Comment Tito vit passionnément Monténégro (suite)


Bonjour à tous. Je continue mon périple monténégrin. Hop, c’est parti !
De Perast nous prenons la route pour Kotor. Les Bouches de Kotor sont bien évidemment l’attraction touristique à ne pas manquer et il est vrai qu’on en prend plein les yeux.

Ville nichée entre l’Adriatique et une paroi rocheuse vertigineuse, Kotor est entourée de plus de quatre kilomètres de fortifications et abrite de nombreux palais de style vénitien.
julie

Il faut donc entrer dans la vieille ville et partir à la découverte de ce joyau.
Placettes, ruelles, églises, musées…splendide, un voyage dans le temps où il est bon de flâner.

Le « must » de cette découverte si on est bien chaussé et plein de courage est de monter à la forteresse Saint Jean.

 

Il nous aura fallu gravir 1 350 marches pour accéder à la forteresse bien accrochée à sa paroi rocheuse.
bouchesArrivés là-haut on en oublierait presque les jambes qui flagellent et le soleil de midi qui assomme. La vue est splendide. Les Bouches de Kotor et la vieille ville s’offrent à nos yeux éblouis. Un véritable paysage de carte postale. Un panorama que je n’oublierai jamais.

Nous prenons ensuite la route pour nous rendre à Zabljak, au cœur du Massif du Durmitor, parc national classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Zabljak est l’une des villes les plus hautes de Balkans située à plus de 1 450 mètres d’altitude.
C’est la principale station de ski du Monténégro et en été le point de départ pour de nombreuses randonnées.

montenegro 1En terme d’hébergement je conseille l’hôtel SO A 4* certes au tarif un peu élevé pour la destination mais au confort moderne et bien situé entre le
centre ville et le Lac Noir.

Pour ce qui est de la restauration nous avons littéralement craqué pour le Lupo d’Argento au  cœur de la station, design moderne, ambiance musicale 80’s, qualité des plats et tarifs plus qu’abordables.

montenegro 2Le Parc du Durmitor c’est plus de 50 sommets à plus de 2000 mètres d’altitude, des glaciers, des lacs d’altitudes et les canyons vertigineux de la Tara.

Le Lac Noir (accès payant 2 euros) se trouve à quelques minutes à pied du centre de la station.
Idéal pour une promenade d’une heure, pour se baigner quand le temps le permet ou partir en randonnée.
Le Lac Noir étonne par sa profondeur incroyable… près de 50 mètres.

La deuxième excursion à faire depuis Zabljak est le canyon de la Tara qui représente pour certains voyageurs le but ultime de leur périple.

Le Canyon de la Tara et ses dimensions époustouflantes sont classés deuxième plus grand canyon du monde après celui du Colorado. Un parcours de 145 kilomètres, des gorges de 83 kilomètres d’une profondeur atteignant à certains endroit 1 300 mètres.

On peut découvrir le canyon en canoë, en rafting ou pourquoi pas en tyrolienne lorsque le temps le permet.

montenegro 3Il faut également traverser le Pont de Djurdjevica Tara long de 365 mètres et haut de 144 mètres. La vue est magnifique, il ne faut juste pas être sensible au vertige.

Notez quand même que même en été il faut prévoir des vêtements bien chauds pour le séjour en montagnes. On peut passer facilement de 30 degrés à Kotor à 10 degrés et de la pluie dans les sommets. C’est assez saisissant.

Quitter Zabljak pour Kolasin permet de remonter la Tara et de profiter de points de vue exceptionnels sur les gorges. Même si Kolasin se trouve à moins de cent kilomètres de Zabljak, le trajet en montagnes prend plus de deux heures. Il faut s’armer de courage et de vigilance car le Monténégrin a un conduite assez inédite.

montenegro 4Kolasin est la deuxième attraction hivernale du pays et est idéalement située à quinze minutes du Parc National de Biogradska Gora.
Le Logement à l’hôtel Bianca 4* est quasiment incontournable, c’est l’hôtel de référence de la station. Il est effectivement superbe à l’intérieur. Les chambres sont confortables (demandez une vue parc), le bar est agréable, le buffet bien fourni et de qualité… mais le must de l’établissement reste le SPA et sa piscine olympique ! Bains turcs, sauna, piscine… le SPA de l’hôtel est très bien équipé, un des plus beaux que j’ai pu voir au cours de mes voyages.

La station de Kolasin en été n’est franchement pas fantastique mais à quinze minutes de voiture on peut partir fouler une petite partie du Parc de Biogradska Gora (2 euros par personne), un immanquable de la destination.
Ses deux atouts majeurs sont le lac de Biogradsko et ses panoramas intemporels et la forêt primaire qui recouvre les deux tiers du Parc.

montenegro 6On y trouve également les derniers ormes d’Europe. On peut se contenter de faire le tour du lac en une heure à un bon rythme ou continuer  par une randonnée vers un des sommets.
Cela prend deux heures supplémentaires mais la vue est splendide, la montée sportive et on se sent coupé du reste du monde.

On peut se restaurer en haut chez une petite mamie qui sert volontiers du lait et du fromage. C’est l’étape nature de ce voyage au Monténégro. Le lieu où on se sent tout petit et où l’on peut découvrir une nature endémique préservée depuis des millénaires.

montenegro 5Kolasin marque la fin de cette semaine d’autotour à travers le Monténégro.
Nous avons ensuite posé nos valises pour une semaine à Przno à cinq minutes de Budva pour profiter du soleil et de la mer.

L’avantage en s’installant à Przno c’est que Sveti Stefan est à 10 minutes à pied, la promenade pour s’y rendre est agréable et il y a plusieurs plages payantes ou non pour profiter des eaux cristallines de l’Adriatique.

Après avoir testé plusieurs plages à Budva et environs (celle de Jaz notamment), je conseille vraiment les longues plages bordant Sveti Stefan beaucoup moins bondées.
Nous avons choisi celle tout au bout de la balade afin de profiter du calme et du restaurant Amadeus qui offre une vue superbe sur Sveti Stefan et propose d’excellentes pizzas et cafés latte glacés !

Allez sur ce, bon week-end à tous ! Profitez bien je vous embrasse.

Julie Labrune. 28 ans
Conseiller en Voyage





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment à l’ IFTM j’ai pas fait tapisserie !

Comment à l’ IFTM j’ai pas fait tapisserie !


2 octobre 2017 3

Grand bonjour à tous ! Oui je sais, ça faisait un bout de temps que...

Comment la charentaise, ben c’est pas forcement ringard !

Comment la charentaise, ben c’est pas forcement ringard !


12 juillet 2017 1

Coucou les p’tits loups, je rentre de quelques jours à la plage et cela...

Comment moi aussi je peux montrer les crocs en réunion, hein ?

Comment moi aussi je peux montrer les crocs en réunion, hein ?


23 mai 2017 4

Salut mes p’tits bouchons (gratinés ?!). Aujourd’hui c’est un petit coup de gueule que...