La Crète relève la tête


Dans une Grèce en pleine embellie touristique depuis deux saisons après les années de crise économique les plus dures, la Crète tire la meilleure part. Le mot « complet » est déjà de mise dans nombre d’hôtels.

Au dessus d’Héraklion, la capitale des 650 000 Crétois, le balai des avions est incessant depuis une semaine. Preuve que même avec sans doute le plus vétuste et le plus sous équipé des aéroports internationaux d’Europe, les TO et compagnies aériennes n’ont pas hésité à promouvoir massivement la destination.

Sur la côte nord particulièrement fréquentée et riche en options d’hébergements, beaucoup d’hôtels et clubs ont cette année choisi d’ouvrir dès le début avril (pas forcément avec le succès escompté pour tous) au lieu de la mi ou fin du mois.

Et la saison s’achèvera chez la plupart fin octobre plutôt que fin septembre comme autrefois.

Avec sa capacité de 600 personnes, le Anissa Beach****, de Anissaras à 22 km à l’est d’Héraklion, a vu ses dernières places all inclusive pour fin octobre partir en quelques heures le week-end passé.

Complet de début mai à début novembre, ce sera le lot rêvé cette année de nombre d’hôteliers crètois ravis.

Large sourire aussi chez les loueurs de voitures, la façon privilégiée pour visiter l’île. Ils n’ont jamais été aussi nombreux à proposer leurs services, un tous les 50 mètres dans les stations les plus courues. Même chose dans la restauration.

Alors, sur le splendide port vénitien de Réthymnon, Petro, responsable depuis dix ans de la Taverna Mouragio Maria, le plus grand restaurant de poissons et spécialités grecques, peut afficher un large sourire : « vous avez la chance aujourd’hui de choisir votre table, nous racontait-il la semaine passée. Dès le jeudi de l’Ascension, ce sera la folie et il faudra patienter pour obtenir une chaise et cela jusqu’à la mi novembre d’après les informations des autorités touristiques. Que du bonheur pour nous… et nos clients ! »

Avec son soleil, son histoire, ses paysages de montagne, ses plages, sa gastronomie et ses sites archéologiques, et sa sécurité, la Crète, tête haute, va se mériter cet été.

Yves Pouchard





    1 commentaire pour “La Crète relève la tête

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi la Thaïlande abandonne finalement son projet de taxe touristique

Pourquoi la Thaïlande abandonne finalement son projet de taxe touristique

2600 vues
17 juin 2024 0

La Thaïlande a abandonné son projet de mettre en place une taxe touristique de...

Comment les indépendantistes veulent mettre la main sur le tourisme à Barcelone

Comment les indépendantistes veulent mettre la main sur le tourisme à Barcelone

2958 vues
14 juin 2024 0

Le PSC de Barcelone (Parti des socialistes de Catalogne), dirigé par Jaume Collboni, est...

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

2602 vues
13 juin 2024 0

Le Kenya, réputé pour ses paysages à couper le souffle, sa faune emblématique et...