Dernières nouvelles touristiques du 04 octobre 2019


Annonce de la liquidation de la compagnie XL Airways

Suite à la décision de liquidation de la compagnie aérienne XL Airways prononcée aujourd’hui par le Tribunal de Commerce de Bobigny, le secrétaire d’État chargé des Transports, M. Jean-Baptiste Djebbari regrette qu’aucune offre financée de reprise n’ait pu aboutir pour permettre la poursuite de l’activité de l’entreprise.
La compagnie XL Airways qui avait engagé le 20 septembre une procédure de redressement judiciaire auprès du Tribunal de Commerce de Bobigny, a été dans l’obligation de suspendre ses vols le 30 septembre, dans l’attente de la décision du tribunal.
L’État a soutenu l’entreprise XL Airways dans sa recherche de solutions notamment pour l’aider dans ses discussions en lien avec ses actionnaires et ses principaux fournisseurs, et va continuer de l’accompagner dans la procédure de liquidation. En particulier, un accompagnement sera mis en place pour les personnels d’XL Airways afin d’assurer un retour le plus rapide possible à l’emploi avec notamment des offres de formations et un travail sur le reclassement.

À l’occasion du salon IFTM Top Resa, du 1er au 4 octobre 2019, Transavia a signé avec l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) un contrat pour le renforcement de plusieurs lignes au départ de Paris, Nantes et Lyon vers le Maroc. Ce partenariat gagnant-gagnant a pour objectif d’intensifier la présence de la compagnie sur un marché clé pour Transavia. Le développement de l’offre entre le Maroc et la France permettra de proposer toujours plus de choix aux voyageurs.

Objectif atteint pour MagicStay

En l’espace de moins d’un an, MagicStay, plateforme de réservation d’appartement pour les voyageurs d’affaire, a plus que doublé son offre de studios, appartements, apparthôtels et villas à travers le monde.
Avec plus de 500 000 offres d’hébergement, MagicStay étend son expansion en étant désormais présent dans plus de 3 000 villes et 130 pays, avec 80 % de son offre à l’international et 20 % en France, faisant ainsi de l’entreprise le leader mondial sur la location courte et moyenne durée d’appartements et villas, 100 % dédié au corporate.

Hyatt ouvre un hôtel Hyatt Regency à Madrid

Hyatt Hotels Corporation annonce aujourd’hui l’ouverture de Hyatt Regency Hesperia Madrid un hôtel de 169 chambres, entièrement rénové, et marquant l’entrée de la marque Hyatt Regency en Espagne.
Situé sur l’une des avenues les plus emblématiques de Madrid, Paseo de la Castellana, l’hôtel a pour objectif d’offrir les services impeccables, les accueils des plus attentionnés et les expériences dynamisantes de la marque Hyatt Regency, à la fois aux clients séjournant pour les affaires que pour ceux qui viennent pour le loisir. La propriété récemment rénovée est le quatrième hôtel de la marque Hyatt en Espagne.

Le Hyatt Regency Hesperia Madrid se trouve à proximité d’entreprises, de banques et d’ambassades ainsi que de boutiques de luxe et de sites historiques.
À seulement 30 minutes de l’aéroport et de la ligne de métro Gregorio Marañón, les voyageurs sont idéalement situés pour explorer la ville.

5ème édition des Universités du Tourisme Durable en Charente-Maritime

1ère édition avec autant de participants : 251 professionnels de toute la France, dont 40% des Charentes, ont participé à la première journée des Universités du Tourisme Durable à La Rochelle dans la Maison du Département de la Charente-Maritime le jeudi 03 octobre. Près de 80 d’entre eux participeront aujourd’hui vendredi 04 octobre à deux éductours sur le terrain (La Rochelle et Aunis-Marais Poitevin) pour découvrir les initiatives du territoire.

