Les Candidats à la Présidentielle et le Tourisme !


Lors des « Primaires du Tourisme » jeudi dernier les représentants des 5 principaux candidats à l ‘élection présidentielle ont présenté à tour de rôle leurs propositions pour le secteur du Tourisme. Un festival de bonnes intentions, des propositions fortement électoralistes et même quelques idées fumeuses ! Rien de nouveau sous le soleil ! Pour tous le tourisme est et restera un secteur de second ordre  indigne d’avoir son propre ministère et ne méritant qu’un Secrétariat d’Etat rattaché à un autre grand ministère auprès de qui il continuera à quémander ses subsides.

Organisées de mains de maître par l’Institut Français du Tourisme et son président Georges Rudas (qui est aussi PDG d’Amadeus et de Gestour), les Primaires du Tourisme ont permis aux représentants des candidats de s’adresser pendant 50 mn chacun à un parterre de professionnels français du tourisme et de journalistes spécialisés.

Tous ont bien mesuré que le tourisme représente plus de 8 % du PIB et des centaines de milliers d’emploi, et qu’il représente une part importante de l’image de la France dans le monde. Mais pas question d’avoir un vrai Ministère du Tourisme.

Certains prévoient de laisser le tourisme dépendre du Ministère des Affaires Etrangères comme actuellement, un autre de le rattacher directement aux services du Premier Ministre, tandis que l’ex-Ministre de la Culture Aurélie Filippeti, (représentant Benoit Hamon, Parti Socialiste) verrait d’un très bon œil le rapprochement Culture et Tourisme dans un seul et grand ministère dont elle s’imagine volontiers prendre la tête…

Dans l’assistance beaucoup se plaignent de la rigidité des normes, des fréquentes contradictions des textes administratifs émanant de plusieurs ministères.

Arnaud Leroy (représentant Emmanuel Macron, En Marche) parle tout de suite de simplifier les normes tout en concédant que souvent les lois de simplification proposées durant ce dernier quinquennat ont créé de nouvelles normes supplémentaires.

Jean-Pierre Raffarin (qui représente François Fillon, Les Républicains), parle lui aussi d’assouplir les normes en proposant d’octroyer aux fonctionnaires un certain pouvoir dérogatoire.

Pour la promotion du Tourisme à l’étranger, tous parlent d’une augmentation ou d’un renforcement des services de police auprès des lieux touristiques majeurs. Jean-Pierre Raffarin (François Fillon) propose de prélever 30 % de la taxe de séjour pour l ‘affecter à la valorisation de la communication.

Arnauld Leroy (Emmanuel Macron) lui chiffre à 60 millions d’euros les besoins supplémentaires d’Atout France (Christian Manteï avait l’air ravi) et propose de créer une nouvelle taxe de ce montant qui serait appliquée sur les recettes des grands musées, des parcs d’attraction et des remontées mécaniques. David Rachline (représentant Marine Le Pen, Front National) de son coté affirme que la création d’une monnaie nationale à la place de l’Euro serait bénéfique au tourisme réceptif qui deviendrait soudainement compétitif.

Pour permettre à tous de partir en vacances, tous proposent une aide financière. Pour Aurélie Filippeti (Benoit Hamon), extension des chèques-vacances aux jeunes 18-25 ans, aux employés à domicile et aux non-salariés. Arnaud Leroy (Emmanuel Macron) propose de créer un Pass-Culture d’un montant de 500€ pour les 18-25 ans.

Jean-Pierre Raffarin (François Fillon) lui parle d’une allocation pour un tourisme éducatif versée à la rentrée scolaire. David Rachline (Marine Le Pen) se contente d’une prime pour les revenus modestes tandis que Jean-Charles Hourcade (représentant Jean-Luc Mélanchon, Parti de Gauche) précise qu’avec l’augmentation prévue immédiatement du SMIC de +16 % tous les Français pourront partir en vacances…

Mais pour toutes ces mesures pleines de « il faudra », « il suffit de », rien n’a été véritablement chiffré et correctement évalué. Aucune étude d’impact n’a été sérieusement menée.

En fait ce n’est pas grave, tout le monde s’en moque un peu car on sait bien que la France est la première destination touristique mondiale !
Mais pour combien de temps encore ?

Frédéric de Poligny





    1 commentaire pour “Les Candidats à la Présidentielle et le Tourisme !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Croatie renforce sa position dans le Tourisme de bien-être

La Croatie renforce sa position dans le Tourisme de bien-être

1346 vues
17 mai 2019 0

L’Association des spas européens (ESPA) vient de tenir son congrès annuel dans la station...

Monaco veut créer un site balnéaire Tourisme haut de gamme

Monaco veut créer un site balnéaire Tourisme haut de gamme

1230 vues
17 mai 2019 0

C’est l’un des projets structurants de Monaco en liaison avec le chantier en cours...

Près de 10 % de croissance pour le trafic de l’ aéroport de Nice en avril

Près de 10 % de croissance pour le trafic de l’ aéroport de Nice en avril

983 vues
17 mai 2019 0

En avril le trafic sur le tarmac niçois s’envole grâce entre autres à l’ouverture...