Aux Saintes-Maries, un week-end de feu en Camargue


Nul besoin de partir à l’autre bout du monde pour vivre une expérience dépaysante, entre paysages et traditions comme nulles autres en Europe. Au printemps, les Saintes-Maries-de-la-Mer offrent une palette large d’activités de plein air pour observer l’éveil de la nature et profiter d’un patrimoine vivant unique en France. Bienvenue dans un village de couleurs, de fêtes et de mémoire, là où bat le cœur de la Camargue.

Les Saintes-Maries-de-la-Mer, capitale de la Camargue, sont au cœur d’une des régions d’Europe occidentale les plus riches du point de vue de la biodiversité.

Depuis le village, les promeneurs partent à la découverte d’un territoire sauvage, niché au cœur du Parc naturel régional de Camargue, à la rencontre des taureaux noirs, chevaux blancs et de nombreuses espèces d’oiseaux.

Les déplacements doux sont privilégiés pour parcourir ce plat pays où le dénivelé positif ne dépasse pas… les 10 mètres !
Paire de jumelles fortement recommandée pour profiter au mieux d’un spectacle sans cesse renouvelé.

À pied, pour observer les oiseaux

Le Parc ornithologique de Pont de Gau, accessible en
partie aux PMR, propose des sentiers balisés de 2 à
7 km avec présentation de la plupart des espèces
d’oiseaux vivant en Camargue ou y transitant.

Les 60 hectares de marais, parcourus de petits sentiers,permettent l’approche d’oiseaux en liberté.

Informations pratiques :
Ouvert du 1er avril au 30 septembre, de 9h au coucher du soleil, et du 1er octobre au 31 mars, de 10h au coucher du soleil. Tarifs : 7,50 euros (adulte), 4 euros (enfant de 4 à 12 ans). Informations : 04 90 97 82 62 / www.parcornithologique.com

De la digue à la meren vélo

Cet itinéraire de trois heures sur 24 km aller/retour permet de rallier le village des Saintes au phare de la Gacholle en traversant la Réserve nationale de Camargue.

Possibilité de suivre la digue jusqu’à l’étang de Fangassier, lieu de nidification de la colonie de flamants roses, et de faire le retour par le bord de mer.
Informations pratiques :
Cinq heures à pied et trois heures à vélo, accès libre
toute l’année. Aucun point d’eau ni de restauration
sur ce parcours.

Location de vélos ouvert tous les jours à l’Office de
tourisme. Tarif VTT : 13,50 euros la journée.

Galops sur la plage, marais et manade

Pourquoi ne pas partir à la découverte des SaintesMaries-de-la-Mer au rythme des sabots des chevaux ? En courte balade d’une à deux heures ou en
randonnée à la journée, et quel que soit le niveau d’équitation, les cavaliers se promènent le long des plages des Saintes-Maries-de-la-Mer, traversent les marais et découvrent les manades, élevages de taureaux de race Camargue. Une immersion en pleine nature…

Informations pratiques :
Office de tourisme : 04 90 97 82 55 /
www.saintesmaries.com

Les Saintes-Maries-de-la-Mer sont une terre
d’élevage et de traditions. Les chevaux blancs et les taureaux noirs sont élevés par des femmes et des hommes qui cultivent, depuis des siècles, la discrétion au seul profit d’une nature qu’ils laissent faire.

Les vacances de printemps ouvrent le début des festivités, hommages à ce patrimoine naturel et vivant unique, à l’image par exemple des courses camarguaises qui rythmeront la vie du village pendant plusieurs mois.

Courses camarguaises : incontournables

La course camarguaise se déroule en général l’après midi et oppose six à sept taureaux à une dizaine ou vingtaine de razeteurs. Le razeteur est la personne qui défie le taureau et qui doit récupérer un maximum d’attributs primés (cocarde, glands et ficelles).

La course se déroule selon un rituel immuable : après le défilé des razeteurs et le premier coup de trompette, le premier taureau sort dans l’arène.

Les hommes, munis d’un crochet, ont alors quinze minutes pour enlever les attributs primés du frontal et des cornes du taureau.

Quand assister à une course camarguaise ?
Aux arènes, le 1er, 15, 16, 17, 19, 22, 23, 26, 29 et 30 avril à 16h, et le 8 et 12 avril à 15h30. En mai, le 6, 7, 13, 14 et 20 à 16h.
Entrée payante, tarif réduit pour les enfants.

Pâques à la camarguaises, week-end festif rythmé par les chants et les guitares

Les 15, 16 et 17 avril, les chevaux et taureaux investissent les rues du village. Au programme de ces fêtes de Pâques à la Camarguaise : abrivados, roussataios, animations musicales et forcément… courses camarguaises aux arènes !

Où voir des taureaux ?
• A la Manade des Baumelles, accueil individuel à 10h30 pour une découverte de la manade suivie d’un repas du terroir,
www.manadedesbaumelles.fr / 04 90 97 84 14.
• A la Manade Clauzel, accueil en matinée pour une découverte de l’élevage, www.manadeclauzel.com /
06 10 66 02 12.
• A la Manade Cavallini, accueil individuel tous les mardis soirs d’été, www.manadecavallini.com /
04 90 97 50 06.
• Au Domaine le Sauvage, accueil individuel tous les jeudis à 10h et en été, www.domainelesauvage.com /
04 66 73 51 94.
• Au Domaine Paul Ricard de Méjanes, accueil individuel les 6, 13, 20 et 27 juillet et les 3, 10, 17 et 24 août à partir de 18h. Petit train ouvert à partir de
mars., www.mejanes-camargue.fr / 04 90 97 10 10.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Helvète underground : le charme de la formation suisse

Helvète underground : le charme de la formation suisse

655 vues
16 octobre 2020 0

C’est l’école de management hôtelier la plus ancienne et la plus prestigieuse au monde....

Au Japon, ces marchés marchent du tonnerre

Au Japon, ces marchés marchent du tonnerre

697 vues
9 octobre 2020 0

Si les marchés font profondément partie de la culture française, c’est aussi le cas...

Moua : un musée d’art sous-marin façon perso

Moua : un musée d’art sous-marin façon perso

773 vues
2 octobre 2020 0

On enfile palmes, masque et tuba pour visiter ce musée d’art contemporain situé sur...