Brèves aériennes


L’Islande a de nouveau autorisé vendredi à la mi-journée le survol du volcan Bardarbunga, l’éruption volcanique survenue dans la nuit dans un champ de lave à proximité étant considérée comme peu dangereuse.

Les pilotes de Germanwings, filiale du géant européen du transport aérien Lufthansa, n’excluent pas une nouvelle grève après celle menée en Allemagne vendredi matin sur fond de conflit salarial, selon leur syndicat.

Malaysia Airlines vient d’annoncer que pas moins de 186 personnels de cabine avaient quitté l’entreprise, au cours des sept premiers mois de l’année 2014 suite, notamment, aux pressions familiales et des craintes pour leur sécurité, après les deux catastrophes meurtrières de l’année : un avion (MH370) mystérieusement porté disparu dans l’océan Indien le 8 mars et un autre appareil (MH17) abattu dans l’est de l’Ukraine le 17 juillet, alors qu’il survolait un territoire contrôlé par des séparatistes pro-russes. Malaysia Airlines va également réduire ses opérations et changer de PDG.

Un volcan est entré en éruption vendredi dans l’est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, projetant un nuage de cendres incandescentes qui menaçaient les villages alentour et perturbait légèrement le trafic aérien dans le Pacifique, ont annoncé les autorités locales.

Un Français a été débarqué d’un vol Miami-Paris et inculpé jeudi à Boston (nord-est des Etats-Unis), après s’être apparemment emporté parce que la passagère devant lui avait baissé le dossier de son siège, a-t-on appris de source judiciaire.

Ryanair vient de lancer son nouveau service visant les voyageurs d’affaires : ryanair-cabine. Avec cette nouvelle offre, Ryanair souhaite cibler les voyageurs d’affaires qui représentent actuellement environ 25 % de sa clientèle.
Le tarif Business Plus offre plusieurs services : passage rapide des contrôles de sécurité, embarquement prioritaire, sièges premium, flexibilité sur les changements de billets et l’enregistrement de 20 kgs de bagages. Les tarifs débutent à partir de 59,99 euros.

La CGT d’Air France « attend » d’Alain Vidalies qu’il abroge la loi Diard réglementant le droit de grève dans le transport aérien, que le nouveau secrétaire d’Etat chargé des Transports avait combattu début 2012.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé « vital » que les compagnies aériennes reprennent les vols à destination des pays africains affectés par la plus grande flambée d’Ebola dans l’histoire.

Tenter d’arrêter Ebola en Afrique de l’Ouest revient à « plonger au milieu d’un tsunami », a déclaré à l’AFP la directrice régionale du Programme alimentaire mondial (PAM) Denise Brown, de retour du Liberia et de Sierra Leone, les deux pays les plus touchés.
Le syndicat national du groupe Air France a lancé une pétition pour réclamer l’arrêt immédiat des vols de la compagnie aérienne à destination des pays touchés par l’épidémie.

L’inquiétude est grande chez le personnel navigant d’Air France. La compagnie aérienne dessert toujours Conakry en Guinée et Freetown au Sierra Leone. Or les deux pays sont actuellement très touchés par l’épidémie de virus Ebola. Et les hôtesses de l’air et stewards d’Air France craignent d’être exposés à la fièvre hémorragique.

Le 27 août dernier, le gouvernement français a recommandé à la compagnie Air France de suspendre « temporairement » sa desserte de la capitale du Sierra Leone, Freetown, en raison de l’épidémie de fièvre Ebola qui sévit dans le pays.

D’autre part, la compagnie Air France vient d’annoncer le départ début septembre de Florence Parly, en charge de l’activité passagers à Orly et des escales France, et son remplacement intérimaire par son directeur de l’exploitation Jean-Claude Sénèque.

La compagnie va présenter le plan de restructuration de son activité court-courrier en septembre.
Dans le cadre de ce plan, Air France devrait transférer toutes les routes non essentielles à ses filiales Hop! et Transavia avec certaines routes qui pourraient être supprimées.

Pour la saison hivernale, la compagnie aérienne lettone airBaltic va lancer une nouvelle ligne sans escale reliant Paris à Tallinn, la capitale de l’Estonie. Ce service supplémentaire vient s’ajouter à la ligne reliant Paris et Riga sans escale.
A partir du 28 octobre 2014, airBaltic établit ainsi une ligne entre Paris et Tallinn quatre fois par semaine, un vol réalisé par un Boeing 737.

LAN et Qantas renforcent leur accord de partage de codes et élargissent leur offre respective vers l’Australie et l’Amérique du Sud.

Pegasus Airlines affiche d’excellents résultats d’exploitation au premier semestre 2014 avec une croissance de 22,4 % en terme de trafic (vs S1-2013), soit 9,2 millions de passagers transportés. Avec 5,7 millions de passagers sur ses vols intérieurs (+ 21,5 % vs S1-2013), Pegasus affiche une croissance 1,4 fois plus rapide que la moyenne du secteur.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Une habitude qui mène en prison

Une habitude qui mène en prison

1002 vues
12 juillet 2019 0

En République nationaliste de Chine en tout cas. On ne plaisante pas avec la...

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

2106 vues
12 juillet 2019 0

Tout aura été tenté pour garder Alitalia hors de la noyade. Ethiad est désormais...

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

1944 vues
10 juillet 2019 0

On croyait que les politiques avaient abandonné le projet de taxer le transport aérien....