2013, la pire année du CETO ?


René-Marc Chikli, Jurgen Bachman et toute l’équipe du CETO avaient choisi les locaux de l’ambassade de Tunisie à Paris pour présenter hier matin les chiffres d’activité de l’hiver 2012 et les perceptives de l’été 2013.

« La Tunisie, destination naturelle des vacanciers français, attend toujours un redémarrage de ses ventes, notamment pour l’été et compte sur l’ensemble des professionnels pour l’aider dans sa tache » a commenté le président Chikli en ouverture de sa conférence de presse.

Et d’expliquer qu’au delà de la Tunisie, c’est l’ensemble de la saison qui s’annonce comme la pire que l’on ai connu depuis longtemps.

On pensait qu’avec l’année 2008, on avait atteint le pic de la crise, on se trompait donc.

L’activité des tour opérateurs au premier semestre (du 1er novembre au 30 avril 2013) a ainsi reculé de 11 % par rapport à l’hiver 2011/2012 déjà catastrophique voyant le chiffre d’affaire des voyagistes reculer de 6,9 % à 2,12 milliards d’euros.

Les voyages à forfait, adn de l’activité, à perdu 11,9 % de clients pour dépasser à peine le million et demi de voyageurs tandis que les billets d’avions vendus en vols secs ont subi une baisse spectaculaire de 9,7 %.

 » Nous sommes à des niveaux bien plus bas qu’à la précédente crise de 2009-2010 concernant les vols secs  » indique René-Marc Chikli avec, comme explication principale, la désaffection de destinations phares telles l’Egypte ou la Tunisie, corrélée au moral (et aux finances !) en berne des consommateurs français.

De plus, le trafic sur plusieurs des plus grandes destinations « historiques » du marché français Hiver, comme les Antilles françaises et la République Dominicaine, affiche une évolution négative dans un contexte marqué par une  importante réduction des capacités aériennes de la part de plusieurs tour-opérateurs.

Concernant les voyages à forfait, pour les destinations étrangères, on note l’évolution positive  du trafic sur certaines destinations : Sardaigne (+63,1 %), Jamaïque (+36,4 %), Birmanie (+16,6 %), Inde (+13,1 %) et Irlande (+10,2 %).

Les réservations cumulées des voyages à forfait pour l’exercice 2012-13 sont en retrait de -7,1 % pour l’ensemble des tour-opérateurs participant au baromètre statistique du CETO, dont -4,0 % pour le moyen courrier.

Quant à la France, elle arrive toujours en première position des voyages à forfait avec 325 464 clients malgré un recul de -14,5 %.

Avec quelques coins de ciel bleu cependant

Pour l’été 2013, les destinations moyen courrier, la Sardaigne (avec +18,0 %), Crète/Rhodes (avec +9,5 %) et Madère (avec +8,2 %) connaissent un démarrage positif des réservations.

Pour les destinations long courrier, les Seychelles (+68,8 %), l’Île de la Réunion (+14,8 %) et le Cap Vert (+11,3 %) affichent une avance dans les réservations au contraire du net ralentissement de l’Asie et des Amériques (République Dominicaine (-30,8 %) et Thaïlande (-23,4 %).

 » Nous allons devoir vendre des voyages comme à l’été 2008, c’est-à-dire à la dernière dernière minute  » résume, un rien fataliste, le président du Ceto qui conclut :  » le métier n’est pas perdu, il faut impérativement que l’on s’organise différemment. Le mois de Juillet peut encore se faire, tout dépendra de l’état d’esprit du consommateur et des offres qui lui seront proposées« .

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Turquoise TO marche sur l’eau

Turquoise TO marche sur l’eau


10 juillet 2019 0

Turquoise TO Tour-opérateur spécialiste du voyage sur-mesure dans les îles a réalisé en 2018...

Playmobil joue le jeu avec Jet tours

Playmobil joue le jeu avec Jet tours


5 juillet 2019 0

C’est une première mondiale : Playmobil prend vie et débarque au cinéma le 7...

Déjà 20 millions de passagers pour MSC Croisières

Déjà 20 millions de passagers pour MSC Croisières


4 juillet 2019 0

MSC Croisières a célébré ce week-end une étape clé de son histoire, en accueillant...