Expedia – Orbitz : une alliance de géants


Le Département américain de la Justice vient récemment d’autoriser Expedia à acquérir Orbitz Worldwide, indiquant notamment que cette opération ne devrait pas « porter préjudice à la concurrence ni peser sur les consommateurs américains« .
Il ne l’oblige donc pas à céder des actifs pour satisfaire à la loi anti-trust.

Le 12 février dernier, Expedia avait annoncé son intention d’acquérir son concurrent estimant que cela devrait lui coûter 1,3 milliard de dollars, à raison de 12 dollars par action en numéraire, ce prix valorisant l’entreprise à 1,6 milliard, ce qui représentait à l’époque 29 % de plus que la moyenne des cours des cinq séances précédant l’annonce.

Dans la corbeille de la mariée Orbitz, Expedia pourra compter sur plusieurs marques et sites comme Ebookers, Cheaptickets, Hotelclub et bien entendu Orbitz.com.

dara-khosrowshahi-expedia-orbitzOrbitz dispose en outre d’un système informatique très sophistiqué qui va profiter à Expedia comme l’a souligné Dara Khosrowshahi, l’un des grands patrons d’Expedia Inc déclarant: « Voilà une base de connaissances inestimable qui va nous faire progresser très rapidement« .

Expedia recouvre quand à elle les marques Hotels.com, Egencia, Trivago et Venere.com. Depuis quelques jours, elle a lancé son propre site helvétique Expedia.ch. et au début de cette année, elle a par ailleurs racheté Travelocity au GDS Sabre.

La consolidation du marché en ligne se poursuit donc allegrement et va accentuer la concurrence entre les deux géants que sont désormais Expedia et Priceline, ce dernier détenant des plates-formes comme Booking.com, Kayak ou encore Opentable.

La validation de la reprise d’Orbitz par Expedia a provoqué un sursaut dans le cours des actions Expedia, passant de $119 à $130.

Hier 20 septembre, elle avait déjà gagné plus de 50 % de sa valeur par rapport au mois de février dernier.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Ces trois grandes compagnies aériennes asiatiques encore à la peine

Ces trois grandes compagnies aériennes asiatiques encore à la peine

1732 vues
18 octobre 2019 0

Si nous sommes restés concentrés sur les récentes faillites de XL Airways et Aigle...

Pourquoi les professionnels du tourisme au Sénégal tentent d’éviter le pire

Pourquoi les professionnels du tourisme au Sénégal tentent d’éviter le pire

1564 vues
17 octobre 2019 0

Le ministre de l’intérieur et le ministre du tourisme du Sénégal jouent sur différentes...

Le président de Thomas Cook France sort de son silence

Le président de Thomas Cook France sort de son silence

3993 vues
16 octobre 2019 1

On s’étonnait de ne pas avoir de commentaires officiels de la part de Nicolas...