Œno tourisme en Aragon, cap sur la Route du Vin Somontano


La splendide Sierra de Guara, dans le nord de l’Aragon, en Espagne, est bien connue des touristes en quête de sensations fortes : c’est l’un des plus grands spots de canyoning d’Europe ! Mais c’est aussi une terre de vignes. Visite au cœur du Somontano, une jeune AOP qui mêle tourisme et amour du vin.

Si on vous dit « Aragon », ça vous parle ? À moins que vous ne soyez féru de canyoning (les canyons de la Sierra de Guara sont réputés dans le monde entier !), il y a des chances que non. Cette région du nord de l’Espagne reste assez méconnue des touristes français, malgré des atouts incontestables. Parmi eux, l’œnotourisme. Au pied des Pyrénées, le nord de l’Aragon abrite une appellation d’origine protégée, le Somontano. Créée en 1984, cette AOP espagnole bénéficie aujourd’hui d’un total de 4 300 hectares de vignobles.

Sa particularité ? Les vignes du Somontano se situent entre 350 et 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer, une caractéristique censée apporter de la puissance et de la personnalité au vin, grâce au contraste chaud-froid.

Côté cépages, on trouve principalement du cabernet-sauvignon, merlot, syrah, gewurztraminer, chardonnay, mais aussi des variétés de raisins autochtones comme le grenache, le tempranillo, le moristel ou encore le parraleta.

Face à un marché français saturé et exigeant, le vin du Somontano est peu exporté en France : c’est l’occasion de le goûter tout en découvrant la très belle région de la Sierra de Guara, terrain de jeu idéal pour les amoureux de la nature.

Visite des caves

Au total, l’appellation réunit 32 caves qu’il est possible de visiter en alliant découverte du vin (vignes, fabrication, dégustation…), gastronomie, art et patrimoine. Nous en avons visité cinq : Enate, Sommos, Vinas del Vero, Pirineos et Fabregas.

Les quatre premières sont de très grosses caves – avec des systèmes de production gigantesques et ultra-perfectionnés – qui, en plus des « habituelles » visites de cave et dégustation, proposent des activités touristiques telles que des balades dans les vignes en 4×4, en Segway ou à cheval. La plupart bénéficient aussi de leur propre restaurant.

Mais notre coup de cœur, c’est Fabregas, une cave familiale plus confidentielle (120 000 bouteilles produites par an, contre en moyenne cinq millions pour ses concurrents), avec des vins plus audacieux, moins boisés et moins aromatiques, peut-être plus adaptés à une clientèle française œnophile. Une belle surprise !

Côté prix, comptez en moyenne 15€ pour la visite + dégustation, et entre 30 et 50€ pour les balades décrites plus haut (de 1h30 à 3h).

Village coup de cœur : Alquézar

À quelques kilomètres des caves du Somontano, Alquézar est une étape incontournable lorsqu’on visite la région : classée parmi « Les Plus Beaux Villages d’Espagne », cette bourgade médiévale d’une centaine d’habitants surplombe la vallée du Rio Vero, dans un paysage montagneux presque irréel.

On se perd dans ses ruelles étroites, on s’arrête manger un « dobladillo » (la pâtisserie typique d’Alquézar), on grimpe tout en haut du village pour visiter la collégiale Santa Maria et admirer la vue sur la vallée et sur les rapaces qui tourbillonnent au-dessus de nos têtes… un pur régal. C’est également le point de départ de nombreuses randonnées et activités vers les canyons du Rio Vero.

Infos pratiques

Où manger ?

Le Somontano fait la part belle à la gastronomie : on y mange très bien. L’huile d’olive, la tomate rose, la saucisse ou encore la truffe sont quelques-uns des produits typiques du coin qu’il vous faudra goûter absolument ! Voici nos trois restaurants coups de cœur dans la région :

Le plus « tradi » : La Bodega del Vero à Barbastro
www.rutadelvinosomontano.com/

Le plus « gastro » : le Trasiego à Barbastro
www.eltrasiego.com

Le plus raffiné : Casa Pardina à Alquézar
www.casapardina.com

Où dormir ?

Gran Hotel Ciudad de Barbastros
www.ghbarbastro.com

Comment y aller ?

En voyage individuel, une voiture est indispensable. Vous pouvez vous rendre dans le Somontano directement en voiture (5h de Bordeaux, 4h de Toulouse), ou bien en avion (via Barcelone) puis louer une voiture (Barcelone – Barbastro : 2h30).

Pour ceux qui souhaitent venir dans le Somontano en voyage organisé, vous pouvez confier votre voyages à des agences qui s’occuperont de tout : logement, restauration, visites de caves, aventure, transport, interprètes… La liste des agences réceptives et toutes les infos sur le Somontano sont à retrouver ici : turismosomontano.es/fr.

Marie Privé





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Au Vietnam, une célèbre station balnéaire touchée par un typhon

Au Vietnam, une célèbre station balnéaire touchée par un typhon

1169 vues
21 novembre 2018 0

La saison des typhons devrait se terminer. Pourtant, le Vietnam vient d’être touché par...

Un Tourisme qui se mouille au Koweït

Un Tourisme qui se mouille au Koweït

1252 vues
20 novembre 2018 0

L’aviation civile du pays a dû suspendre temporairement son trafic aérien à l’aéroport international...

Toujours pas d’accalmie pour les incendies en Californie

Toujours pas d’accalmie pour les incendies en Californie

997 vues
16 novembre 2018 0

Plusieurs milliers de pompiers américains combattaient encore hier pour le septième jour consécutif de...