Les organisateurs, l’association des Acteurs du Tourisme Durable avec le soutien d’Excelia Group et de Charentes Tourisme et les participants, les collectivités, institutionnels et acteurs privés du tourisme sont fiers de s’être mobilisés pour échanger et faire émerger des solutions d’avenir en matière de développement durable dans le tourisme et répondre à des enjeux environnementaux, sociaux et économiques. Cette participation importante démontre une véritable prise de conscience, une volonté d’agir et prouve que le respect des principes du développement durable dans le tourisme, c’est l’affaire de tous !
Après Paris, Vannes, Clermont-Ferrand et Lyon, c’est donc en Charente-Maritime, à La Rochelle que les professionnels du tourisme sont invités avec pour thématique transversale, le « zéro » ! Alors que l’on n’a jamais autant parlé des impacts du tourisme sur l’environnement et que la France attend 100 millions de touristes en 2020, intervenants et participants ont partagé des solutions qui existent pour tendre vers des activités zéro émission, zéro déchet, zéro voiture.

Les cuisines s’invitent au Musée

Avec des activités adaptées à tous, les amateurs de cuisine et de découvertes sont invités au musée du quai Branly – Jacques Chirac pour un week-end culinaire ! Cette escapade gourmande est l’occasion de découvrir le musée et ses collections tout en s’amusant. De la découverte des objets de préparation à l’exploration des traditions culinaires, ce week-end est l’évènement dont les papilles des petits et grands se souviendront !
Installation à déguster par cheffe Julie Basset Samedi 19 octobre de 14h à 16h30

Le Groupe familial Madar bien placé pour rénover le Palm Beach de Cannes

C’est peut-être le clap de fin pour le projet de rénovation du Palm Beach, cet ancien casino avec sa célèbre piscine et son architecture hispano-mauresque des années 30 qui domine la Pointe de la Croisette.

Un bâtiment emblématique qui mobilise également le maire de Cannes qui souhaite sa réouverture au plus vite car il est l’un des pôles d’animation de la Croisette. Le groupe Madar (spécialisé dans l’immobilier haut de gamme) souhaite investir 100 M€ après obtention de renouvellement de la concession du bâtiment. Ce groupe disposerait selon le magazine Challenge de 1,7 milliard d’euros d’ actifs immobiliers, dont 700 M€ en capitaux disponibles. Pour rappel la propriété de la Croisette sur lequel est bâti le Palm Beach appartient à des propriétaires privées.

Le projet du groupe porte sur l’aménagement commerces et de la restauration haut de gamme autour de la mythique piscine (que l’on peut voir dans le film Mélodie en sous-sol avec Jean Gabin et Alain Delon) qui après rénovation pourrait rouvrir en 2022. Un projet est à l’étude par l’architecte cannois Renaud d’Hauteserre associé au cabinet d’architecture Pellerin et Caprini et le paysagiste Hervé Meyer, élève de Jean Mus Le groupe Madar a acquis pour 11,5 M€ en avril la participation du groupe Partouche dans la Société Palm Beach Côte d’Azur. Le groupe Partouche a transféré le casino du Palm Beach dans son hôtel 3.14 situé plus loin sur la Croisette.

Pour son projet de nouveau Palm Beach, le groupe Madar s’est associé aux cannois Patrick Tartary et David Barokas, actionnaires de Cannes Balnéaire (58 M€ de CA) qui gère des établissements de à Cannes, Paris, Saint-Tropez ou Saint-Barthélemy.
Nos deux cannois sont titulaires du bail emphytéotique jusqu’en 2027 du Palm Beach après l’avoir racheté pour 23,5 M€ auprès du groupe Partouche . Ils ont déjà dévoilé de leur côté leurs idées pour relancer le Palm Beach sans un casino mais avec la création d’une grande salle de type Sporting d’Eté de Monaco pour accueillir galas et spectacles en complément de l’offre du Palais des Festivals à l’autre bout de la Croisette. Un projet qui séduit la municipalité cannoise qui veut éviter tute dérive immobilière spéculative. Le PLU cde Cannes a pris les devant en interdisant toute construction de type hôtel ou logements sur ce site.

