Top of Travel prend de la hauteur


Au 19ème étage, depuis juin dernier, dans ses nouveaux locaux de Montreuil, Helmut Stuckelschweiger qui recevait hier la presse spécialisée pour un petit déjeuner, a dressé le bilan de son exercice 2017 et expliqué en détail le cap fixé avec ses équipes pour l’année 2018.

« Top of Travel a pris la bonne distance, expliquait ainsi le président du voyagiste, à court terme comme à long terme. Nous continuons notre stratégie de proximité en offrant aux agences des départs de province largement plébiscités, une offre de Top Clubs élargie et des circuits privilèges adaptables pour la découverte approfondie des destinations« .

Une stratégie payante qui aura vu le voyagiste réaliser pour l’heure 68 Millions d’euros (l’exercice 2017 n’est pas tout à fait terminé et les 70 millions sont encore réalisable, ndlr) soit 8 % de mieux qu’en 2016 avec une croissance de 6 % en nombre de pax.

Au total, Top of Travel aura fait voyager quelques 90 000 clients, augmenté sensiblement son panier moyen (qui passe de 800 à 850 €) et consolidé ses positions sur ses destinations phares (Madere, Croatie, Malte et Portugal continental) de plus en plus concurrencées.

Une belle performance dans une année d’élections présidentielles et un contexte sécuritaire pour le moins tendu.

« Nous avons équilibré nos ventes et progressé sur tous les marchés  » complète Olivier Velter le Directeur commercial de Top of Travel, avec aujourd’hui le segment Top Club qui représente 38 % de nos ventes, les séjours 44 % et les circuits 18 %« .

Le marché des groupes (38 % du CA) lui permet également de consolider ses bonnes relations avec les hôteliers et lisser son remplissage sur la saison.

Côté produits et destinations, Top of travel reste sur sa stratégie de privilegier ses top clubs l’été comme l’hiver et en ouvrira dès novembre prochain trois nouveaux : à Ténérife (Top Club Calao), Madère (Top Club Quita do Lorde et au Cap Vert (Iberostar Boa Vista).

Au total, le voyagiste propose 20 Top Clubs (certains en formule tout compris, d’autres en 1/2 pension) pour le plus grand bonheur des agences de voyages qui apprécient leur localisation, l’animation francophone, et le fait qu’elles puissent proposer à leurs clients des départs de province (plus de 30 aéroports) tout au long de l’année.

« Pour 2018, nous allons ajouter la Sicile et la Bulgarie aux destinations que nous couvrons déjà, nous allons mettre l’accent sur nos offres existantes et partir à la rencontre de nos distributeurs avec des tables rondes, des petits déjeuners et des soirées festives » complète le président qui vise pour son prochain exercice, les 20 ans de l’entreprise, une augmentation, raisonnable, de 10 %.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

FTI joue la carte du Maroc

FTI joue la carte du Maroc

1116 vues
16 novembre 2017 0

Le plan de développement très ambitieux mis en place par FTI Voyages au printemps...

Une Mutinerie à bord d’un paquebot Costa !!

Une Mutinerie à bord d’un paquebot Costa !!

3828 vues
14 novembre 2017 0

Les passagers devaient effectuer une croisière de rêve en partant de la Réunion vers...

L’Apst récompense un jeune entrepreneur du tourisme

L’Apst récompense un jeune entrepreneur du tourisme

977 vues
10 novembre 2017 1

Le 7 novembre dernier, l’APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme) a récompensé la...