Le bel été du tourisme monégasque


En faisant le bilan de la saison estivale la direction du tourisme de Monaco ne pouvait qu’observer que tous les voyants sont au vert. Le mois d’août serait, selon Guillaume Rose, directeur du tourisme monégasque, exceptionnel. Les 2 500 chambres de l’hôtellerie monégasque affichent un taux d’occupation au-delà de 85 % contre 78,72 % en juillet.

Dans le même temps, les hôtels ont augmenté leurs prix de 1,5 %, en moyenne.  Les hôtels de la Société des Bains de Mer (SBM), hors hôtel de Paris en travaux, annoncent un record en août.

Sur l’année la première clientèle reste les Français et notamment ceux qui participent aux nombreux congrès qui se tiennent en Principauté.

La clientèle française contribue à 150 000 nuitées en 2016. Viennent en deuxième position, les britanniques qui devraient générer en 2017 près 115 000 nuitées contre 112 000 en 2016.

Ce regain doit beaucoup aux nombreuses liaisons aériennes qui mettent à une heure 20 de vol les londoniens ou les habitants de nombreuses villes anglaises de la Côte d’azur et du Rocher monégasque.

Les Italiens, qui sont de retour (107 000 nuitées en 2016) tout comme les Russes (+15 % en juillet). Monaco en accueillera 58 000 sur l’année, contre 46 000 en 2016 retrouvant ainsi la fréquentation d’il y a trois ans. Une clientèle dont le nombre de nuitées ( 4 nuits en moyenne ) est quasiment le double des autres clientèles.

Enfin les Américains sont la quatrième clientèle étrangère avec 76 000 nuitées en 2016.Monaco, comme le reste de la Côte d’Azur, assiste également à une forte progression de la clientèle scandinave. Mais là aussi c’est l’augmentation de l’offre aérienne entre l’Europe du Nord et la Cote d’Azur qui en est la principale cause.

Les Suédois, avec 8 000 nuitées, sont en 16 e place pour la clientèle étrangère en séjour sur le Rocher suivis par les Norvégiens (25 e ) et les Danois (30 e ).

Guillaume Rose en profite pour signaler qu’au cours de l’été trois nouveaux lieux ont recueillis l’adhésion de la clientèle. C’est le Grill, situé en haut de l’hôtel de Paris avec sa vue imprenable sur la Principauté, le Jimmy’z, entièrement rénové, et le Nicky Beach.

Enfin l’offre culturelle de la Principauté est aussi un élément attractif pour la clientèle. Ainsi les musées et expositions ont réalisés près de 150 000 entrées en juillet (Grimaldi Forum, musée océanographique, Jardin exotique, Nouveau Musée National de Monaco (NMNM).

Au-delà de l’ ‘été les professionnels du tourisme monégasque estiment que septembre et octobre seront sur la même tendance notamment grâce au tourisme d’affaires qui prend le relais. Par exemple le Congrès des assureurs et le Yacht Show drainent une forte clientèle en septembre.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme : Encore un géant qui abandonne

Tourisme : Encore un géant qui abandonne

3810 vues
29 mai 2020 2

Depuis la crise sanitaire du coronavirus, beaucoup de groupes de distribution, tourisme ou autres,...

Les chinois vont-ils continuer d’investir dans le tourisme en Europe ?

Les chinois vont-ils continuer d’investir dans le tourisme en Europe ?

1684 vues
28 mai 2020 0

Le géant chinois du tourisme et du voyage en ligne continue de faire son...

Le Musée Océanographique de Monaco rouvre enfin

Le Musée Océanographique de Monaco rouvre enfin

1174 vues
28 mai 2020 0

La fermeture sur 2 mois aura coûté au Musée Océanographique de Monaco une perte...