Marathon 2017 : New York reste dans la course malgré l’attentat


Le suspect de l’attentat de Manhattan, mardi dernier, planifiait son geste depuis des semaines « au nom de l’Etat islamique« , a indiqué la police new-yorkaise, poussant Donald Trump à réclamer la fin d’un programme d’octroi de visas par loterie dont le jihadiste aurait bénéficié. Un attentat qui a fait huit morts et 12 blessés, le plus grave à New York depuis le 11 septembre 2001.

Donald Trump, natif de New York et élu notamment sur la promesse de durcir la lutte face à l’islam radical, réagissait aux dernières informations de la police new-yorkaise sur l’unique suspect de cette attaque, Sayfullo Saipov, arrivé aux Etats- Unis en 2010.

Les autorités n’ont cependant pas immédiatement confirmé que M.Saipov avait obtenu son titre de séjour via le tirage au sort dénoncé par Trump, qui permet chaque année à quelque 50.000 personnes d’obtenir la fameuse « carte verte » pour émigrer aux Etats-Unis.

Le marathon maintenu

La police n’a pas commenté le fait qu’il soit originaire d’Ouzbékistan, alors que plusieurs Ouzbèkes ont été impliqués dans de récents attentats en Europe, à Istanbul, Saint-Petersbourg et Stockholm.

« Tous les éléments dont nous disposons indiquent que nous avons un modèle de loup solitaire« , a souligné le gouverneur démocrate de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, alors que le maire Bill de Blasio indiquait qu’il n’y avait, selon les enquêteurs, « aucune autre menace » planant sur New York.

Les mesures de sécurité ont néanmoins été renforcées à New York. La police a indiqué avoir doublé ses effectifs déployés dans les lieux stratégiques, les gares et les aéroports, en prévision notamment du marathon de New York dimanche, qui attire chaque année plus de 50.000 coureurs et quelque 2,5 millions de spectateurs.

Le marathon « se déroulera comme prévu« , a déclaré le maire. « Il sera protégé, comme il l’est toujours, et nous allons prendre des mesures de sécurité supplémentaires« , a-t-il ajouté, en se félicitant que le traditionnel défilé de Halloween mardi soir ait lui aussi été maintenu et attiré « un million de participants » malgré l’attentat.

Les responsables ont mis en garde contre toute stigmatisation de la communauté musulmane et le gouverneur a vivement critiqué les tweets du président Donald Trump mardi soir.

« Ils n’ont vraiment pas aidé, et je pense qu’ils n’étaient pas exacts« , a déclaré le gouverneur, opposant notoire du président républicain. « On fait le jeu des terroristes en divisant et en effrayant les gens« , a-t-il ajouté.

Le président américain avait appelé dès mardi soir à renforcer les contrôles des personnes souhaitant entrer aux Etats-Unis, invoquant la nécessité d’empêcher « l’EI de revenir ou d’entrer dans notre pays« .

La police a confirmé que sur les huit personnes qui ont péri dans cette attaque, six étaient des étrangers – cinq Argentins et un Belge – et deux des Américains.

Douze personnes ont été blessées, dont trois Belges et un Allemand. Neuf étaient toujours hospitalisées hier matin, dont quatre dans un état « critique mais stable« , selon les pompiers.

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Interview exclusive La Quotidienne : Mon Tourisme par l’ambassadeur du Sri Lanka

Interview exclusive La Quotidienne : Mon Tourisme par l’ambassadeur du Sri Lanka

1273 vues
14 décembre 2018 0

Au salon ILTM de Cannes, le Sri Lanka avait réuni sur son stand plusieurs...

Pourquoi le tourisme au Sri Lanka pourrait faire beaucoup mieux

Pourquoi le tourisme au Sri Lanka pourrait faire beaucoup mieux

1867 vues
13 décembre 2018 3

L’industrie du tourisme au Sri Lanka commence à souffrir des conséquences d’une crise politique...

La Thaïlande reprend la balle au bond

La Thaïlande reprend la balle au bond

1312 vues
12 décembre 2018 0

Dans les prochaines semaines, nous allons beaucoup évoquer la Thaïlande. Il s’agit bien sur...