Cette Drôme si Biotiful


Une forte culture du bio et du développement durable, un air chargé des senteurs de lavande, de tilleul ou de thym à respirer à plein poumon, se faire dorloter aux Thermes de Montbrun-les-Bains, sans aucun doute, la recette du bien-être est dans la Drôme

Riche de la diversité de ses paysages et de ses qualités environnementales exceptionnelles (2 parcs naturels régionaux, espaces protégés, Réserves Naturelles…), de démarches liées à la valorisation de l’environnement et à l’éducation agro-écologique, la Drôme développe son écotourisme.

La Réserve Naturelle des Ramières – Station nature de la rivière Drôme.

Le site s’étend sur une dizaine de kilomètres, le long de la rivière Drôme, entre Crest et Livron. Un sentier longe le cours d’eau, ponctué par des panneaux d’informations et par quatre espaces pédagogiques dédiés à la vie de la faune de la flore (papillon, libellules, castors, orchidées sauvages…) et au respect et de l’environnement. Un voyage ludique, sensoriel et interactif à faire en famille.

La Gare des Ramières, maison de la Réserve Naturelle des Ramières assure l’accueil du public. C’est aussi un lieu de recherche scientifique et un pôle d’éducation à l’environnement.

Vivre l’aventure écologique

Dans la Drôme, de plus en plus d’hébergements font eux aussi le choix de l’éco-construction et de la démarche HQE®. Certains vous proposent même de vivre l’aventure écologique le temps d’une journée, d’un week-end ou plus (ex : la Lune en Bouche, éco-site Oasis Bellecombe, la ferme du Pescher, la ferme de Baume Rousse).

Un exemple d’éducation agro-écologique : Les Amanins

Le centre s’étend sur 55 hectares dans une nature préservée. C’est un lieu de production agricole et de sensibilisation à l’écologie né de la rencontre du philosophe et humaniste Pierre Rabhi et du chef d’entreprise Michel Valentin.

L’aventure, débutée en 2003, rassemble aujourd’hui une équipe d’une dizaine de personnes qui font tourner la ferme, les prés cultivés, l’élevage de brebis, la production de fromage, la production céréalière, le moulin…

La cuisine tire ses vertus des produits du jardin et de la serre avec ses 8000 m². Ici, vous êtes invité à participer aux ateliers, à mettre la main à la pâte pour les récoltes, à pétrir le pain, produire les fromages, mouler les briques en terre crue…

Tout est fait maison, une éolienne fournit le centre en électricité, des capteurs solaires chauffent l’eau et les bâtiments, complétés selon les besoins calorifiques par une chaudière à bois et des poêles. Les bassins de phyto-épuration drainent une eau pure, apte à l’arrosage. Alors, juste pour dîner, pour une journée ou un séjour, c’est à vous de voir.

Depuis les années 1970, la filière bio n’a cessé de se développer dans la Drôme. Aujourd’hui premier département bio de France en nombre de producteurs et en surface bio, la Drôme offre un large éventail de productions : agriculture, viticulture, cosmétique…





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Notre-Dame de La Garde, priez pour nous pauvres pécheurs

Notre-Dame de La Garde, priez pour nous pauvres pécheurs

1234 vues
13 janvier 2023 0

C’est le Père Olivier Spinoza, recteur du lieu, qui vient de rouvrir, depuis décembre...

Nouvel an chinois 2023 : deux lièvres à la fois ?

Nouvel an chinois 2023 : deux lièvres à la fois ?

1824 vues
6 janvier 2023 0

Le Nouvel An chinois commencera le dimanche 22 janvier 2023, marquant la fin de...

Que mange t-on à Noël dans le reste du monde ?

Que mange t-on à Noël dans le reste du monde ?

1352 vues
16 décembre 2022 0

Bien que Noël puisse être célébré différemment dans le monde, il existe une tradition...