Exotismes raccourcit le Long-courrier


Les troubles qui secouent le monde touristique s’aggravent mais hormis quelques problèmes logistiques, ils n’ont eu qu’un faible impact sur l’activité du tour opérateur Exotismes qui affiche pour 2015, une progression de 5,5 % de son chiffre d’affaires.

Gilbert Cisnéros, le président d’Exotismes, recevait jeudi dernier, dans le cadre somptueux du Ritz Paris rénové, quelques journalistes à déjeuner et en a profité pour dévoiler ses résultats et les objectifs 2016 du TO.

Exotismes-gilbert Cisneros-Didier Sylvestre« Nous terminons 2015 avec 5, 5 % de plus (à 112 Millions d’Euros, ndlr), un résultat net qui passe de 2,32 M€ à 2,44 M€ et une croissance en nombre de clients qui progresse de 10 % (86 395 clients en 2015) ».

La grande force d’Exotismes reste toujours sa gestion financière très sérieuse, la stabilité de son équipe dirigeante avec une vision claire et assumée de ses axes de développement (à 98 % B2B).

Une production stable et pointue

Exotismes peut s’appuyer sur une production solide, conservant un positionnement haut-de-gamme, en tentant par petites touches, le pari de la diversification.

« Nous revendiquons un rôle de découvreur » explique Didier Sylvestre, le Directeur Général d’Exotismes, qui reconnait néanmoins que les difficultés des destinations Moyen Courrier (crise sécuritaire et crise sanitaire) ont profité largement aux destinations qu’il programme (Ile Maurice, +27 %, Seychelles +39 % ou Maldives +18 %).

Exotismes-brochure 2016-2017Dans la nouvelle brochure 2016/2017, le tour opérateur relance notamment une destination qu’il connait bien, le Sri Lanka, avec une nouvelle offre balnéaire au Maalu Maalu Resort & spa, dans la baie de Pasikuda sur la côte Est de l’île. Il l’a propose avec en alternative, un séjour à The Palms situé lui sur la côte Sud du Sri Lanka.

« Nos clients attendent toujours de nous des propositions d’adresses qu’elles soient en République dominicaine, aux Maldives ou à La Réunion « .

Une année 2016 bien partie

Au 31 août 2016, les voyants sont au vert avec une croissance de 7,5 % du chiffre d’affaires sur huit mois et de 7 % en nombre de clients (et 1 300 € de panier moyen).
Allié à une qualité de services et un choix de destinations varié, Exotismes poursuit son bonhomme de chemin et pourra s’appuyer sur sa technologie pour ses objectifs de +7 % à la fin de l’année 2016.

« Nous nous sommes inspirés de la technologie utilisée par Amazon et par Google  » précise Gilbert Cisnéros, « le site fera des suggestions personnalisées à l’agence de voyages et travaillera en analysant les données Big Data ».

Responsive design, mobile first et prédictif, le nouveau site web sera lancé dans la nuit du 8 au 9 septembre prochain.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

1294 vues
3 juillet 2020 0

Alors que l’Office du Tourisme d’Israël communique sur son action auprès de la cible...

Salaün là-haut dans le Finistère

Salaün là-haut dans le Finistère

7977 vues
2 juillet 2020 0

Le Tour-Opérateur breton Salaün Holidays et la compagnie Finist’Air, qui a récemment rejoint le...

Travel Europe présente la Croatie « post-corona » en vidéo

Travel Europe présente la Croatie « post-corona » en vidéo

1734 vues
29 juin 2020 0

Destination phare de Travel Europe, la Croatie atteint peu à peu un retour à...