Les Pedroni visent encore plus grand


La famille Pedroni, après le succès obtenu par la relance de l’Hôtel Monsigny (3 étoiles) entièrement rénové, a déposé le permis de construire d’un 4 étoiles à l’emplacement de l’ex hôtel Comté de Nice.

Belle réussite pour la famille Pedroni à Nice qui a rouvert il y a un peu plus d’un an l’Hôtel Monsigny à Nice près sa totale rénovation. Un trois étoiles implanté sur la partie Nord du centre-ville qui séduit la clientèle par la qualité de ses prestations dont un salon bar décoré de véritables œuvres d’art et un restaurant ouvert sur la populaire avenue Malausséna.

D’ailleurs l’hôtel est classé 6ème meilleur hôtel niçois par le site Tripadvisor.

Les réservations aussi en témoignent avec pour les mois de décembre et de janvier de progression de 45 et 65 % et cela sans baisse des tarifs.

Aujourd’hui la famille Pedroni s’attelle à un projet plus ambitieux.

Propriétaire du Comte de Nice, un petit 2 étoiles de 71 chambres situé sur le site de l’ex Gare du Sud à l’extrémité Nord du centre-ville, la famille Pedroni a déposé un permis de construire pour y construire un très beau un 4 étoiles.

En effet le Comté de Nice est limitrophe d’un vaste programme d’aménagement en plein chantier sur le site de l’ex Gare du Sud par le promoteur Icade.

Il s’agit de la restauration de l’ancienne gare avec reconstitution de son immense verrière dans lequel devrait être implanté un marché couvert haut de gamme de type Covent Garden et l’édification autour un multiplexe de 9 salles, des salles de sports, 5 000 m2 de commerces et des logements le tout sur un vaste parking souterrain de 750 places.

D’ailleurs le premier projet de reconstruction du Comté de Nice en 2012 avait été retardé pour
tenir compte de l’emprise du chantier du projet immobilier.

Déposé en décembre dernier, le futur hôtel 4 étoiles s’élèvera sur 7 niveaux avec trois niveaux de parking souterrain, dont un emplacement pour autocar.

Le vaste bâtiment aux lignes contemporaines s’intégrera à l’aménagement du programme Gare du Sud dans le prolongement de l’un de ses immeubles.

Le futur hôtel proposera 91 chambres, un restaurant brasserie de 300 m² (150 places) sur deux niveaux s’ouvrant sur la dalle face à la future halle de la gare du Sud en cours de montage appelé à devenir un must de fréquentation populaire en associant commerces et cinémas, un bar de 50 places, une salle de conférence de 70 places et 4 salles pour sous-commissions.

Le toit terrasse au 6 e étage abritera sur 1 000 m² un Spa et une piscine avec une vue à 360 ° sur Nice. Un projet d’un peu moins de 10 M€.

Le chantier pourrait débuter à l’automne pour être en lien avec l’achèvement de l’aménagement du programme de la Gare du Sud en 2018.

Enfin, que ce soit l’Hôtel Monsigny ou le futur 4 étoiles, ils seront reliés à l’ensemble de la ville et à l’aéroport grâce à la ligne 2 du tramway qui complétera la ligne 1 actuellement en service.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’Hôtellerie selon Anne de Reinach Hirtzbach

L’Hôtellerie selon Anne de Reinach Hirtzbach

2458 vues
13 juillet 2017 0

Il y a des personnalités dans le monde du tourisme qu’on apprécie de suivre...

Et si l’appart‘hôtel était la clé ?

Et si l’appart‘hôtel était la clé ?

2096 vues
27 juin 2017 0

La location de vacances n’est pas nouvelle mais elle a été popularisée par des...

L’hôtellerie israélienne dans la tourmente ?

L’hôtellerie israélienne dans la tourmente ?

1809 vues
23 juin 2017 0

Amir Hayek, le Président et porte parole de l’association des hôteliers d’Israël, vient d’avouer...