Penang (Malaisie) rêve de son passé colonial


Penang est un des états de la Malaisie situé sur la cote Nord-Ouest de la péninsule Malaise. La particularité de cet état est d’avoir une population sans majorité malaise. L’immigration chinoise jusqu’en 1930 explique la majorité chinoise exactement comme à Singapour. Georgetown, la capitale, tente de préserver son passé colonial britannique et ses vieux quartiers atypiques.

Penang a été un comptoir de la Compagnie des Indes Orientales

C’est le capitaine Francis Light qui fonda la ville de Georgetown. La capitale de Penang. Il appartenait à la Compagnie anglaise des Indes orientales. La ville de Georgetown connut une croissance continue avec son activité de négoce. Mais elle fut bientôt dépassée par Singapour.

Penang est composé d’une partie continentale et d’une ile.

Le pont de Penang (Penang Bridge) relie l’île au continent. Avec ses 13,5 km de long, c’est le plus long de toute l’Asie du Sud-Est.
Penang Bridge-pont de Penang-Malaisie

Georgetown est un site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco

Penang fut longtemps l’un des ports privilégiés des Anglais sur la route de l’Asie, acheminant leurs navires chargés de thé et d’opium.

Aujourd’hui, Penang a succombé au tourisme. Mais Penang préserve un charme singulier, surtout par le patrimoine historique de sa capitale, Georgetown, véritable mosaïque multiculturelle.

La principale ville de Penang, est un site du patrimoine mondial de l’Unesco. Le musée de la ville est intéressant et retrace l’histoire de cet ancien comptoir britannique.

L’essentiel des curiosités de l’état se concentre sur l’Île de Penang.

Un cachet d’antan perdure parmi les grosses maisons coloniales laissées inaltérées par le temps. Les plus vieilles rues portent encore des noms rappelant la présence des premiers missionnaires chrétiens : Lebuh Gereja (du portugais Igreja) pour Church Street, Lebuh Bishop pour Bishop Street, Lebuh Light, encore appelée Convent Road.

penang-vieux quartier chinoisDe nombreuses maisons restent dans le style « peranakan ». Ce terme est utilisé également à Singapour, pour signifier le style des maisons traditionnelles ou les préparations culinaires des descendants des immigrés chinois en Malaisie.

Tout presque parfait sans une circulation incessante

La partie coloniale de Georgetown se trouve sur environ six rues relativement étroites. Il faut traverser plusieurs fois ces rues pour admirer le charme d’une maison, d’un temple ou d’un magasin. Les trottoirs sont souvent envahis par les motos car le quartier reste vivant, ce qui est une bonne chose.

Le revers de la médaille est l’attitude des conducteurs de voiture qui ne se soucient absolument pas des piétons. Bien dommage.

Profiter de la végétation et du calme sur Penang hill

L’île de Penang est dominée par des sommets, dont le plus connu est le Bukit Bendera ou Penang Hill qui culmine à 833 mètres. Un funiculaire ultra-rapide grimpe depuis le quartier d’Air Itam. Au sommet, la végétation est luxuriante et le calme absolu. C’est en contraste avec le développement de Georgetown. Les touristes adorent !

Penang_hill_funiculaire

Impossible d’évoquer Penang, sans parler de nourriture

Il y a de nombreux lieux où on peut se restaurer à moindre prix. Les spécialités se dégustent dans la rue ou dans des « food center ». Un diner vous coûtera au maximum deux ou trois euros. Le plat emblématique de Penang est le « Char Kwayteow » (sauté de nouilles avec légumes et divers ingrédients). Vous goûterez aussi au « praw mee » (un sauté de nouilles aux crevettes), c’est un délice. Vous trouverez de très bons « dim sum » et des brochettes de viandes gouteuses. Pour les courageux, ils tenteront l’omelette aux huîtres.

En deux ou trois jours vous aurez fait le tour de la ville coloniale et vous aurez goûté aux spécialités culinaires. Le reste de Penang ne vaut pas, selon nous, vraiment le détour.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment régler la lutte des chaises longues dans les hôtels-clubs

Comment régler la lutte des chaises longues dans les hôtels-clubs

1772 vues
11 juillet 2019 0

Vous avez dû, certainement, voir au moins une fois des gens courir le matin...

Hôtels Lustica Bay et Porto Monténégro : de l’ex-armée yougoslave au luxe contemporain

Hôtels Lustica Bay et Porto Monténégro : de l’ex-armée yougoslave au luxe contemporain

1272 vues
10 juillet 2019 0

Sous l’impulsion d’un conglomérat Egypto-Suisse, les autorités du Monténégro ont permis aux promoteurs d’utiliser...

Centara va ouvrir 20 nouveaux hôtels au Vietnam

Centara va ouvrir 20 nouveaux hôtels au Vietnam

1151 vues
9 juillet 2019 0

Centara Hotels et Resorts, premier opérateur hôtelier de Thaïlande, a révélé ses plans pour...