Baro Snav/Atout France, un mois d’Avril à oublier


Selon les derniers chiffres publiés par le Snav et Atout France, les réservations du mois d’avril 2015 se sont globalement soldées par une baisse, de 5 % en passagers et de 4 % en volume d’affaires (à noter que la tendance des réservations d’avril 2014 était déjà à la baisse de -6 % en passagers mais avec un volume d’affaires en hausse de 2 %).

La tendance des départs au mois d’avril est également à la baisse de 5 % en passagers et de 7 % en volume d’affaires par rapport au mois d’avril 2014 (à noter que la tendance des départs d’avril 2014 était déjà à la baisse, de -17 % en passagers et -6 % en volume d’affaires). Le recul des départs vers les destinations moyen courrier, qui enregistrent une baisse de 12 % en passagers et en volume d’affaires, contribue fortement à cette tendance défavorable.

Des mauvais chiffres pour la France

Les prises de commande vers la France métropolitaine sont à la baisse de 5% en passagers et 2% en volume d’affaires ; les autres destinations ultra-marines étant orientées à la hausse, fortement pour les Antilles Françaises et la Polynésie Française.

Les départs vers la France métropolitaine sont en hausse de 6% en passagers mais avec un volume d’affaires en recul de 4%. Pour les autres destinations françaises, la Réunion affiche une hausse sensible des départs. Les Antilles Françaises affichent également une hausse sensible des départs, mais avec un volume d’affaires quasi stable. Les départs vers la Polynésie Française, sont en revanche orientés à la baisse.

La structure des délais de réservation s’infléchit légèrement en faveur des réservations précoces. En revanche, la part des réservations tardives à moins de 7 jours du départ varie peu par rapport à celle d’avril 2014. Par ailleurs, la structure des durées de séjour va dans le sens d’un raccourcissement de cette durée, les courts séjours de 1 à 4 nuits atteignant 76% du total en avril 2015.

Un Moyen-courrier défavorable

Les prises de commande vers l’Italie et la Tunisie sont en baisse, mais la tendance défavorable étant moins marquée en ce qui concerne l’Italie. L’Espagne, la Grèce et le Portugal affichent une croissance significative, particulièrement marquée dans le dernier cas.

Les départs vers l’Italie, la Grèce et le Maroc sont orientées à la baisse. La tendance étant fortement à la baisse en ce qui concerne le Maroc. En revanche, Le Portugal affiche une activité en forte hausse tant en passagers qu’en volume d’affaires. L’Espagne quant à elle enregistre une légère hausse des départs mais avec un volume d’affaires en forte hausse.

La structure des délais de réservation se modifie peu par rapport à avril 2015, avec 37% de réservations réalisées à plus de 3 mois avant le départ. Par ailleurs, la structure des durées de séjour va dans le sens d’un raccourcissement de cette durée, les courts séjours de 1 à 4 nuits atteignant 31% du total en avril 2015.

Un Long-courrier très contrasté

Les prises de commande vers les principales destinations long-courrier sont orientées, à la baisse en passagers, à l’exception de la Thaïlande, qui affiche une activité en hausse tant en passagers qu’en volume d’affaires ; la tendance étant fortement à la baisse en ce qui concerne les États-Unis et le Canada.

Les départs vers la République Dominicaine sont en forte hausse de 28% en passagers et de 32% en volume d’affaires. La Thaïlande et la Chine affichent une activité quasi stable en passagers. En revanche, les départs vers les États-Unis et l’Ile Maurice sont orientés à la baisse en passagers, assez fortement pour la destination nord-américaine.

La structure des délais de réservation des départs vers les destinations long courrier se modifie peu par rapport à avril 2014, avec 48% de réservations réalisées à plus de 3 mois avant le départ. La structure des durées de séjour se modifie peu également par rapport à avril 2014, avec 63% de moyens séjours de 5 à 12 nuits.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi la politique des USA fait souffrir le tourisme aux Caraïbes

Pourquoi la politique des USA fait souffrir le tourisme aux Caraïbes

1342 vues
22 janvier 2021 0

La plupart des grandes chaînes hôtelières européennes font face avec frustration à l’aggravation de...

Transport aérien pour le tourisme : Le « Low Cost » a t-il encore un sens ?

Transport aérien pour le tourisme : Le « Low Cost » a t-il encore un sens ?

2708 vues
21 janvier 2021 0

L’aventure Norwegian est pliée tout au moins pour ce qui concerne le long courrier....

Tourisme à la montagne : une journée cruciale aujourd’hui pour tous les professionnels

Tourisme à la montagne : une journée cruciale aujourd’hui pour tous les professionnels

1462 vues
20 janvier 2021 0

Tous les professionnels du tourisme à la montagne, les moniteurs de ski, les écoles,...