Costa Croisières annonce l’arrivée d’un 3ème navire en Amérique du sud

Costa Croisières annonce l’arrivée du Costa Luminosa en Amérique du Sud pendant l’hiver 2020/2021. De novembre 2020 à avril 2021, la compagnie qui bat pavillon italien comptera trois navires en service dans la région : le Costa Luminosa rejoindra le Costa Fascinosa et le Costa Pacifica, dont le positionnement en Amérique du Sud avait déjà été annoncé cet été.
Le Costa Luminosa, le Costa Fascinosa et le Costa Pacifica proposeront plusieurs itinéraires, en vente dès le mois de novembre 2019, pour découvrir le Brésil, l’Argentine et l’Uruguay. En particulier, le Costa Fascinosa, qui quittera le port de Savone pour l’Amérique du Sud à la mi-novembre 2020, aura Santos pour principal port d’attache. Les croisières prendront la direction du nord du Brésil, visitant des destinations telles que Búzios, Salvador, Ilhéus et Ilha Grande.

Après la traversée transatlantique au départ de Gênes le 13 novembre 2011, les croisières du Costa Pacifica se concentreront principalement sur l’Argentine, l’Uruguay et le sud du Brésil. Des escales sont prévues à Buenos Aires (Argentine) ; Ilhabela, Búzios, Rio de Janeiro et Ilha Grande (Brésil) ; Montevideo (Uruguay).

Le Costa Luminosa partira également de Santos, pour des croisières de sept nuits en direction de Itajaí (Brésil), Buenos Aires et Montevideo. La croisière de positionnement en Amérique du Sud, de Venise à Santos, lèvera l’ancre le 8 novembre 2020.

Airbnb devient le premier hébergeur saisonnier sur la Côte d’Azur

La plateforme de location de logements saisonniers revendique 22.000 annonces seulement sur Nice et Cannes ce qui en fait le premier site hébergeur
devant l’hôtellerie et l’offre en résidence de tourisme sachant qu’un logement sur Airbnb peut héberger de 2 à 10 personnes en fonction de l’offre
(appartements ou villas). Ce qui signifie que sur ces deux villes Airbnb est capable de loger en saisonnier 40.000 à 60.000 personnes. Un chiffre qu’il faut augmenter si on associe l’offre sur Antibes, Grasse, Menton et l’ensemble des communes littorales. A Cannes AirBnB recense près de 10.000 annonces Un chiffre qui est lié à la fois à l’activité touristique mais aussi aux multiples grandes manifestations ou salons qui attirent plusieurs milliers de participants toute l’année.
Cette concurrence déloyale avec l’offre commerciale fait réagir les professionnels et inquiètent les villes qui voient une partie de la location
traditionnelle pour les habitants se transférer au profit de location saisonnière avec pour conséquence une hausse des tarifs de locations et une mutation de la population dans les cœurs de ville qui modifient également le commerce , l’activité et les transports. En contrepartie villes perçoivent une partie de la taxe de séjour dont le montant provenant d’Airbnb atteint 1,1 M€ à Nice , 420.000 euros à Cannes et 300.000 euros à Antibes par exemple.

L’aéroport Nice Côte d’Azur recherche des concepts innovants pour les »pop-ups stores » de ses terminaux

Depuis 8 ans, l’aéroport propose à des marques en développement des espaces de vente d’une durée d’un an . Pour ses marques, il s’agit d’obtenir une visibilité auprès des 14 millions de passagers, dont la moitié d’étrangers (46 % de CSP+ pour 57 % des étrangers) et leurs accompagnants, sans compter les salariés de la plateforme. Une opportunité pour tester de nouveaux marchés. Depuis 8 ans ces « pop-up stores » des terminaux de l’aéroport ont profité à près de 60 marques qui ont pu expérimenter et faire évoluer leurs offres.
Pour l’année 2020-2021, l’aéroport Nice Côte d’Azur repart à la recherche de nouveaux concepts avec six espaces situés au sein de ses terminaux d’aviation commerciale comme d’affaires. Ancré en ville et relié en son centre par le tramway les commerces de l’aéroport en zone publique reçoivent de plus en plus de clients non voyageurs mais vivant ou travaillant aux abords. « L’aéroport est pour les marques un tremplin, et nous mettons en œuvre un dispositif complet d’accompagnement et de promotion auprès de nos passagers afin de soutenir leur visibilité», explique Filip Soete, directeur de l’offre commerciale d’Aéroports de la Côte d’Azur. Les emplacements proposés bénéficieront de la rénovation des terminaux avec un parcours passagers fluide. L’aéroport ayant été élu Meilleur opérateur commercial aéroportuaire du monde en 2018.

