont évolutifs et les informations seront apportées en temps utile.

LQ : Il existe plusieurs groupes (notamment sur FB) sur les changements possibles dans le tourisme après la crise que nous avons vécue. Donnerez-vous un écho à ces réflexions ?

FL : IFTM Top Resa est le salon de sa communauté, il est à ce titre rassembleur. J’ai en effet vu éclore ici et là quelques initiatives via la création de certains groupes comme « Respire, le Tourisme de demain », « Demain, le tourisme » par exemple.

En la matière je suis fidèle à ma conviction qui est que les bonnes idées peuvent venir de partout. Si c’est le cas elles seront les bienvenues naturellement.

Entretien réalisé par Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Entreprises du Tourisme : prise en charge à 100 % jusqu’à fin décembre

Entreprises du Tourisme : prise en charge à 100 % jusqu’à fin décembre

1906 vues
1 octobre 2020 0

Hier Mercredi 30 septembre 2020 à 12h30, s’est déroulé une réunion avec Bruno le...

PSE en vue chez Marietton

PSE en vue chez Marietton

4600 vues
28 septembre 2020 1

Un vaste plan social est à l’étude dans l’ensemble du groupe Marietton Developpement. Une...

Agences de voyages, passons à l’offensive ! par JL Dufrenne

Agences de voyages, passons à l’offensive ! par JL Dufrenne

4741 vues
23 septembre 2020 11

Le confinement a anesthésié notre profession, c’est un doux euphémisme ! Après l’agitation des...