Des chutes qui remontent bien le moral


Si les chutes du Niagara sont parmi les plus célèbres internationalement, il existe cependant d’autres sites extraordinaires que les touristes mériteraient de connaitre. On peut citer quelques exemples comme le Lac de Plitvice en Croatie, les chutes de Victoria en Zambie et Zimbabwe, les chutes d’Iguazu qu’on peut admirer du côté de l’Argentine et du Brésil ou encore la cascade Ban Gioc au Vietnam. 

Les chutes du Niagara en Inde se nomment les chutes de Chitrakoot

C’est l’un des joyaux cachés de la région de Bastar dans le nord-est du pays. La rivière Indravati, originaire de la région Kalahandi d’Odisha, tombe d’une hauteur de 29 m pour former cette chute d’eau.

Ce qui fait sa renommée est sa largesse qui peut se séparer en trois parties. On la compare très souvent aux chutes du Niagara par sa forme en fer à cheval. Il est dit que la pression de l’eau qui tombe est équivalente au poids de 500 éléphants.

Les chutes de Chitrakoot offrent évidemment d’autres intérêts

Sur la rive gauche on peut admirer un temple hindou dédié à Lord Shiva en dehors des grottes naturellement sculptées nommées grottes «Parvati ». En raison de sa popularité croissante, un certain nombre d’hôtels, de chalets de luxe et même des éco-hôtels se sont construits dans la région.

Plusieurs agences conseillent de séjourner au Dandami Luxury Resort, situé tout près du site. Il y a plusieurs types d’hébergements.

Le ministère du tourisme indien tente de préserver le site

Le ministère du Tourisme Indien a bien compris le potentiel de ce site en 2003. Le ministère considère la région bien appropriée pour le développement de l’écotourisme.

Sur la base de cette évaluation, les plans ont été établis pour développer des équipements tels que des restaurants, des sites de camping. Les chutes de Chitrakoot méritent d’être mieux connues.

Au Canada, là aussi ça tombe à pic

Le Canada a de vraies chances de récupérer des touristes qui voudront éviter les Etats-Unis. Le Canada fêtera ses 150 ans en 2017, ce sera donc une année riche en célébrations et festivités partout à travers le pays.

La vue des chutes du Niagara, un ensemble de trois chutes d’eau situées sur la rivière Niagara qui relie le lac Érié au lac Ontario, dans l’est de l’Amérique du Nord, à la frontière entre le Canada et les États-Unis : le « Fer à Cheval » (Horseshoe Falls) ou chutes canadiennes ; les « chutes américaines » (American Falls) ; le « voile de la mariée » (Bridal Veil Falls), d’une taille moindre, vaut ç elle seule le déplacement au Canada.

Les eaux seront certainement coupées

La fermeture des chutes entre cinq et neuf mois, c’est ce que prévoit ce projet du bureau des parcs de l’État de New York, responsable de ce site classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Les études techniques sont très avancées. Une consultation locale a récemment eu lieu avec les habitants, les hôteliers et une tribu Iroquois pour qui la chute est un sanctuaire sacré. La date est incertaine car le bouclage financier de ce chantier, qui ressemble à l’un des douze travaux d’Hercule, n’est pas achevé.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Royaume Uni : un nouveau label de conformité sanitaire

Tourisme au Royaume Uni : un nouveau label de conformité sanitaire

1349 vues
9 juillet 2020 0

VisitEngland, en collaboration avec les professionnels du tourisme d’Écosse, du Pays de Galles et...

Les touristes peuvent venir en République dominicaine

Les touristes peuvent venir en République dominicaine

1412 vues
8 juillet 2020 0

Le ministère du tourisme de la République dominicaine (MITUR) a exposé les protocoles de...

Le Tourisme en Tunisie tourne la page

Le Tourisme en Tunisie tourne la page

2205 vues
6 juillet 2020 0

Encore un bon signal du côté du tourisme tunisien, de l’avis général des professionnels,...