Les Féroé avec Atlantic

Atlantic Airways, la compagnie nationale des Îles Féroé, propose un programme de vols idéal pour s’échapper le temps d’un week-end et profiter d’un « island break ». Pour rappel, le premier vol direct entre Paris et Vágar a décollé le 1er juillet dernier de l’aéroport Roissy – Charles de Gaulle. Depuis, ce ne sont pas moins de 3 vols qui relient les deux destinations chaque semaine. Pour la saison hivernale, Atlantic Airways proposera deux fréquences hebdomadaires, les vendredis et lundis.

Le vignoble bordelais vu du ciel

Survoler le vignoble le plus illustre de la planète à la faveur d’une escapade bordelaise : c’est ce que propose l’InterContinental Bordeaux – Le Grand Hôtel dans le cadre d’un nouveau forfait « Bordeaux vu du ciel » proposé en décembre et janvier prochains.

Ce séjour d’une nuit dans le légendaire 5 étoiles comprend en effet un vol d’une heure en montgolfière au-dessus des champs de vignes et des châteaux les plus mythiques de Saint-Émilion – collation et remise de diplôme au terme de l’équipée comprises. Une superbe manière d’explorer les merveilles de ces terres prestigieuses. Également inclus dans ce package : un dîner exaltant les saveurs locales dans l’historique brasserie Le Bordeaux Gordon Ramsay ainsi que l’accès libre au tout nouveau Spa Guerlain de l’établissement. Autant d’expériences uniques pour (re)découvrir en mode luxe et détente la capitale girondine et sa région !

L’hôtellerie de plein air en Anjou continue d’innover

79 campings… plus de 645 000 nuitées par an… Les professionnels de l’hôtellerie de plein air en Anjou affichent des chiffres majeurs et une qualité croissante pour cette filière essentielle du tourisme départemental. Leur 10e séminaire annuel, ce 2 octobre 2019 à Brain-sur-l’Authion, fut l’occasion d’échanger aussi autour du thème du Végétal, élément essentiel de leur offre et de valorisation du territoire.

Vivre de vraies expériences au cœur de la nature, se retrouver en famille ou entre amis, profiter d’activités et de services toujours plus importants… Dans un contexte de forte évolution des attentes des clientèles, l’Agence Départementale du Tourisme de l’Anjou accompagne depuis plus de 10 ans les acteurs de l’hôtellerie de plein air dans leur professionnalisation et évolution. Le « Glamping », qui allie confort et respect de l’environnement, joue ainsi la carte de l’atypique en proposant des hébergements de qualité « hors des sentiers battus » comme les cabanes dans les arbres, des bivouacs originaux…

Le Sénat voit le transport aérien comme un outil vital d’aménagement des territoires

La mission d’information du Sénat sur les transports aériens et l’aménagement des territoires rend public son rapport, intitulé « Contribution du transport aérien au désenclavement et à la cohésion des territoires », le 3 octobre dernier.

La mission d’information conduite par Vincent Capo-Canellas (Union Centriste – Seine-Saint-Denis), président, et Josiane Costes (RDSE – Cantal), rapporteure, s’est intéressée au rôle méconnu du transport aérien pour désenclaver les zones isolées mal desservies par le rail et la route, en métropole et en outre-mer. Elle s’est plus particulièrement concentrée sur les lignes d’aménagement du territoire, tout en intégrant une réflexion plus large sur la gestion des aéroports et la transition écologique.

