Un groupe niçois innove dans l’exploitation hôtelière


Optimiser la location hôtelière en segmentant l’utilisation des chambres en hébergement et affaire, tel est le concept que veut initier le Groupe Nehô sur un nouveau 4 étoiles en projet près de l’aéroport de Nice.

Dans deux ans un futur 4 étoiles de 240 chambres à Nice proposera sur une partie de ses chambres adaptées à cette modularité la location en hébergement la nuit et en accueil affaires le jour. Double location et segmentation de la clientèle qui devrait rentabiliser l’exploitation de l’établissement.

L’initiative en revient à Nehô, holding été créé à Nice il y a tout juste quatre ans par d’anciens cadres de l’immobilier, de l’hôtellerie et de la finance et dont un tiers du capital est détenu par le fonds Audacia. Il s’est constitué depuis un portefeuille de 18 établissements (17 en France et 1 à Anvers en Belgique) en 3 et 4 étoiles. Six sont sous une enseigne Choice hotels Europe et trois sous une enseigne Park & Suites/Appart city 3*.

Soutenus par plusieurs fonds d’investissement, la holding a de nombreux projets à l’étude en reprises d’établissements ou constructions neuves en centre-ville ou à proximité des aéroports. En 2017 Nehô France a réalisé un volume d’activités 25 M€ et a ambitionne les 50 M€ en 2020.

A Nice, la holding va profiter de de la construction d’un nouveau 4 étoiles de 240 chambres par le groupe Atrium (coût 35 M€) dans le quartier d’affaires de l’Arénas près de l’aéroport pour expérimenter une nouvelle gestion hôtelière.

Une formule née d’un constat, un hôtel dans un quartier d’affaires est utilisé essentiellement la nuit. Le jour l’établissement reste inutilisé. Dans son projet et avec le propriétaire, 70 des 240 chambres offrant 50 m2 avec salle de réunion aurait une double location.

Pour assurer cette gestion complexe Nehô a fait appel à une société informatique qui a mis au point un logiciel assurant les check in check out à la carte ou par tranche horaire. Le client peut ainsi réserver une chambre pour la nuit, un bureau pour deux heures. L’objectif est d’optimiser
l’exploitation d’un établissement avec des chambres qui s’adaptent aux différents types de marché.

L’établissement accueillerait le jour une clientèle affaires de non-résident. Une application du yield management avec des prix dégressifs en fonction du « temps d’usage de la chambre ». Avec ce concept l’établissement à partir des mêmes m², densifiera son chiffre d’affaires. Une
expérimentation à suivre mais pas avant deux ans.

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

De belles retombées touristiques au Grand Prix de Monaco

De belles retombées touristiques au Grand Prix de Monaco


25 mai 2018 0

La Principauté de Monaco, via son Institut de la Statistique et des Études Économiques...

L’Aéroport de Nice propose un service de consigne pour les objets interdits en cabine

L’Aéroport de Nice propose un service de consigne pour les objets interdits en cabine


24 mai 2018 0

Les passagers en partance à Nice Côte d’Azur dispose depuis le 22 mai d’un...

Abolition de l’esclavage il y a 170 ans : Festivals et commémorations en Guadeloupe

Abolition de l’esclavage il y a 170 ans : Festivals et commémorations en Guadeloupe


24 mai 2018 0

Les 5 Îles de Guadeloupe : Basse-Terre, Grande-Terre, La Désirade, Les Saintes et Marie-Galante...