ADP reprend la première place mondiale : pourquoi, comment ?


Grâce à une participation majeure, ADP (Aéroports de Paris) reprend sa première place en termes de réseau mondial de sites aéroportuaires. Le groupe avait perdu sa place de premier de la classe suite au rachat de la participation de la Turquie dans Istanbul Atatürk.

ADP reprend sa place grâce à l’Inde

Avec l’acquisition de 49 % de GMR Airports, le Groupe ADP crée le premier réseau mondial d’aéroports. Le groupe a signé un accord d’achat d’actions pour reprendre, sous certaines conditions, une participation de 49 % dans GMR Airports.

L’opération se déroulera en deux phases: une première phase sera réalisée dans les prochains jours pour une participation de 24,99 %.

La deuxième phase, pour 24,01 %, est soumise à certaines conditions réglementaires, notamment l’obtention des approbations réglementaires habituelles pour ce type de projet, notamment auprès de la Reserve Bank of India. Il faudra donc encore attendre quelques mois pour la remise de la couronne.

Mais qui est GMR Airports ?

Ce conglomérat a été fondé en 1978 par Grandhi Mallikarjuna Rao. Utilisant le modèle de partenariat public-privé, le Groupe a mis en œuvre plusieurs projets d’infrastructure en Inde mais également hors du pays. Il est présent dans l’énergie, dans les infrastructures urbaines, et surtout dans les plateformes aéroportuaires.

GMR Airports est le premier groupe aéroportuaire indien

Le groupe dispose d’un portefeuille d’actifs de classe mondiale comprenant sept aéroports dans trois pays (Inde, Philippines et Grèce) et une filiale spécialisée dans la gestion de projet (GADL).
On y trouve par exemple : l’aéroport international de Delhi et l’aéroport international de Hyderabad en Inde, l’aéroport de Mactan-Cebu aux Philippines. Ils ont accueilli un total de 102 millions de passagers en 2019, soit une augmentation de + 8,4 % par rapport à l’exercice précédent. On peut ajouter quatre autres aéroports, qui ont accueilli 22 millions de passagers en 2019, et qui sont en cours de développement (Goa et Héraklion) ou gagnés après appel d’offres (Nagpur et Bhogapuram). Ils seront exploités par GMR Airports une fois les travaux terminés.

ADP va débourser plus d’un milliard d’euros

Le prix d’achat total de la participation de 49 % serait de 107,8 milliards d’INR (soit environ 1 360 millions d’euros).

Une fois cette opération terminée, GMR Airports sera détenue conjointement avec GMR Infrastructure Limited (GIL), entité cotée du groupe GMR, qui conservera une participation de 51 % et gardera le contrôle de la société. Le Groupe ADP bénéficiera de droits de gouvernance très étendus.

L’opération financière comprend un partenariat industriel stratégique avec GMR concernant le développement commercial dans l’aviation, la vente au détail, l’informatique, l’hôtellerie, l’innovation et l’ingénierie.

ADP devrait être très présent dans le conseil d’administration

Concernant la gouvernance, le Groupe ADP se verra octroyer des droits étendus dont la présence de membres du conseil d’administration au conseil d’administration de GMR Airports égal à celui des membres du conseil d’administration de GMR Infrastructure Limited. Le Groupe ADP aura également le droit de nommer des dirigeants clés prédéterminés au sein de GMR Airports.

Avec cette participation ADP reprend la première place

Cette acquisition fait d’ADP le premier opérateur aéroportuaire mondial, deux mois après avoir perdu sa place.

L’opérateur des aéroports parisiens de Roissy et Orly va désormais être à la tête d’un réseau aéroportuaire accueillant plus de 360 millions de passagers par an, contre 275 millions pour AENA et 255 millions pour Vinci.

Bientôt, se posera à nouveau la question de la privatisation d’ADP. Mais pour le moment, les dirigeants d’ADP sabrent le champagne.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Crise du transport aérien : comprendre le rôle des institutions

Crise du transport aérien : comprendre le rôle des institutions

1347 vues
9 avril 2020 0

Dans ces temps si troublés, les compagnies aériennes se retournent vers leurs gouvernements car...

Tourisme & coronavirus : la Birmanie dans le déni ?

Tourisme & coronavirus : la Birmanie dans le déni ?

2159 vues
8 avril 2020 3

Il y a quelques jours, nous avions évoqué la situation de l’Indonésie face au...

Un confinement touristique à la sauce hollandaise

Un confinement touristique à la sauce hollandaise

1902 vues
7 avril 2020 2

La Hollande est un pays de 17,8 millions d’habitants, aussi travailleur que pragmatique. L’improvisation...