La mission d’information formule 30 propositions concrètes, réparties en sept axes thématiques. Elles portent, d’une part, sur des recommandations législatives et réglementaires, et d’autre part, sur des préconisations de bonnes pratiques à l’attention de l’État et des collectivités territoriales :

La mission appelle à renforcer le suivi de la Stratégie nationale du transport aérien 2025 pour la connexion des territoires et le désenclavement des zones isolées (axe 1).
La mission propose de conforter les lignes d’aménagement du territoire (axe 2), d’améliorer leur qualité de service (axe 3), d’optimiser la gestion des aéroports par les collectivités territoriales (axe 4), d’ajuster les aides aux passagers ultramarins et d’encourager la connectivité aérienne régionale en métropole et outre-mer.
Cinq propositions visent à inscrire la desserte aérienne des territoires dans une trajectoire durable (concilier la taxation carbone avec l’objectif d’aménagement du territoire en vue de la discussion du projet de loi de finances pour 2020, réduire les émissions de CO2, développer une filière locale de biocarburants) et à esquisser une vision pour le transport aérien régional de demain.

L’Irlande élue meilleure destination touristique étrangère

Lors de l’édition 2019 du salon IFTM Top Resa à Paris, l’agence de communication We Like Travel a dévoilé son étude annuelle sur les performances 2019 des destinations étrangères et des voyagistes en France sur les réseaux sociaux. L’Irlande occupe la 1ère place du classement devant 100 autres destinations. L’Île Maurice et la Grande-Bretagne arrivent respectivement en deuxième et troisième positions.

Le classement de l’étude We Like Travel se base sur un score déterminé par l’agence. Ce Score WLT tient compte de 15 indicateurs de performance analysés pendant un an, sur 3 réseaux sociaux : Facebook, Instagram et Twitter. Avec un score total de 430 points, l’Irlande arrive en 1ère place du podium.

Après être arrivée en 2e l’an dernier, c’est la première fois que l’Irlande est en tête de ce classement de référence pour la profession. Ce résultat est une grande satisfaction pour l’équipe parisienne du Tourisme Irlandais, à nouveau récompensée pour ses efforts et la pertinence de sa stratégie sur les réseaux sociaux. Il vient conforter la décision de l’office de créer un compte Instagram dédié au marché français en septembre 2017, et démontre sa capacité à satisfaire et engager une communauté de plus en plus importante.

Ce classement confirme également l’attractivité du territoire auprès du marché français, 4e émetteur, avec 549 000 visiteurs en 2018, un chiffre en progression constante pour la 6e année consécutive.

Volotea lance de nouvelles lignes au départ de Lyon vers Malaga et Santorin

Volotea, qui a fait part de son intention d’ouvrir une nouvelle base à Lyon, a profité de ses rencontres avec les partenaires tour-opérateurs et agences de voyages sur le salon IFTM Top Resa pour annoncer le lancement de deux nouvelles lignes au départ de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry en 2020.

Club Med pose la première pierre de son futur resort à La Rosière

La construction de ce resort premium (4 Tridents) avec un Espace Club Med Exclusive Collection (5 Tridents), doté de 440 chambres dont 40 Suites, a débuté au mois d’avril dernier et mobilise des entreprises savoyardes pour 70 % des travaux.

Club Med La Rosière sera ouvert hiver comme été et accueillera ses premiers clients en Décembre 2020.
Pour les partenaires investisseurs, la SAS Murs La Rosière et son actionnaire la Caisse des Dépôts et Consignations, ce projet de construction représente un investissement total de près de 130 millions d’euros.
Construit sur la zone bétonnée d’un ancien aérodrome fermé depuis de nombreuses années, Club Med s’est engagé auprès de la Commune de Montvalezan à dépolluer et végétaliser la partie aval de l’altiport afin de rendre près de 4000 m2 à la nature.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Dernières nouvelles touristiques du 22 Novembre

Dernières nouvelles touristiques du 22 Novembre


21 novembre 2019 0

TUI et Sun Resorts lancent le 7ème Rallye Cap sur SUN TUI et SUN...

Dernières nouvelles touristiques du 20 Novembre (15 news)

Dernières nouvelles touristiques du 20 Novembre (15 news)


19 novembre 2019 0

Un nouveau site web pour le tourisme de La Plagne À environ un mois...

Dernières nouvelles touristiques du 18 Novembre (12 news)

Dernières nouvelles touristiques du 18 Novembre (12 news)


17 novembre 2019 0

Brittany Ferries veut racheter Condor Ferries Brittany Ferries a annoncé le jeudi 14 novembre...