Alitalia/ Etihad Airways, à une lettre près


La vérification des comptes (« due diligence ») du transporteur aérien italien Alitalia en difficulté par la compagnie émiratie Etihad Airways, qui pourrait entrer dans son capital, est achevée, a annoncé mardi le ministre des Transports Maurizio Lupi.

« La due diligence est achevée, c’est l’information que le gouvernement a reçue« , a déclaré Maurizio Lupi devant des sénateurs, ajoutant que « la lettre d’intention » d’Etihad « est en cours de définition ».

Etihad Airways continue de négocier les modalités d’un éventuel investissement au capital d’Alitalia et est sur le point de renforcer son partenariat avec Air Berlin, a déclaré lundi le directeur général de la compagnie aérienne d’Abou Dhabi.

Le transporteur mène de front une double stratégie de croissance organique et de partenariats pour développer son réseau international et rivaliser avec les autres grands acteurs du marché du transport aérien dans le Golfe, Emirates et Qatar Airways.

En février, Etihad a annoncé avoir engagé la dernière phase du processus d’étude approfondie des comptes (« due diligence ») d’Alitalia en vue d’une possible entrée à son capital, précisant qu’il prendrait une décision définitive dans un délai d’un mois.

Cette échéance est désormais dépassée.

Etihad devrait soumettre prochainement une proposition à la compagnie italienne en vue d’engager des discussions formelles, ont dit des sources à Reuters.

Mais son directeur général, James Hogan, a déclaré lundi que le processus de due diligence se poursuivait.

« Le mandat que nous avons de nos actionnaires est le suivant: si nous pouvons trouver un accord conforme au mandat, nous reviendrons le présenter au conseil d’administration. Voilà où nous en sommes à l’heure actuelle« , a déclaré James Hogan lors d’une conférence sur le secteur aéronautique à Abou Dhabi.

Etihad détient déjà des participations minoritaires dans Air Berlin, Virgin Australia, la compagnie irlandaise Aer Lingus, l’indienne Jet Airways et d’autres.

Le Wall Street Journal, citant le directeur général de KLM, rapporte de son côté lundi qu’Etihad et Air France-KLM discutent d’une évolution de leur accord existant de partage de codes, qui pourrait déboucher sur un partage des revenus sur certaines liaisons.

James Hogan a également expliqué lundi qu’Etihad était près de boucler la prochaine étape de son accord avec Air Berlin, dont il possède près de 30 %.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le 5 décembre prochain : l’entente cordiale de l’internationale gréviste du chemin de fer

Le 5 décembre prochain : l’entente cordiale de l’internationale gréviste du chemin de fer

1035 vues
15 novembre 2019 0

L’entente cordiale entre la France et le Royaume-Uni fut signée le 8 avril 1904....

Tourisme en France : la punition du transport aérien

Tourisme en France : la punition du transport aérien

1650 vues
14 novembre 2019 0

Cela fait des années que le transport aérien français, miné par des conflits sociaux...

Que faut-il retenir du 40 ème salon WTM à Londres ?

Que faut-il retenir du 40 ème salon WTM à Londres ?

1618 vues
13 novembre 2019 1

Cette année, le World Trade Market fêtait sa 40ème édition marquée par plusieurs événements importants....