Visiteurs se lance en Egypte


C’est fait. Après les Emirats arabes unis, Oman, puis la Jordanie en 2017, le tour opérateur Visiteurs se lance sur l’Egypte. C’est à l’occasion de leur récente soirée parisienne que les dirigeants du voyagiste, Didier Blanchard et Didier Rabaux, ont annoncé cette bonne nouvelle aux agences de voyages. Pour les plus curieux d’entre eux ce n’était d’ailleurs pas une surprise : L’Egypte est d’ores et déjà présente sur le dernier catalogue hiver de Visiteurs.

« L’Egypte est une grande destination, très appréciée des Français, qui va renouer avec la croissance nous en sommes certains » expliquait ainsi Armelle Le Scaon la Directrice de Production du TO.

Et pour aborder le pays des pharaons, Visiteurs propose deux beaux circuits à savoir « Merveilles d’Egypte » à partir de 1 289 euros pour 10 jours/9 nuits, des pyramides du Caire à la découverte de la Haute Egypte, en hôtels 5* Movenpick puis 7 nuits en croisières sur le MS Nile Marquise, un bateau 5* récemment rénové.

Et « Splendeurs des pharaons » proposé à partir de 789 euros pour 8 jours 7 nuits, une croisière sur le Nil, circuit unique Luxor -Luxor avec une extension sur Hurghada.

A découvrir sur le nouveau catalogue en ligne : http://www.tourcatalogues.com/Visiteurs_2019/#p=1

Cette reprise de l’Egypte par les tour opérateurs français, Visiteurs ou encore Jet tours en tête de liste, accompagne d’ailleurs celle des ténors allemands : Thomas Cook/Neckermann, FTI, DER Touristik, Sun Epress … qui reprogramment désormais Sharm el Cheikh et Hurghada. Et c‛est une très bonne nouvelle pour le tourisme égyptien.

Même si les autorités touristiques locales regrettent que la France reste toujours encore un peu frileuse.

Pour mémoire, en moins de dix ans, les Français qui étaient au moins 600.000 à venir dans les meilleures années, sont passés à 68.000 seulement en Égypte entre janvier et août 2016.

Le tourisme est l’une des principales sources de revenus, cruciales pour l’économie égyptienne. À son apogée, en 2010, le secteur employait environ 12 % de la main-d’œuvre nationale. Le tourisme en Egypte apportait plus de 12 milliards d’euros au pays et contribuait à 11 % du PIB.

Le pays garde toute son attractivité grâce à ses richesses historiques incomparables et espère revoir ses nombreux « visiteurs ».

PR

 

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Aujourd’hui IFTM Top Résa s’ouvre en grand

Aujourd’hui IFTM Top Résa s’ouvre en grand

1507 vues
25 septembre 2018 0

Comme il est difficile d’abandonner le nom d’origine du plus important salon du tourisme...

Pourquoi TUI France ouvre la porte aux low-costs ?

Pourquoi TUI France ouvre la porte aux low-costs ?

1792 vues
24 septembre 2018 0

Pour Pascal de Izaguirre, l’actuel Pdg de Tui France, c’est « une nouvelle orientation stratégique...

Vers un flop des Assises du Transport aérien ?

Vers un flop des Assises du Transport aérien ?

1627 vues
21 septembre 2018 1

A vrai dire, il ne fallait pas attendre grand-chose des fameuses Assises du Transport...