Perquisitions diligentées chez Air Caraïbes


L’Autorité de la concurrence a mené hier jeudi des perquisitions chez la compagnie aérienne Air Caraïbes et d’autres entreprises en Guadeloupe et en Guyane, soupçonnées de pratiques anticoncurrentielles dans le secteur du transport aérien de passagers inter-îles, selon des sources concordantes.

Dans un communiqué, Air Caraïbes informe avoir fait l’objet d’une perquisition « dans le cadre d’une enquête sur son positionnement tarifaire sur son réseau régional » et affirme collaborer « entièrement avec les services concernés ».

Les services d’instruction de l’Autorité de la concurrence ont mené jeudi en Guadeloupe et en Guyane « des opérations de visites et saisies inopinées » dans des entreprises soupçonnées de « pratiques anticoncurrentielles dans le secteur du transport aérien de passagers inter-îles« , a annoncé son rapporteur général dans un communiqué séparé.

Ces opérations ont été conduites avec le concours de la répression des fraudes, après autorisation d’un juge des libertés et de la détention (JLD).

Elles ne « préjugent bien évidemment pas de la culpabilité des entreprises concernées« , ajoute l’Autorité de la concurrence, sans faire d’autre commentaire sur les pratiques et entreprises visées.

La procédure en cours n’affecte « aucunement le bon déroulement des vols opérés par Air Caraïbes aux Antilles tant sur le plan régional que de et vers la métropole« , a ajouté la compagnie, qui ne fera aucun commentaire pendant le déroulement des investigations.

La compagnie dessert sur son réseau régional (au départ de Pointe-à-Pitre et Fort-de-France), la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin Grand Case, Sainte-Lucie et La République Dominicaine.





    1 commentaire pour “Perquisitions diligentées chez Air Caraïbes

    1. « elles ne « préjugent bien évidemment pas de la culpabilité des entreprises concernées« , ajoute l’Autorité de la concurrence »

      Toujours sympa l’Autorité de la concurrence d’avoir prévenu la Presse puis de dire exactement le contraire.

      pour l’administration vous êtes d’abord coupable potentiel puis après on verra

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet