Une vague d’arrêts maladie chez les pilotes d’Air Berlin


La compagnie aérienne allemande Air Berlin, sur la sellette en attendant un repreneur, a annoncé hier mardi l’annulation d’une centaine de vols en raison d’un nombre « exceptionnel » de pilotes soudainement en arrêt maladie.

« Nous sommes actuellement confrontés à un nombre exceptionnellement élevé d’arrêts maladie chez nos pilotes et pour cette raison un certain nombre de vols vont devoir être annulés aujourd’hui », a indiqué la compagnie sur sa page Facebook.

Les annulations concernent principalement des vols nationaux au départ des aéroports de Berlin (Tegel) et Düsseldorf (ouest), mais aussi à destination de Majorque, Stockholm et Zurich, selon la presse allemande, qui recensait à 09H00 GMT une centaine de vols annulés sur 750 prévus, un chiffre grossissant d’heure en heure et laissant présager une journée particulièrement chaotique dans les aéroports allemands.

Environ 9.000 passagers étaient concernés dans la matinée, invités sur Facebook par Air Berlin à rester chez eux en attendant les consignes.

D’après l’agence allemande DPA, quelque 200 pilotes sur les 1.500 que compte la compagnie étaient arrêtés mardi.

Le journal Bild évoque une « révolte des pilotes », qui auraient préféré recourir à des arrêts maladie plutôt qu’à la grève, mécaniquement déduite de leur paie.

« On parle toujours de l’avenir économique d’Air Berlin, et pas de celui de ses 8.000 employés. La peur et la colère grondent chez Air Berlin, l’avenir de familles entières est menacé« , a indiqué dans un communiqué Christine Behle, secrétaire générale du syndicat Verdi.

« Je ne suis pas surprise par ces arrêts maladies massifs, on ne peut pas exclure que d’autres employés se déclarent également en arrêt maladie« , a-t-elle prédit.

Des Long-courriers supprimés

La veille, dans les colonnes du Rheinische Post, le président du syndicat de pilotes allemand VC, Ilja Schulz, avait relayé la crainte des pilotes de long-courriers d’Air Berlin, les mieux payés, d’être les premiers à être licenciés pour assainir les comptes de la compagnie et rassurer les prétendants à la reprise.

« Il faut que la mariée soit la plus belle pour la noce« , a déclaré M. Schulz, dénonçant un « scandale« .

Air Berlin, lâchée en juin dernier par son principal actionnaire, la compagnie du Golfe Etihad, s’était déclarée insolvable le 15 août dernier.

La compagnie berlinoise continue de voler grâce à un prêt d’urgence de 150 millions d’euros accordé par le gouvernement allemand. Le groupe a donné à ses potentiels repreneurs jusqu’au vendredi 15 septembre pour soumettre leurs offres.

Air Berlin, qui avait fait fortune dans les années 1980 avec ses vols peu chers à destination de Majorque, s’est fait connaître ces dernières années avec ses offres attrayantes à destination de l’Amérique du Nord et des Caraïbes, faisant de la capitale allemande une étape de transit prisée.

Mais depuis plusieurs jours, la compagnie renonce au compte-gouttes à la plupart de ces vols longue distance, notamment à destination de Chicago, Los Angeles, San Francisco et Abou Dhabi. Elle a ajouté lundi à cette liste les Caraïbes et le Mexique. Sa liaison vers New-York est pour l’instant maintenue.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Brèves d’en haut : Delta Air Lines, Jet Airways, Air Austral, APG Airlines, JAL, easyJet, Norwegian, etc.

Brèves d’en haut : Delta Air Lines, Jet Airways, Air Austral, APG Airlines, JAL, easyJet, Norwegian, etc.

1346 vues
25 septembre 2017 0

Les clients de Delta Air Lines en France bénéficieront d’un plus grand choix l’année...

Ryanair : «nous avons complètement foiré»

Ryanair : «nous avons complètement foiré»

2723 vues
22 septembre 2017 0

Ce sont plusieurs centaines de vols qui sont et qui vont être annulés par...

Ces compagnies aériennes qui ont du nez …

Ces compagnies aériennes qui ont du nez …

2577 vues
21 septembre 2017 0

Lorsque les voyageurs prennent l’avion, ils n’ont pas d’autre choix que de respirer l’air...