Le Ditex entre en scène


C’est aujourd’hui à 10h que le Ditex ouvre officiellement ses portes à Avignon pour deux jours de rencontres professionnelles « Boss to boss » selon la formule de son Directeur-Fondateur, Jean-François Alexandre.

Des destinations venues en force

Dans un contexte de morosité économique, politique et social, « le Ditex devrait faire du bien à l’industrie touristique » explique Jean-François Alexandre, « qui pourra ainsi échanger, travailler et se projeter ensemble dans un cadre dépaysant et éminemment porteur« .

Une philosophie multicanale qui semble partagée par bon nombre de destinations (Egypte, Espagne, Tunisie, République dominicaine, Israël, Ile de la Réunion, Dubaï, Canada, Iles Vierges britanniques entre autres) qui sont venues en force, représentant à elles seules un bon tiers des exposants.

Les distributeurs et les TO sont en revanche bien plus discrets (malgré de très belles marques présentes), la faute selon Jean-François Alexandre, à la politique d’économies des directions financières « ignorantes souvent des réalités du terrain« .

Une fréquentation du visitorat attendue à la hausse

Le Ditex attend une augmentation de sa fréquentation en 2016, par rapport à celle de 2015, malgré néanmoins une situation de crise augmentée et indéniable du secteur Tourisme.

« Nous espérons attirer une clientèle nombreuse et de qualité  » indique l’organisateur qui n’a pas souhaité revoir son objectif (1 500 agents de voyages sur deux jours) à la baisse.

D’autant que les derniers salons provinciaux en matière de tourisme (Tourissima, Mahana Lyon, Mahana Toulouse notamment) ces dernières semaines ont plutôt bien marché.

Une ambiance quasi-familiale

Pour réussir son pari, en plus d’une ambiance quasi-familiale entre les acteurs présents, le Ditex compte sur sa politique volontariste d’animations à base de cocktails, soirées, déjeuners et dîners multiples et variés. On citera notamment à titre d’exemple la grande soirée, très attendue, Resaneo au 83 rue Vernet.

Des retombées non négligeables

« Au delà du chiffre d’affaires réalisé pendant le salon, assez faible pour tout le monde en général, ce sont souvent les retombées dans les semaines qui suivent, qui sont intéressantes » poursuit Jean-François Alexandre qui compte bien pour cette 12ème édition remonter fortement le moral en berne d’une grande partie de la profession.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Entreprises du Tourisme : prise en charge à 100 % jusqu’à fin décembre

Entreprises du Tourisme : prise en charge à 100 % jusqu’à fin décembre

1963 vues
1 octobre 2020 0

Hier Mercredi 30 septembre 2020 à 12h30, s’est déroulé une réunion avec Bruno le...

PSE en vue chez Marietton

PSE en vue chez Marietton

4629 vues
28 septembre 2020 1

Un vaste plan social est à l’étude dans l’ensemble du groupe Marietton Developpement. Une...

Agences de voyages, passons à l’offensive ! par JL Dufrenne

Agences de voyages, passons à l’offensive ! par JL Dufrenne

4784 vues
23 septembre 2020 11

Le confinement a anesthésié notre profession, c’est un doux euphémisme ! Après l’agitation des...