Comment Monténégro, ça se mérite !


Coucou mes loulous. Suite et fin de mon petit périple au Monténégro qui j’en suis certaine vous donnera envie de vous y rendre et même de le proposer à vos clients.

Le séjour a Budva permet évidemment de profiter de cette station balnéaire la plus réputée des Balkans. La vieille ville est superbe et incroyablement mise en valeur de nuit par les illuminations ; les soirées y sont animées et festives. Si vous aimez le poisson, choisissez le restaurant Porto sur la Marina qui offre un cadre reposant et des mets de qualité.

julieLe Vranac pro corde, vin rouge monténégrin, accompagnera parfaitement votre dîner. Depuis Budva nous avons également fait quelques excursions à ne pas rater.

La vieille ville de Bar « stari grad » se situe à moins d’une heure de Budva. La route qui y mène par la côte est superbe. Les points de vue sont à couper le souffle. Bar reste un de nos coups de cœur de ce voyage. La visite de la vieille ville est un voyage dans le temps, on y accède en montant à travers une petite rue pleine de restaurants et de boutiques de souvenirs.

Datant de l’époque des grecs, elle fut conquise et tour à tour habitée par les romains, les slaves, les vénitiens, les byzantins, les ottomans, détruite, déplacée, reconstruite…

Le site payant est bien préservé, la découverte se fait à son rythme une fois passées les murailles. Près de trois cents bâtiments se succèdent sur quatre hectares, Palais de l’Evêque, Cathédrale, Mosquée, bains turcs… et la citadelle un peu à l’écart. Une perle !

Après la visite de Bar sous un soleil de plomb, il est agréable de boire une citronnade ou un jus d’orange frais en quittant l’enceinte de la vieille ville. L’après-midi dédiée à la plage permet de se baigner dans une mer avec des vagues ! Ce qui est rarement le cas sur les plages monténégrines. La route du retour en fin de journée nous a permis de profiter d’un coucher de soleil splendide sur la ville de Petrovac… Un timing parfait pour une journée parfaite.

Depuis Budva une autre journée d’excursions s’impose. La ville de Cetinje et le massif de Lovcen.
Cetinje est la capitale historique du pays et se trouve au cœur d’une vallée entourée de montagnes. Elle fut construite en 1482 puis détruite et abandonnée pour enfin recevoir le pouvoir en 1838. On peut aujourd’hui découvrir le Monastère, le palais du Billard, le Palais du Gouvernement… C’est une promenade à travers l’histoire tourmentée du Monténégro qu’offre la ville de Cetinje.

Depuis Cetinje, on prend la route pour le massif de Lovcen, désormais parc national. L’entrée est payante comme pour de nombreux sites naturels du Monténégro, 2 euros en règle générale.

Lovcen est aujourd’hui la montagne sacrée des Monténégrins. Au sommet du Lovcen on trouve le mausolée de Petar II Petrovic-Njegos. Il faut grimper 500 marches pour accéder au site, visiter le mausolée et profiter de la vue splendide sur les montagnes, un véritable pèlerinage.
En redescendant du Mausolée, on reprend la route de montagnes qui mène à Kotor. C’est un peu le chemin des écoliers, la route est étroite par moment et on prie pour ne pas avoir à la partager avec un car ! Cette route mène surtout à l’un des points de vue les plus beaux du Monténégro voire des Balkans… voire même d’Europe.

Arrivée au sommet de cet autre mont, la vue sur le littoral est magique. Kotor, Tivat et la côte sur croate au loin se dévoilent sous nos yeux. Une impression de dominer le monde installée sur un petit banc de fortune. Un de ces moments où l’on se sent privilégié et chanceux de s’être arrêté juste à cet endroit.

En reprenant la direction de Cetinje dans la vallée se trouvent plusieurs restaurants où les tarifs sont très abordables et la nourriture de qualité. Il est plaisant d’y faire une pause pour se restaurer et profiter des terrasses et de l’air frais

Nous avons ensuite pris la route pour une fin d’après-midi dédiée au Lac de Skadar, plus grand lac des Balkans que le Monténégro partage avec l’Albanie. On tape la ville de Rijeka Crnojevica dans le GPS et on emprunte une longue route de montagne qui donne là encore des points de vue splendides sur les montagnes, le village et son château. Il faut passer l’un des ponts de pierres de Rijeka Crnojevica à droite au bout de la ville pour profiter des plus belles vues sur le lac. On surplombe un méandre de la rivière qui se jette dans le lac recouvert de nénuphars. Un des points de vue les plus photographiés du Monténégro.

C’est en redescendant cette route et en arrivant sur le Lac que nous avons une fois de plus assister à un coucher de soleil sans pareil.

En résumé le Monténégro restera une incroyable surprise. Il faut se faire sa propre idée de ce pays. J’avais tout entendu avant de partir, du positif sur les paysages, du négatif sur l’accueil ou l’hôtellerie…

Nous sommes partis à plusieurs et de retour notre ressenti est le même : Une véritable perle dans son écrin de nature encore protégée et préservée. Un pays à découvrir et apprécier en prenant son temps. Il nous a manqué quelques jours pour voir Tivat, Petrovac, visiter Podgorica mais ce n’est que partie remise car du Monténégro nous sommes accro !

Merci pour les conseils de Philippe sur place au Monténégro et d’Amslav pour l’organisation de notre périple.

Schuss !

Julie Labrune. 28 ans
Conseiller en Voyages





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment moi je vote Geoffrey …

Comment moi je vote Geoffrey …

2912 vues
6 janvier 2017 0

Chers amis, me voilà de retour en ce début d’année 2017… Il faut dire...

Comment on ira tous au paradis, un jour

Comment on ira tous au paradis, un jour

3006 vues
5 décembre 2016 0

Ce qui est sympa dans notre boulot, c’est le sourire de nos clients. On...

Comment Tito vit passionnément Monténégro (suite)

Comment Tito vit passionnément Monténégro (suite)

2757 vues
7 octobre 2016 0

Bonjour à tous. Je continue mon périple monténégrin. Hop, c’est parti ! De Perast...