Une Mutinerie à bord d’un paquebot Costa !!


Les passagers devaient effectuer une croisière de rêve en partant de la Réunion vers Madagascar, Maurice et les Seychelles. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu ….

Le Costa neoRiviera n’est pas le plus récent navire

Le Costa neoRiviera est un navire de croisière appartenant au groupe Carnival Corp. Il a été construit par Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire pour la compagnie Festival Cruises Lines et lancé sous le nom de Mistral en 1999.

À partir de 2003, le Grand Mistral a appartenu à l’opérateur espagnol Ibero Cruceros, puis, à la suite du rachat de la compagnie par Carnival Corp., à partir de 2013, il navigue sous le nom Costa neoRiviera pour la compagnie Costa Croisière. Il peut accueillir 1200 passagers et un peu plus de 560 membres d’équipage.

La croisière devait faire le tour des îles dans l’Océan Indien

Le Costa neoRiviera devait faire plusieurs escales sur les îles de la Réunion, Madagascar, Maurice, et les Seychelles.

Deux jours après le début du voyage, les problèmes ont commencé lorsque le capitaine a annoncé que trois escales autour de Madagascar étaient annulées à cause d’une épidémie de peste sur l’île.

Madagascar a connu une épidémie de peste bubonique et pneumonique qui, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, représentait un risque sérieux pour l’ensemble de la région de l’océan Indien. Plus de 1 000 personnes dans le pays auraient été infectées et plus de 100 seraient mortes. Il faut bien
dire que ce problème était connu par Costa avant le départ de la croisière.

L’escale sur Maurice a également été annulée

Les passagers ont également appris sur le bateau que l’escale sur Maurice était également annulée. Les autorités avaient des craintes que certains passagers ou équipages puissent transmettre la maladie dans l’ile.

Le capitaine a voulu compenser la déception des passagers en offrant un bon à valoir d’environ 150 euros à chacun des passagers. Ce fut la goutte d’eau de trop ….

Un français a voulu regrouper des passagers mécontents

Un passager français a lancé une pétition et a organisé une manifestation dans le restaurant. Il y aurait eu une soixantaine de passagers qui tapaient sur les tables pour exprimer leur mécontentement.

Une deuxième manifestation a eu lieu dans le théâtre du bateau au moment où le bateau s’approchait des Seychelles.

Le capitaine a prévenu les autorités seychelloises

Exaspéré, le capitaine a téléphoné au chef de la police locale qui est venu à bord. Il a écouté la version des événements. Puis a demandé au capitaine s’il voulait débarquer quelqu’un et aurait désigné le meneur français. Celui-ci est resté deux nuits aux Seychelles avant d’être rapatrié dans son ile de la Réunion.

La croisière qui partait de la Réunion, n’aura effectué qu’une escale aux Seychelles. On comprend la déception des passagers mais la compagnie maritime se devait de prendre des précautions compte tenu de la situation sur Madagascar. Peut-être que l’indemnisation sera revue par la compagnie Costa ?

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Kuoni’s Cup repart… trois fois plus fort !

La Kuoni’s Cup repart… trois fois plus fort !

883 vues
22 novembre 2017 0

En 2018, ce ne sont pas une mais trois destinations qui accueilleront cet événement...

Pouchkine fait son tour de piste

Pouchkine fait son tour de piste

1436 vues
20 novembre 2017 0

Du 17 au 24 novembre prochain, Pouchkine Tours organise un Road Show et va...

FTI joue la carte du Maroc

FTI joue la carte du Maroc

1217 vues
16 novembre 2017 0

Le plan de développement très ambitieux mis en place par FTI Voyages au printemps...