Un roi de l’Espace à mille à l’heure


Le Carnaval de Nice aurait déjà enregistré une hausse de 58 % des réservations ! Cette année, le carnaval de Nice a déjà fait le buzz sur Internet en dévoilant les photos de quelques-uns de ses chars dont un Donald Trump effrayant dans un char parodique sur le film la Planète des Singes.

Le thème du Carnaval de cette année « Roi de l’Espace » a permis toutes les audaces en étant aussi très attractif pour les visiteurs. La manifestation promet cette année d’être assez spectaculaire car le thème s’y prête et la créativité des carnavaliers a pu s’exprimer sans retenue.

Reste que la sécurité des spectateurs sera aussi drastique que les années précédentes réduisant le parcours des corsos entièrement clôt et surtout mobilisant la police et 210 agents de sécurité privés.

Pour l’Etat le carnaval de Nice est labellisé « grand événement » permettant de disposer de moyens qualitatifs et quantitatifs importants. Du 17 février au 3 mars, près d’un million de visiteurs sont attendus aux différents défilés pour cette 134e édition carnavalesque.

L’ensemble du spectacle (qui prend pleinement son univers fantasmagorique pour les défilés nocturnes) proposera 17 chars sur les thèmes autour de l’espace et surtout vue par le cinéma complété par 16 autres, pour les batailles de fleurs.

A noter que le feu d’artifice qui clôt en général la manifestation lors de l’incinération du Roi sur la plage a été interdit par le Préfet toujours pour cette sacro-sainte sécurité d’une Promenade des Anglais qui a bien du mal à faire son deuil après l’attentat du 14 juillet 2016.

A noter également que le coût de la manifestation (6 millions d’euros) est entièrement à la charge de la ville. Cette année les carnavaliers niçois ont intégré un nouveau bâtiment de 14.000 m² pour la réalisation des chars.

Selon l’office de tourisme l’état des réservations et des ventes fait apparaître une augmentation globale de 16 % par rapport à la même date l’an
dernier dont plus 7 % pour les professionnels et plus 58 % pour le grand public.

 La loi MAPTAM sur les métropoles impose que les offices du tourisme deviennent métropolitains. Organisé par l’Office de Tourisme de Nice depuis
20 ans, le carnaval de Nice sera désormais organisé par une régie pour respecter la loi. L’office se concentrant sur la promotion et la commercialisation de la manifestation.

Thello offre des promotions sur Nice à l’occasion du Carnaval

Pour attirer une clientèle italienne au Carnaval de Nice « Roi de l’Espace » qui débute le 17 février prochain, l’office de tourisme de Nice a établi un accord de partenariat avec la compagnie ferroviaire Thello.

L’objectif proposer une remise de 25 % sur le prix d’un voyage en train sur la ligne Milan-Nice, avec le code « Carnaval » (offre valable du 15 février au 8 mars 2018 inclus, au tarif Adulte/Standard) et une réduction de 10 % sur l’achat de places Carnaval de Nice 2018, sur présentation d’un billet de train aux guichets de la billetterie de l’OTCN.

Thello propose une ligne reliant Milan à Marseille en passant par plusieurs gares italiennes, puis Monaco, Nice, Antibes, Cannes, à des tarifs tout à fait abordables (entre 15 € et 45 € pour un Milan-Nice en seconde classe).

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Gîtes de France et Clévacances se rapprochent

Gîtes de France et Clévacances se rapprochent

1996 vues
13 juillet 2018 3

Gîtes de France, acteur de référence au niveau européen du tourisme chez et par...

Le Clarion Suites Cannes Croisette est rénové façon Gatsby

Le Clarion Suites Cannes Croisette est rénové façon Gatsby

1413 vues
10 juillet 2018 0

Le Clarion Suites Cannes Croisette (4 étoiles, 116 chambres) franchisé de Choice Hotels, fait...

L’hôtel Métropole à Monaco bannit lui aussi les pailles en plastique

L’hôtel Métropole à Monaco bannit lui aussi les pailles en plastique

1392 vues
9 juillet 2018 0

La Principauté et son Prince Albert III sont des défenseurs de l’environnement. Et l’hôtel...