Baro Snav/ Atout France, enfin un petit ciel bleu


D’après les derniers chiffres du baromètre Snav/ Atout France publié hier, les réservations du mois de mars sont en hausse de 4 % en passagers et de 1 % en volume d’affaires par rapport à mars 2014 (à noter que la tendance des départs était à la hausse en mars 2014 par rapport à mars 2012, de 3 % en passagers et de 4 % en volume d’affaires). Les prises de commande concernant les destinations France, en forte augmentation (12 % en passagers), expliquent cette orientation favorable.

La tendance des départs au mois de mars est néanmoins orientée à la baisse de l’ordre de 20 % en passagers et de 19 % en volume d’affaires par rapport à mars 2014, (à noter que la tendance des départs était à la baisse de -7 % en passagers, mais avec un volume d’affaires en légère hausse de 1%). Cette tendance défavorable se vérifie en nombre de passagers et en volume d’affaires, quelle que soit la zone de destination, plus nettement pour le moyen-courrier (-28 % en passagers) que pour les autres destinations (17 % en passagers pour la France et 15 % en passagers pour le long-courrier).

La reprise de la France

Le baromètre Snav/ Atout France note que les prises de commande en mars vers la France métropolitaine sont en hausse de 11 % en passagers et de 6% en volume d’affaires. En ce qui concerne l’Outre-mer, les réservations à destination des Antilles Françaises et la Réunion sont orientées à la hausse. A l’inverse, les prises de commande vers la Polynésie Française sont orientées à la baisse.

Les départs vers la France métropolitaine sont en baisse de 18 % en passagers et de 23 % en volume d’affaires. Pour les destinations ultra-marines, l’activité de distribution de voyage vers les Antilles Françaises et la Réunion est également orientée à la baisse. En revanche, la Polynésie Française affiche une activité quasi stable.

La structure des délais de réservation s’infléchit en faveur des réservations tardives à moins 7 jours du départ, qui gagnent 7 points par rapport à mars 2014. Par ailleurs, la structure des durées de séjour va dans le sens d’un raccourcissement de cette durée, les courts séjours de 1 à 4 nuits atteignant 76 % du total en mars 2014.

Un Moyen-courrier qui tient bon

Seule parmi les principales destinations moyen-courrier, la Tunisie voit ses prises de commande orientées à la baisse, et très fortement (28% en passagers et 37 % en volume d’affaires). A l’inverse, le Portugal enregistre une forte hausse de 48 % en passagers et de 40 % en volume d’affaires. Les réservations vers l’Espagne, l’Italie et la Grèce sont également orientées à la hausse.

Les départs vers les principales destinations moyen-courrier sont orientées, à la baisse à l’exception du Portugal qui affiche une activité quasi stable tant en passagers qu’en volume d’affaires. La tendance étant fortement à la baisse en ce qui concerne le Maroc et la Grande Bretagne.

La structure des délais de réservation, selon le baromètre Snav/ Atout France, s’infléchit légèrement en faveur des réservations tardives et au détriment des réservations précoces. Par ailleurs, la part des moyens séjours varie peu par rapport à celle des départs de mars 2014, avec 49% de moyens séjours de 5 à 12 nuits.

Le Long-courrier stable

Au niveau des principales destinations long-courrier, les prises de commande vers les États-Unis, premier marché long-courrier en nombre de passagers, sont quasi stable en passagers mais avec un volume d’affaires en hausse de 15 %. L’Ile Maurice, la Thaïlande et la République Dominicaine affichent une hausse d’activité, fortement pour la destination caribéenne. À l’inverse, les réservations vers la Chine sont orientées à la baisse.

Les départs vers la République Dominicaine, premier marché long-courrier en nombre de passagers, sont en hausse de 1 % en passagers et de 2 % en volume d’affaires. Le Vietnam enregistre également une progression, nettement plus marquée, de 13 % en passagers et de 15% en volume d’affaires.

En revanche, les départs vers l’Ile Maurice, la Thaïlande et les États-Unis sont orientés à la baisse en passagers, assez fortement pour la destination nord-américaine.

L’évolution de la structure des délais de réservation des départs vers les destinations long courrier va dans le sens d’un léger recul de la part relative des séjours anticipés à plus de trois mois du départ par rapport à mars 2014, avec 47 % de réservations réalisées plus de 3 mois avant le départ, contre 50 % en mars 2014. La part des moyens séjours se modifie peu par rapport à mars 2014, avec 58 % de moyens séjours de 1 à 4 nuits.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le Tourisme au Québec lance son atout charme sur la France

Le Tourisme au Québec lance son atout charme sur la France

1304 vues
22 novembre 2019 0

La France et le Québec collaboreront étroitement afin d’assurer la croissance de leur industrie...

La Côte d’Azur engage une politique contre le sur- tourisme

La Côte d’Azur engage une politique contre le sur- tourisme

934 vues
22 novembre 2019 0

A l’occasion des récentes rencontres du tourisme azuréen une Cellule de croissance Tourisme Côte...

L’aéroport de Nice met ses bus au tout électrique

L’aéroport de Nice met ses bus au tout électrique

795 vues
22 novembre 2019 0

Grâce à un contrat avec Transdev Alpes-Maritimes, trois bus eCitaro Mercedes seront mis en...